Mon Poeme.fr
Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Victor Hugo (2)

Les citations célèbres de Victor Hugo :

Ma vie est une énigme dont ton nom est le mot.
Victor Hugo ; Lettre d'amour à Juliette Drouet, le 17 février 1839.
Un doux sourire faire éclore un doux nenni.
Victor Hugo ; Toute la lyre, Promenade, le 12 juillet 1834.
Le remords, c'est le crime enfoncé dans l'âme, qui s'oxyde.
Victor Hugo ; Pierres, Fragments manuscrits (posthume, 1951)
Il y a des gens qui observent les règles de l'honneur, comme on observe les étoiles, de très loin.
Victor Hugo ; Les misérables (1862)
On ne peut aimer le bien sans abhorrer le mal.
Victor Hugo ; Proses philosophiques, Les génies appartenant au peuple (1860-1865)
Le calcul ne peut que multiplier ; l'hypothèse, parfois, crée.
Victor Hugo ; Proses philosophiques, La mer et le vent (1860-1865)
Le calcul a pour limite l'exact ; l'hypothèse a pour limite l'absolu.
Victor Hugo ; Proses philosophiques, La mer et le vent (1860-1865)
L'échafaud est le symbole d'une société qui tue ceux qu'elle n'est pas parvenue à éduquer.
Victor Hugo ; Les fragments (1832)
Ô femmes ! l'amour nous fait rêver, l'amour vous fait penser.
Victor Hugo ; Océan, Tas de pierres (1942)
Le mépris tue l'amour.
Victor Hugo ; Littérature et philosophie mêlées (1834)
L'amour, dans les grandes âmes, c'est une estime céleste.
Victor Hugo ; Littérature et philosophie mêlées (1834)
On se guérit d'aimer comme de haïr.
Victor Hugo ; Han d'Islande (1823)
S'il n'y avait pas quelqu'un qui aime, le soleil s'éteindrait.
Victor Hugo ; Les misérables (1862)
La solitude n'admet pas les nouveaux visages.
Victor Hugo ; Océan prose (1942)
Un méchant peut donner un bon avis ; une chandelle pue, mais éclaire.
Victor Hugo ; Littérature et philosophie mêlées (1834)
Le progrès marche ; il fait le grand voyage humain et terrestre vers le céleste et le divin.
Victor Hugo ; Les misérables (1862)
L'amour n'est ni vrai, ni pur, s'il n'est jaloux.
Victor Hugo ; Les lettres à la fiancée (1820)
L'admiration des médiocres caractérise les envieux.
Victor Hugo ; Proses philosophiques, Du génie (1860-1865)
Mieux vaudrait encore un enfer intelligent qu'un paradis bête.
Victor Hugo ; Quatre-vingt-treize (1874)
Les colères d'un homme patient, c'est comme les dépenses d'avare, cela se prodigue.
Victor Hugo ; Faits et croyances (1840)
Les hommes sont des anges stagiaires.
Victor Hugo ; Faits et croyances (1840)
Quel vide que l'absence de l'être qui à lui seul remplit le monde !
Victor Hugo ; Les misérables (1862)
On voit les qualités de loin et les défauts de près.
Victor Hugo ; Post-scriptum de ma vie (1901)
Etre confiant, oui ; être dupe, non.
Victor Hugo ; Mille francs de récompense (1866)
L'amour, c'est l'indulgence, c'est le pardon.
Victor Hugo ; Marie Tudor, le 6 novembre 1833.
Je t'aime comme un être au-dessus de ma vie.
Victor Hugo ; Odes et Ballades, Encore à toi (1823)
Ah ! jalouse entre les jalouses ! si belle avec ce cœur d'acier !
Victor Hugo ; Les Orientales, La sultane favorite (1829)
Rien n'égale la timidité de l'ignorance, si ce n'est sa témérité.
Victor Hugo ; Les travailleurs de la mer (1866)
La poésie est dans les idées ; les idées viennent de l'âme.
Victor Hugo ; Lettre à Adèle Foucher (1821)
L'hospitalité, c'est un devoir.
Victor Hugo ; Marion Delorme (1831)
Il y a une certaine quantité de désertion dans le suicide.
Victor Hugo ; Histoire d'un crime (1877)
La foi est ce qui est une manière d'échanger des pensées.
Victor Hugo ; Histoire d'un crime (1877)
On ne doit pas désunir ce que Dieu a uni ; on ne doit pas unir ce qu'il a désuni.
Victor Hugo ; Les travailleurs de la mer (1866)
Le voyage est un songe dont l'éblouissement est inoubliable.
Victor Hugo ; Le siècle de Victor Hugo raconté par son œuvre (1902)
Pour la foule, la réussite a presque le même profil que la suprématie.
Victor Hugo ; Les misérables (1862)
Les émigrés s'ils restent, on les tolère ; s'ils s'en vont, on est content.
Victor Hugo ; Les travailleurs de la mer (1866)
Le propre de l'hypocrisie, c'est d'être âpre à l'espérance.
Victor Hugo ; Les travailleurs de la mer (1866)
L'hypocrite est celui qui attend ; l'hypocrisie n'est autre chose qu'une espérance horrible.
Victor Hugo ; Les travailleurs de la mer (1866)
L'amour, c'est l'humble aumône et la vaste largesse, c'est toute la folie et toute la sagesse.
Victor Hugo ; Théâtre en liberté (1886)
La cloche dit : Prière ! et l'enclume : Travail !
Victor Hugo ; Toute la lyre, le 15 septembre 1849.

Quelques œuvres de Victor Hugo :