Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Les citations sur brûler.

Les 50 citations et pensées sur brûler. Si vous recherchez un proverbe, consultez nos meilleurs proverbes sur brûler des quatre coins du monde :

Nous nous brûlons les ailes comme les insectes ; malheureusement nous n'en mourons pas !
Élisabeth de Wied - Œuvre : Les pensées d'une reine (1882)

L'amour est une flamme qui brûle sans dévorer.
Jacques Salomé - Œuvre : Aimer l'amour (2010)

Les femmes bégueules sont comme l'amadou. Elles ne prennent si vite feu à chaque étincelle leste que parce qu'elles ont longtemps brûlé en secret !
Alexandre Weill - Œuvre : Le petit trésor d'esprit (1874)

On brûle toujours la barbe à quelqu'un avec le flambeau de la vérité.
Alexandre Weill - Œuvre : Le petit trésor d'esprit (1874)

L'encens n'a de parfum qu'en passant par le feu. Ainsi l'homme. Il faut qu'il brûle.
Alexandre Weill - Œuvre : Le petit trésor d'esprit (1874)

Je brûle tes lèvres de mes baisers de feu. Je t'aime.
Alexandre Weill - Œuvre : Ma jeunesse (1888)

Il vaut mieux, quand une maison brûle, endommager la toiture, ou abattre quelques pans de muraille, pour arrêter le progrès de l'incendie, que de la laisser consumer entièrement par les flammes.
Maximilien de Robespierre - Œuvre : Les pensées et maximes (1796)

Qui brûle en plein midi des essences précieuses manquera bientôt d'huile commune pour brûler pendant la nuit.
Citation persane - Œuvre : Les contes, fables et sentences persanes (1788)

Le suffrage universel est comme un enfant volontaire qui n'entend ni raisons ni remontrances : il faut qu'il se blesse ou qu'il se brûle pour revenir de ses caprices.
Gustave Vapereau - Œuvre : L'homme et la vie (1896)

L'homme cherche l'éclat sans ignorer le danger ; le papillon qui court à la flamme ne sait pas qu'elle brûle.
Gustave Vapereau - Œuvre : L'homme et la vie (1896)

La haine ne va pas toujours jusqu'à mettre le feu à la maison d'autrui, mais l'envie se réjouit de la voir brûler.
Gustave Vapereau - Œuvre : L'homme et la vie (1896)

Nous vivons à outrance, nous nous brûlons par tous les bouts, et nous nous étonnons de nos névroses et de l'anémie de nos enfants !
Gustave Vapereau - Œuvre : L'homme et la vie (1896)

Le désir, c'est l'infini dans un battement de cœur et plus l'objet se dispute et se dérobe, plus il grandit et s'auréole de lumière, plus il vous brûle aux entrailles.
Marcel Jouhandeau - Œuvre : Le gourdin d'Elise (1967)

La vue de la bûche qui brûle dans ma cheminée me fait autant de plaisir qu'un paysage.
Gustave Flaubert - Œuvre : Les lettres à Louise Colet, le 9 mai 1852.

Lorsque le flambeau de l'intelligence brule trop rapidement dès l'enfance, il ne jette plus qu'une lueur pâle sur le reste de la vie.
Pierre-Claude-Victor Boiste - Œuvre : Le dictionnaire universel (1843)

La reconnaissance n'a jamais brûlé les doigts à personne.
Anne Barratin - Œuvre : Chemin faisant (1894)

Tel un flambeau, l'amour, dès qu'il brûle en une âme, plus on l'agite, et plus on ravive sa flamme.
Publilius Syrus - Œuvre : Les sentences et adages - Ier s. av. J.-C.

Pauvre fou, si ta maison brûle, tâche de l'éteindre ; si elle a brûlé, rebâtis-la.
Victor Cherbuliez - Œuvre : L'idée de Jean Têterol (1878)

Le flambeau de la vérité brûle souvent la main qui le porte.
Pierre-Claude-Victor Boiste - Œuvre : Le dictionnaire universel (1843)

L'amour est dans le monde comme une grappe de raisin qu'on trouve dans un désert aride et brûlant.
François Pouqueville - Œuvre : Voyage de la Grèce (1820-1822)

N'oublie pas, dit le sage, que les femmes sont comme les charbons. Si on les touche allumés, ils vous brûlent ; si on les touche éteints, ils vous noircissent. Touche-les de loin avec une pincette, et pour suivre mon exemple, ne te marie jamais.
Victor Cherbuliez - Œuvre : Les hommes et les choses du temps présent (1883)

Rien ne préserve mieux la fraîcheur de la vie que le calme d'un cœur brûlant.
Christian Bobin - Œuvre : Ressusciter (2001)

Les femmes sont comme les charbons. Si on les touche allumés, ils vous brûlent ; si on les touche éteints, ils vous noircissent. Touche-les de loin avec une pincette, et, pour suivre mon exemple, ne te marie jamais.
Victor Cherbuliez - Œuvre : Les hommes et les choses du temps présent (1883)

On veut se prouver qu'on peut supporter le feu, on l'affronte... et on est brûlé. Et l'on oublie qu'on se fait ainsi des cheveux blancs ; on oublie qu'à cinquante ans chaque sourire de Vénus est une pelletée de terre sur notre tête ; on oublie l'expérience, on oublie tout.
Henri-Frédéric Amiel - Œuvre : Journal intime, le 12 mai 1875.

L'homme brûle de faire ce qu'il redoute le plus.
Vladimir Jankélévitch - Œuvre : L'aventure, l'ennui, le sérieux (1963)

L'amour d'un inconnu trouble, surprend, enivre ; celui d'un ami est comme le feu dont on s'approche par degrés ; il peut échauffer, il ne brûle pas.
Alphonse Karr - Œuvre : Une heure trop tard (1833)

L'homme ivre de fanatisme torture et brûle son père au nom d'un Dieu de paix.
Louis-Philippe de Ségur - Œuvre : Les pensées et maximes de l'ivresse (1825)

Afin qu'une lampe continue de brûler, il faut ajouter de l'huile.
Mère Teresa - Œuvre : Une pensée par jour avec Mère Teresa (2005)

Le paresseux se leva pour allumer du feu, et il brûla la maison.
Pierre-Marie Quitard - Œuvre : Les études historiques sur les proverbes (1860)

L'argent fond dans les mains plus ou moins rapidement selon qu'il brûle les doigts plus ou moins fortement.
Pierre Dac - Œuvre : Les pensées (1972)

Comme la joie est vite fatigante ! Pour rien au monde je ne voudrais être trop heureux. La joie fait au cœur l'effet d'une glace qui brûle.
Jules Renard - Œuvre : Le journal du 15 août 1898.

Les entêtés, qui ne lâchent rien, brûlent jusqu'à leur dernière cartouche.
Victor Cherbuliez - Œuvre : Les pensées extraites de ses œuvres (1913)

Il n'est point d'encens qui entête si fort une femme que celui qui ne brûle pas pour elle.
Louis-Philippe de Ségur - Œuvre : La femme (1816)

Le cœur de l'homme ne peut brûler à la fois de deux amours semblables.
Nicolas Machiavel - Œuvre : L'entremetteuse maladroite (1513)

Le cœur, tour à tour brulant ou glacé, a ses pôles comme la terre.
Adolphe d'Houdetot - Œuvre : Dix épines pour une fleur (1853)

Les larmes te mouillent d'abord les yeux, ensuite elles te les brûlent quand elles sont séchées.
Fréderic Dard - Œuvre : Baisse la pression, tu me les gonfles ! (1988)

Pour brûler du même feu, il suffit d'une caresse.
Salvatore Adamo - Œuvre : Caresse (1971)

Il y a toujours des vents brûlants, qui passent sur l'âme de l'homme, et la dessèchent.
Félicité Robert de Lamennais - Œuvre : Les paroles d'un croyant (1833)

Ceux qui ne se sont pas brûlés les ailes ignorent tout du feu.
Alexandre Jardin - Œuvre : Des gens très bien (2011)

D'abord battons le blé, et puis brûlons la paille.
Samuel Richardson - Œuvre : Clarissa Harlowe (1748)

Qui s'est brûlé avec du lait chaud souffle sur l'eau froide.
Ivan Tourgueniev - Œuvre : Pères et enfants, Proverbe russe (1862)

Qui peut dire de quel feu il brûle, ne brûle que d'un petit feu.
Pétrarque - Œuvre : Sonnet - XIVe siècle.

Qui s'est brûlé la langue à la soupe chaude, souffle pour refroidir la salade.
Citation japonaise - Œuvre : Le Japon en proverbes (1905)

Que la folie soit notre seule sagesse ; que toute notre vie soit un élan qui nous brûle d'une fièvre.
Emil Michel Cioran - Œuvre : Le livre des leurres (1936)

Un cœur qui n'a brûlé que pour toi, ne peut recevoir de consolation que de ta main.
Johann Wolfgang von Goethe - Œuvre : Les complices (Die mitschuldigen), II , 4 (1769)

Si tu n'allumes pas le bois, il ne brûlera pas.
Citation russe - Œuvre : Les locutions et sentences russes (1872)

L'amour qui réchauffe et vivifie, n'est pas celui qui brûle et consume.
Claude Roy - Œuvre : Les rencontres des jours (1992)

Deux morceaux de bois à coté l'un de l'autre s'allument et brûlent plus aisément qu'un seul.
Mocharrafoddin Saadi - Œuvre : Le jardin des roses - XIIIe siècle.

J'ai besoin de la lumière qui vous brûle.
Martine Le Coz - Œuvre : Céleste, Prix Renaudot en 2001.

Il faut quelquefois brûler une chandelle au diable.
Antoine Oudin - Œuvre : Les curiosités françaises (1640)

Les thèmes de citations et de synonymes en rapport :