Les citations homme femme

Ce dictionnaire contient 44 pensées et citations : L'homme femme.

L'homme, pauvre créature maladroite, sérieuse et utile, appartient à un sexe qui se montre raisonnable depuis des millions et des millions d'années. Il n'y peut rien. C'est biologique. L'histoire des femmes est tout à fait différente. Leurs protestations pittoresques se sont toujours élevées contre la seule existence du bon sens ; elles en ont immédiatement vu les dangers.
Oscar Wilde ; Les aphorismes et pensées (1854-1900)
La beauté de l'homme est dans son esprit. L'esprit de la femme est dans sa beauté.
Alexandre Weill ; Le petit trésor d'esprit (1874)
Ne comptez jamais sur un homme sans parole ni sur une femme sans honneur !
Alexandre Weill ; Le petit trésor d'esprit (1874)
La nature a fait la partie trop inégale entre l'homme et la femme : celle-ci s'attache par ce qu'elle donne, l'autre se détache à mesure qu'il reçoit.
Gustave Vapereau ; L'homme et la vie (1896)
Chercher lequel vaut mieux, de l'homme ou de la femme, dans leur naturelle diversité, est aussi puéril que de demander lequel pèse le plus, d'une livre de plume ou d'une livre de plomb.
Gustave Vapereau ; L'homme et la vie (1896)
Je ne croirai à la guerre des femmes contre les hommes que le jour où elles renonceront à la coquetterie pour cesser de leur plaire.
Gustave Vapereau ; L'homme et la vie (1896)
On peut juger du caractère d'un homme par son opinion sur les femmes.
Gustave Vapereau ; L'homme et la vie (1896)
L'homme doit aux femmes quelques-unes de ses meilleures qualités et ses pires défauts.
Gustave Vapereau ; L'homme et la vie (1896)
Il est dans le naturel de l'homme de se moquer des femmes et dans sa destinée d'en être dupe.
Gustave Vapereau ; L'homme et la vie (1896)
On peut trouver dans l'homme du lion, du tigre ; dans la femme tous les félins sont réunis.
Gustave Vapereau ; L'homme et la vie (1896)
Tous les hommes ont un point faible, et, pour beaucoup, ce point, c'est la femme.
Gustave Vapereau ; L'homme et la vie (1896)
Les hommes ne tiennent pas, en général, à ce que les femmes aient de l'esprit. Ils tiennent surtout à en avoir plus qu'elles.
Victor Cherbuliez ; Les pensées extraites de ses œuvres (1913)
Entre l'homme et la femme il se dresse un mur comme entre deux espèces animales ; et c'est pourquoi l'on parle du « miracle de l'amour » grâce auquel, parfois, ce mur s'effondre.
Jean Dutourd ; Les œuvres romanesques (1979)
Il a fallu des millions d'années à l'homme pour apprendre que la femme n'est pas une bête !
Félix Leclerc ; Carcajou ou le diable des bois (1973)
Si les hommes demandent aux femmes d'être très femmes, celles-ci aiment qu'un homme soit très homme.
Victor Cherbuliez ; Les pensées extraites de ses œuvres (1913)
L'homme naît deux fois : c'est à la femme seule qu'il peut devoir sa seconde naissance, aussi bien que la première. La vie de l'âme après celle du corps. Malheur à qui ne rencontre pas sur sa route, à son entrée dans le monde, la sœur ou l'amie qui, en dehors même de l'amour, doit lui faire comprendre combien est grave et beau, ce rôle de second et de témoin qui appartient à la femme, dans ce combat de tous les jours que l'homme doit livrer à la vie. Faute de cette lumière, la meilleure part de son cœur restera dans les ténèbres, car celui-là n'est que la moitié de lui-même qui ne voit dans la femme qu'un instrument plus ou moins perfectible de distraction ou de plaisir.
Pierre-Jules Stahl ; Le voyage d'un étudiant (1861)
Il y a beaucoup d'hommes qui ressemblent à des femmes, et réciproquement.
Vladimir Jankélévitch ; L'aventure, l'ennui, le sérieux (1963)
Peu d'hommes sont des saints, toutes les femmes en ont.
Raymond Queneau ; Les homophonies hétérogènes (1976)
Dieu a donné à l'homme ce qui manque à la femme, afin de suppléer à ses défauts dans tout ce qui n'est pas de son ressort ; mais c'est comme un bon maître, et non comme un tyran.
Nicolas Machiavel ; L'entremetteuse maladroite (1513)
Si la plupart des femmes passent la seconde partie de leur vie à regretter la première, que d'hommes sont femmes !
Pierre-Jules Stahl ; Les pensées et réflexions diverses (1841)
Les rapports hommes/femmes : désironie contre virillusion.
Grégoire Lacroix ; Les euphorismes de Grégoire (2006)
L'aventure, la seule aventure de l'homme, ce ne peut être que la femme.
Frédéric Dard ; L'accident (1961)
La femme n'est point la servante de l'homme, encore moins son esclave ; elle est sa compagne, son aide, les os de ses os, la chair de sa chair.
Félicité Robert de Lamennais ; Le livre du peuple (1838)
Un homme ne se met guère aux pieds d'une femme que pour la mettre sous ses mains.
Edmond Thiaudière ; La soif du juste (1895)
La coquetterie est le fait des femmes et l'œuvre des hommes.
Eugène Marbeau ; Les remarques et pensées (1901)
Homme et femme, chacun est complémentaire de l'autre.
Gandhi ; Tous les hommes sont frères (1969)
À femme peu commode, tout homme s'accommode.
Axel Oxenstiern ; Les réflexions sur les femmes (1652)
La sympathie entre deux corps est d'autant plus grande que leur électricité contraire est plus prononcée. Il en est, tel que le potassium et l'oxygène, qui ne peuvent être mis en contact sans s'unir immédiatement. Certains hommes sont à certaines femmes, et tous les hommes sont à toutes les femmes, dans certaines circonstances ce que l'oxygène est au potassium.
Auguste Guyard ; Quintessences (1847)
Sagesse, modération, bon génie, réhabilitation et bonheur de l'homme, quand elle est instruite, bonne et pieuse ; la femme devient pour l'homme, quand elle est méchante, ignorante ou corrompue, le plus grand empêchement du bien et la source du malheur.
Auguste Guyard ; Quintessences (1847)
Pour l'homme, la femme est toujours un cadeau (ou une surprise) qui produit sur celui qui le reçoit un émerveillement fatal. Chaque individu masculin, lorsque la puberté vient, désire le jouet qu'il n'a pas, qui est le seul qui lui importe, pour lequel il délaisse tous ses autres amusements.
Jean Dutourd ; Le septième jour (1995)
L'homme est un bloc au sortir des mains de la nature. Les femmes le façonnent, le polissent, et l'amour l'anime. Les femmes, au contraire, naissent toutes façonnées, mais quelquefois elles meurent aussi avant d'être animées.
Sylvain Maréchal ; Le dictionnaire d'amour (1788)
L'homme et la femme ne forment en deux corps qu'une même unité, et les enfants qui procèdent d'eux ne sont en réalité qu'un prolongement, une continuation de leur être commun ; ils revivent en eux, et par les générations successives, se perpétuent indéfiniment.
Félicité Robert de Lamennais ; Le livre du peuple (1838)
Homme et femme, aucun d'eux ne peut vivre sans l'aide indispensable de l'autre.
Gandhi ; Tous les hommes sont frères (1969)
Certains hommes sont moins bons que certaines femmes, cela tient à ce que les deux sexes ne sont pas aussi distincts l'un de l'autre et séparés que l'on croit et que, tout au contraire, il y a de l'homme dans beaucoup de femmes, et de la femme dans beaucoup d'hommes.
Anatole France ; Sur la pierre blanche (1905)
Si les hommes avaient plus de vertus, les femmes en auraient davantage ; soumises par leur destinée au sort des premiers, elles doivent naturellement participer à leurs défauts.
Hypolite de Livry ; Les pensées et réflexions (1808)
On n'est pas complètement homme tant qu'on ignore la femme.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 14 décembre 1849.
Les hommes font ce que les femmes sont, et voilà pourquoi elles ne valent rien.
Mirabeau ; Les pensées et maximes (1749-1791)
Les hommes disent des femmes tout ce qu'il leur plaît, les femmes font des hommes tout ce qu'elles veulent.
Louis-Philippe de Ségur ; La vie en couple (1816)
L'homme n'est qu'avec lui dans sa paternité ; la femme est avec Dieu dans sa maternité.
Louis Belmontet ; Les pensées, maximes et proverbes poétiques (1861)
Entre hommes et femmes, l'amitié a toujours quelque chose de l'amour.
Nicolas Massias ; Le rapport de la nature à l'homme (1823)
Si les femmes n'ont pas toutes les vertus, elles en ont du moins davantage que les hommes ; elles ont plus de courage qu'eux dans leurs maux et dans la difficulté, plus de résignation dans leurs malheurs, plus de stabilité dans leurs sentiments, plus de profondeur dans leurs affections, plus d'héroïsme dans leur dévouement, plus de douceur et de sensibilité, plus de bonté et de pudeur que bien des hommes.
Hypolite de Livry ; Les pensées et réflexions (1808)
De même qu'il ne peut pas vivre sans oxygène, l'homme ne peut pas vivre sans femme.
Pierre Desproges ; Vivons heureux en attendant la mort (1983)
L'homme et la femme ne se rencontrent qu'une fois.
Jacques Audiberti ; Le mal court (1948)
Les hommes aiment, les femmes se laissent aimer.
Paul Léautaud ; Les propos d'un jour (1947)

Les poèmes :

1 - La poésie française sur l'homme »

Autres dictionnaires à consulter :