Mon Poeme.fr
Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Les citations sur baiser d'amour

Ce dictionnaire contient 33 pensées et citations : Le baiser amoureux.

Le baiser d'une maîtresse allume tous les désirs.
Évariste de Parny ; Le torrent (1778)
Mêlons nos souffles, échangeons nos baisers ! que notre amour déborde !
Johann Wolfgang von Goethe ; La fiancée de Corinthe (1797)
Vive l'amour que l'ivresse accompagne ! Que tes baisers brûlants sentent le vin d'Espagne !
Alfred de Musset ; Rolla III (1833)
En amour, les vieux baisers sentent les vieilles loques, ils ont un air tout aussi fripé.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)
L'amour, quand il est intense et passionné, n'a souvent pas d'autre langage que les baisers.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 25 juin 1865.
Une bouche de corail, sur laquelle se jouent le plus charmant sourire et des nichées d'Amours, attire le baiser.
Honoré de Balzac ; Clotilde de Lusignan (1822)
Je viens à vous, je vous prends la main, je la serre contre mon cœur, je dépose sur vos lèvres un baiser d'amour, et je vous dis avec la naïveté que vous avez dans l'âme, et dont je n'ai qu'un reflet : Mon amour, je t'aime ! veux-tu marcher avec moi dans la vie ? Je te sourirai toujours, ta vie sera un enchantement continuel, et je tâcherai d'être toujours une fée pour toi.
Honoré de Balzac ; La dernière fée (1823)
L'amour refuse les baisers qu'il veut qu'on lui ravisse.
Claude-Adrien Helvétius ; Les pensées et réflexions (1765)
L'amour qu'il avait pour elle, l'amour qu'elle avait pour lui, se cherchèrent et se joignirent enfin sur leurs bouches unies. Ce baiser, enivrant pendant plusieurs secondes, dura très longtemps.
Tristan Bernard ; Les mémoires d'un jeune homme rangé (1899)
Maintenant que ton baiser, ô Bien-Aimé, a réveillé l'eau secrète de l'amour longtemps couchée sur la pierre du silence, maintenant que cette eau ardente, amassée goutte à goutte dans l'outre de la terre, s'est liée en une source irrépressible, laisse-la jaillir !
Rina Lasnier ; Le baiser (1947)
Oh ! laissez-moi vous tenir enlacées, boire dans vos baisers des amours insensées.
Alfred de Musset ; Poésies posthumes, Vision (1829)
L'amour n'est économe qu'en se retirant, c'est alors qu'il commence à compter ses baisers.
Anne Barratin ; Les pensées in Œuvres posthumes (1920)
Il est impossible que je passe six ou sept heures en tête à tête avec toi sans mourir d'envie de te couvrir de baisers.
Giacomo Casanova ; L'histoire de ma vie (1789-1798)
En amour, tel mot, dit tout bas, est un mystérieux baiser de l'âme à l'âme.
Victor Hugo ; Océan prose (1942)
Les injures de l'amour s'éteignent presque toujours dans un baiser.
Adolphe Ricard ; L'amour, les femmes et le mariage (1857)
Les querelles d'amour s'éteignent toujours dans un baiser.
Adolphe Ricard ; L'amour, les femmes et le mariage (1857)
Belle à tenter tous les dieux de l'Olympe, donne-moi un baiser savoureusement passionné, ta beauté est faite pour être aimée, et l'amour pour éclore en baisers sur tes lèvres brûlantes.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 4 novembre 1864.
Un baiser n'engage pas, l'amour n'a rien à voir avec ces divertissements.
Marcel Jouhandeau ; Aux cent actes divers (1971)
En amour rien ne sèche plus vite une larme qu'un baiser.
Adolphe Ricard ; L'amour, les femmes et le mariage (1857)
Un baiser sur ta nuque dorée par l'été, ou sur tes lèvres purpurines est un régal des dieux.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 4 septembre 1863.
Un baiser de tendresse est tout un discours condensé en un seul souffle.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 25 juin 1865.
Long baiser sur les lèvres, bonheur délicieux, extase sans pareille.
Sacha Guitry ; Comment on écrit l'histoire (1920)
J'aime l'amour qui se partage en baisers.
Pablo Neruda ; Farewell (1974)
Je préfère au constance, à l'opium, aux nuits, l'élixir de ta bouche où l'amour se pavane.
Charles Baudelaire ; Les fleurs du mal, Sed non satiata (1857)
Seule la forme du baiser sépare l'amour de l'amitié.
Maxalexis ; L'amour et l'amitié (2001)
Le premier baiser, c'est le mot prononcé de concert par quatre lèvres qui fait de l'amour un roi.
Khalil Gibran ; L'œil du prophète (1991)
La passion amoureuse est affamée de baisers de feu.
Marcelle Auclair ; Enfance et mort de Garcia Lorca (1968)
L'amour n'est permis qu'aux amants mortels dont le baiser donne la vie.
Émile Zola ; Violaine la chevelue (1881)
Baiser, festin d'amour dont je suis le Lazare !
Edmond Rostand ; Cyrano de Bergerac, III, 10 (1897)
Ce qu'il y a de mieux à faire en amour, et non le moindre, consiste à se baiser à pleine bouche.
Henri de Régnier ; Le bon plaisir (1902)
Ah ! dans ces premiers temps où l'on aime, les baisers naissent si naturellement !
Marcel Proust ; Un amour de Swann (1913)
Lèvres ! Baiser qui meurt, baiser qui mord ; lèvres, lit de l'amour profond comme la mort !
Albert Samain ; Au jardin de l'infante (1893)
Les femmes, ces diablesses sont nos anges. Oui, l'amour, la femme, le baiser, c'est un cercle dont je vous défie de sortir, et quant à moi, je voudrais bien y rentrer.
Victor Hugo ; Les misérables (1862)

Les poèmes :

Thèmes de rubriques en rapport :

Accueil » Le baiser »