Les citations homme mortel

Ce dictionnaire contient 19 pensées et citations : L'homme mortel.

Souffrir l'injustice, c'est la condition de l'homme mortel.
Georges Bernanos ; Le journal d'un curé de campagne (1936)
Si je ris des choses mortelles, c'est pour ne pas en pleurer.
George Gordon Byron ; Don Juan (1819-1824)
L'homme n'est qu'un vivant mortel, composé d'un corps et d'une âme.
Henri-Frédéric Amiel ; Les fragments d'un journal intime (1821-1881)
Songe que chaque mortel doit payer sa dîme à la douleur, au deuil, à la tristesse, à la privation, et acquitte sans révolte ta part de redevance. Vieillir, c'est déchoir, c'est subir à la fois la diminution, le démembrement, l'appauvrissement du corps et de l'esprit.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 17 février 1869.
L'homme mortel n'est jamais plus divin que lorsqu'il réfléchit à sa condition mortelle, et qu'il sait qu'il est né pour mourir ; travaillez et sanctifiez-vous, tandis que vous le pouvez ; votre labeur ne demeurera pas sans récompense. Dieu vous contemple sans cesse, et ses regards attentifs voient toutes vos actions, toutes vos pensées ; il les compte pour votre bonheur et votre malheur éternel. Souvenez-vous qu'il faille mourir !
Jean-Rémy Bohal ; Dialogues entre l'homme et sa pensée (1848)
Mortels, nous avons peu de temps à vivre, profitons de chaque instant accordé.
Henri-Frédéric Amiel ; Les fragments d'un journal intime (1821-1881)
Tous les hommes sont mortels, mais chacun pour soi-même, n'y croit pas.
Lucien Arréat ; Les réflexions et maximes (1911)
Être mortel est l'expérience humaine la plus élémentaire, et pourtant l'homme n'a jamais été en mesure de l'accepter, de la comprendre, de se comporter en conséquence. L'homme ne sait pas être mortel. Et quand il est mort, il ne sait même pas être mort.
Milan Kundera ; L'immortalité (1990)
L'homme mortel n'est qu'une variété d'éphémère.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 18 mars 1869.
L'homme est mortel par ses craintes, immortel par ses désirs.
Pythagore ; Les fragments - VIe s. av. J.-C.
Les seuls points communs à tous les hommes : la naissance, puis la mort.
Lucien Arréat ; Les réflexions et maximes (1911)
Tous les hommes sont mortels : nul ne le conteste, mais chacun, pour soi-même, n'y croit pas.
Lucien Arréat ; Les réflexions et maximes (1911)
Neurasthénique : un homme en bonne santé qui a une maladie mortelle.
Jules Renard ; Le journal du 26 février 1906.
Il n'y a guère d'immortel en ce monde que la mort.
Edmond Thiaudière ; La proie du néant (1886)
Quand j'étais jeune, je me croyais immortel : j'ai changé d'avis.
Georges Perros ; Papiers collés (1960)
Il n'y a pas deux façons de se rendre immortel ici-bas, c'est d'oublier qu'on est mortel.
Jean Giraudoux ; La guerre de Troie n'aura pas lieu (1935)
Tout le temps vivre, à la longue, c'est mortel.
Jacques Audiberti ; Quoat-Quoat (1948)
L'homme est l'esclave de la mort.
Alcuin ; Les maximes et pensées morales - IXe s. ap. J.-C.
La volonté de l'homme ne peut rien sur la mort.
Caius Cornelius Gallus ; Élégies, I - Ier s. av. J.-C.

Autres dictionnaires à consulter :