Les citations âges de la vie

Ce dictionnaire contient 49 citations et pensées d'auteurs célèbres français ou d'auteurs étrangers sur le thème : Les âges de la vie.

Tant qu'une femme peut donner l'impression d'avoir dix ans de moins que sa propre fille, elle est parfaitement satisfaite.
Oscar Wilde ; Les aphorismes et pensées (1854-1900)
Il y a au moins autant d'hommes dans un homme que d'âges dans la vie.
Gustave Vapereau ; L'homme et la vie (1896)
À quarante ans, on est riche ou on n'est rien.
Daniel Pennac ; La petite marchande de prose (1989)
Passé quarante ans, une femme est toujours présumée vertueuse.
Pierre-Jules Stahl ; L'esprit des femmes et les femmes d'esprit (1855)
Que c'est agréable de n'être plus jeune ! Agréable de ne plus se préoccuper de ce que pensent les gens ! On peut vivre à sa guise... quand on a soixante-dix ans !
Virginia Woolf ; Les années (1937)
À cinq ans on enfourche un bâton comme si c'était de l'équitation ; à dix-huit ans on embrasse une fille, comme si c'était de l'amour ; à trente ans on se marie, comme si c'était du bonheur ; à quarante on cherche des places, comme si c'était de l'honneur ; puis un jour vient où l'on meurt, comme si l'on avait vécu.
Sully Prudhomme ; Journal intime, le 22 juin 1868.
Le poids des ans est si lourd que je n'ose plus le soulever.
Maxime Du Camp ; Une histoire d'amour (1889)
On peut être vieux à trente ans, et jeune à quatre-vingts.
Francis Bacon ; Les essais (1625)
Chaque âge a ses problèmes, on les résout à l'âge suivant.
Maurice Chapelan ; Main courante (1957)
On n'est rien avant trente, trente-cinq ans, et je m'aperçois qu'il faut toujours reculer la date.
Sacha Guitry ; Et Sacha vous est conté / Lana Guitry (1960)
À cinquante ans, je suis comme il y a trente ans ; ma force s'alimente que dans les yeux de femme.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 17 septembre 1872.
Avec les années augmentent les épreuves.
Johann Wolfgang von Goethe ; Les maximes et réflexions (1749-1832)
Que faut-il à vingt ans pour être heureux ? Un rayon d'espoir. À quarante ans ? Un rayon de gloire. À soixante ans ? Un rayon de soleil.
Adolphe d'Houdetot ; Dix épines pour une fleur (1853)
À vingt ans, la vérité ennuie, j'entends la vérité profonde, la vérité de l'être, qui perce à travers les attitudes, comme les mauvaises herbes au milieu d'un gazon bien tondu. A vingt ans, toute vérité apparaît comme une ortie ou un chardon qu'il faut arracher. A quarante-cinq ans, il n'y a plus que les chardons et les orties qui m'intéressent en moi, et pour un peu j'arracherais le joli gazon qui est autour.
Jean Dutourd ; Pluche ou l'amour de l'art (1967)
À vingt ans, on comprend la polygamie. À trente ans, on se contenterait de la bigamie. À quarante, le mariage avec une seule femme paraît un état supportable, et proportionné aux ressources d'un homme. À cinquante ans, sans souhaiter le veuvage, ce qui ne serait pas d'un bon mari, on juge que le célibat aurait pu avoir son bon côté. À soixante ans, on est fait à son sort, et l'on se demande, avec une secrète admiration, comment diable on a pu avoir si souvent, dans l'âge de la jeunesse et de la virilité, certaines préoccupations saugrenues auxquelles, grâce à Dieu, on ne comprend plus rien du tout.
Pierre-Jules Stahl ; L'esprit des femmes et les femmes d'esprit (1855)
Il y a un âge où la laideur passe comme le reste. C'est l'âge où les femmes qui ont été jolies cessent de l'être, et où celles qui ont été laides commencent à oser dire qu'elles ont été jolies. Bien peu se refusent cette innocente satisfaction quand la quarantaine leur arrive.
Pierre-Jules Stahl ; L'esprit des femmes et les femmes d'esprit (1855)
Quand on a vingt-quatre ans, c'est délicieux de pouvoir se dire : J'en ai encore pour quarante ans. — Mais quand on vient d'entrer dans sa soixante-quatrième année et qu'on se dit : Je n'en ai peut-être plus pour très longtemps... C'est très ennuyeux, croyez-moi.
Sacha Guitry ; Remontons les Champs-Élysées (1938)
L'âge est un dernier long voyage, un quai de gare et l'on s'en va, il ne faut prendre en ses bagages que ce qui vraiment compta.
Jean-Jacques Goldman ; Je voudrais vous revoir (2001)
Quinze ans, c'est l'âge heureux des sensations vives et des plaisirs sans arrière-pensées.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 5 janvier 1865.
À 20 ans ou à 70 ans, si tu as le coeur jeune... c'est la même chose.
Henri Salvador ; La joie de vivre (2011)
Femmes, que le plaisir enchante, vous ne redoutez point les ravages du temps ; quand la vanité vous dit encore vingt ans, l'almanach vous dit cinquante !
François-Benoît Hoffmann ; Les pensées fugitives (1802)
Chaque âge a son caractère : La faiblesse à l'enfance, la fierté à la jeunesse, la gravité à l'âge viril, la caducité à la vieillesse, et quand le fruit est mûr, il doit tomber.
Cicéron ; De la vieillesse - env. 44 av. J.-C.
Vingt-huit ans est l'âge où l'on est placé devant le choix déchirant des pantoufles ou des pieds nus.
Jean Dutourd ; Henri ou l'Éducation nationale (1983)
Toute ma jeunesse on me disait : Tu verras quand tu auras 50 ans. J'ai 50 ans, et je n'ai rien vu.
Erik Satie ; Le coq (1920)
Vingt-quatre ans, une maladie dont on se guérit tous les jours !
Pierre Véron ; Les marionnettes de PariS (1875)
Mois à mois fait bien des ans, et nous arrache bien des dents.
Samuel Richardson ; Clarissa Harlowe (1748)
Lorsqu'on a passé soixante ans, on peut dire Adieu passe-temps.
Samuel Richardson ; Clarissa Harlowe (1748)
À cinquante ans on commence à se lasser du monde, et à soixante le monde se lasse de vous.
Axel Oxenstiern ; Les réflexions et pensées (1645)
Un père qui raisonne est meilleur conseiller qu'un cœur de dix-neuf ans prompt à s'émerveiller.
François Ponsard ; L'honneur et l'argent (1853)
Être grave dans sa jeunesse, cela se paie, souvent, par une nouvelle jeunesse dans l'âge mûr.
Paul Léautaud ; Passe-Temps (1928)