Victor Hugo (2)

Les citations célèbres de Victor Hugo :

La rancune est une dépense improductive.
Victor Hugo ; Histoire d'un crime (1878)

Il est temps que les cœurs renoncent à douter.
Victor Hugo ; Le Détroit de l'Euripe (1877)

De l'ignorance naît l'inconscience.
Victor Hugo ; Actes et paroles (1875)

Aimer, c'est sentir toute la nature vivre en son cœur.
Victor Hugo ; Dernier gerbe, C'était la première soirée (1844)

L'infortune a pitié de la misère ; la douleur se penche sur le désespoir.
Victor Hugo ; Aux habitants de Guernesey, le 10 janvier 1854.

Quand on peut empêcher la mort, laisser mourir, c'est tuer.
Victor Hugo ; Aux habitants de Guernesey, le 10 janvier 1854.

Dieu seul a le droit de retirer ce que Dieu seul a eu le pouvoir de donner.
Victor Hugo ; Aux habitants de Guernesey, le 10 janvier 1854.

Tu as tué, tu seras tué : Devant la loi humaine, c'est juste ; devant la loi divine, c'est redoutable.
Victor Hugo ; Aux habitants de Guernesey, le 10 janvier 1854.

Aimer, c'est la vie et c'est le bonheur : Je t'aime !
Victor Hugo ; Lettre d'amour à Juliette Drouet, le 17 février 1839.

Ma vie est une énigme dont ton nom est le mot.
Victor Hugo ; Lettre d'amour à Juliette Drouet, le 17 février 1839.

Un doux sourire faire éclore un doux nenni.
Victor Hugo ; Toute la lyre, Promenade, le 12 juillet 1834.

Le remords, c'est le crime enfoncé dans l'âme, qui s'oxyde.
Victor Hugo ; Pierres, Fragments manuscrits (posthume, 1951)

On ne peut aimer le bien sans abhorrer le mal.
Victor Hugo ; Proses philosophiques, Les génies appartenant au peuple (1860-1865)

La vie, c'est la communication de proche en proche.
Victor Hugo ; Proses philosophiques, La mer et le vent (1860-1865)

Le calcul ne peut que multiplier ; l'hypothèse, parfois, crée.
Victor Hugo ; Proses philosophiques, La mer et le vent (1860-1865)

L'échafaud est le symbole d'une société qui tue ceux qu'elle n'est pas parvenue à éduquer.
Victor Hugo ; Les fragments (1832)

Ô femmes ! l'amour nous fait rêver, l'amour vous fait penser.
Victor Hugo ; Océan, Tas de pierres (1942)

Le mépris tue l'amour.
Victor Hugo ; Littérature et philosophie mêlées (1834)

L'amour, dans les grandes âmes, c'est une estime céleste.
Victor Hugo ; Littérature et philosophie mêlées (1834)

On se guérit d'aimer comme de haïr.
Victor Hugo ; Han d'Islande (1823)

La solitude n'admet pas les nouveaux visages.
Victor Hugo ; Océan prose (1942)

Un méchant peut donner un bon avis ; une chandelle pue, mais éclaire.
Victor Hugo ; Littérature et philosophie mêlées (1834)

L'amour n'est ni vrai, ni pur, s'il n'est jaloux.
Victor Hugo ; Les lettres à la fiancée (1820)

Les hommes sont des anges stagiaires.
Victor Hugo ; Faits et croyances (1840)

On voit les qualités de loin et les défauts de près.
Victor Hugo ; Post-scriptum de ma vie (1901)

Quelques œuvres de Victor Hugo :