Recueil de poésie et de citations ainsi que des proverbes.

Les citations célèbres sur baiser.

1 — Notre citation préférée sur baiser :

La citation préférée Un gros baiser sur une bouche ébahie ferme l'accès à toute repartie, disait François-Marie Arouet, dit Voltaire. Un célèbre poète et peintre libanais, Khalil Gibran, a écrit : Du premier baiser échangé naît la vibration magique qui portera les amants du monde dans le monde des rêves.

2 — Les citations et mots de célébrités sur baiser :

Le baiser sur la bouche est l'hymen poétique.

Henri-Frédéric Amiel - Journal intime, le 6 août 1861.

Chaque baiser est une fleur, dont la racine est ton cœur.

Maxalexis - Le baiser immortel (1999)

Le premier baiser, c'est la première goutte bue dans la coupe remplie du nectar de la vie.

Khalil Gibran - L'œil du prophète (1991)

Un baiser est toujours le prix de la tendresse.

Voltaire - Poésies mêlées, XXI, À mademoiselle ** (1728)

Un baiser apaise la faim, la soif : On y dort, on y habite, on y oublie.

Jacques Audiberti - La poupée (1956)

Des larmes au baiser il n'y a qu'un frisson !

Edmond Rostand - Cyrano de Bergerac, III, 10 (1897)

Une larme d'attendrissement contient plus de baisers qu'on puisse nous en donner.

Henri-Frédéric Amiel - Journal intime, le 25 juin 1865.

Vite un baiser, ma douce belle ; jeunesse passe à tire-d'aile.

William Shakespeare - La nuit des rois (1600)

J'ai souvent besoin d'un baiser, quand je me souviens, de ceux que j'ai attendus en vain.

Jacques Salomé - Bonjour tendresse (1992)

Vos lèvres sont exquises, permettez-moi d'un baiser si douces convoitises.

Maxalexis - L'éternel baiser (2005)

Je te promets le sel au baiser de ma bouche, je te promets le miel à ma main qui te touche.

Jean-Jacques Goldman - Je te promets (1986)

À quoi bon tant de paroles quand deux amants sont ensemble, le plus beau des discours est un baiser.

Mirabeau - Les pensées et maximes (1749-1791)

Les baisers sont comme une escale dans un pays différent où l'on découvre toujours une chose meilleure.

Alfred Jarry - Le Surmâle (1901, publié en 1902)

Le premier baiser, c'est le premier verset du champ de la vie.

Khalil Gibran - L'œil du prophète (1991)

Du premier baiser naît la vibration magique qui portera les amants du monde dans le monde des rêves.

Khalil Gibran - L'œil du prophète (1991)

Un baiser peut avoir plus de signification que dix.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

Baiser m'empêche de dormir toute la nuit.

Raymond Devos - Le baiser (1973)

Qu'est-ce que ton baiser ? Un lèchement de flamme.

Victor Hugo - La légende des siècles, L'épopée du ver (1877)

Il est des connivences qui en disent plus long qu'un baiser.

Alexandre Jardin - Bille en tête (1986)

Si les baisers s'envoyaient par écrit, Madame, vous liriez ma lettre avec les lèvres !

Edmond Rostand - Cyrano de Bergerac, III, 1 (1897)

Sur votre jeune sein laissez rouler ma tête toute sonore encore de vos derniers baisers ; laissez-la s'apaiser de la bonne tempête, et que je dorme un peu puisque vous reposez.

Paul Verlaine - Green, Romances sans paroles (1874)

La nourriture d'un baiser, ne hâte pas cet acte tendre, douceur d'être et de n'être pas.

Paul Valéry - Les pas, Charmes (1922)

Baiser, cette soudure de deux tubes digestifs.

Albert Cohen - Solal (1930)

Un baiser est comme un verre de vin : d'abord un, puis un second, et puis un autre encore, jusqu'à ce que nous tombions d'ivresse.

Johann Wolfgang von Goethe - Les complices (Die mitschuldigen), I , 2 (1769)

Il a certains baisers qui sont des « Sésame » et après lesquels je ne veux plus rien connaître que la nuit, la nudité, la lutte silencieuse et vaine pour me retenir, une minute encore, une minute, au bord de la joie.

Colette - Claudine en ménage (1902)

Nous baisons comme des fous ; la mort par l'amour : n'est-ce pas admirable ?

Robert Sabatier - Les trompettes guerrières (2007)

Baiser qui donne la vie, baiser qui donne la mort, éternelle flamme faite d'anéantissement et de renaissance.

Émile Zola - Poèmes lyriques (1881)

Le baiser d'une fée tue l'amant qui le reçoit.

Émile Zola - Violaine la chevelue (1881)

Un baiser fait des amants.

Émile Zola - La fortune des Rougon (1871)

Baiser une épouse qui sait faire le ménage, c'est à peu près comme baiser la bonne.

Louis-Ferdinand Céline - Les lettres de Céline, Henri Godard (2009)

Les baisers sont bons partout où on les trouve.

Georges Courteline - Gros chagrins (1897)

Un baiser ne s'efface jamais.

André Maurois - Prométhée ou la vie de Balzac (1965)

C'est dans un baiser toute l'âme qu'on frôle, et rien ne sait le poids d'un front comme une épaule !

Edmond Rostand - La Samaritaine (1897)

Quand une femme est en colère, quatre petits baisers suffisent pour la consoler.

Carlo Goldoni - Le café (1750-1751)

Baiser - Saisis-moi, agrippe-moi, serre-moi ! plus fort, plus fort encore ! que je jouisse de tout mon corps.

Oscar Wilde - Teleny, or The reverse of the medal (1893)

Pour le baiser nos narines et nos yeux sont aussi mal placés que nos lèvres mal faites.

Marcel Proust - Le côté de Guermantes (1921)

Un gros baiser sur une bouche ébahie, ferme l'accès à toute repartie.

Voltaire - La bégueule, conte moral (1772)

Oh ! nature merveilleuse, profonde et énigmatique, tu donnes la parole aux hommes, mais l'éloquence du baiser aux jeunes filles !

Soren Kierkegaard - Le journal du séducteur (1843)

Les baisers écrits ne parviennent pas à destination.

Marcel Jouhandeau - Gémonies (1972)

Le baiser d'une femme, c'est la poignée de main du boxeur avant le combat.

Marcel Achard - Gugusse (1969)

Un baiser, mais à tout prendre, qu'est-ce ? Un serment fait d'un peu plus près, une promesse plus précise, un aveu qui veut se confirmer, un point rose qu'on met sur l'i du verbe aimer.

Edmond Rostand - Cyrano de Bergerac, I, 10 (1897)

Quand je vois vos attraits, c'est pour moi le Printemps ; quand je cueille un baiser, c'est l'Été, je moissonne ; quand vous me prodiguez, dans vos discours charmants, les fruits de votre esprit, j'amasse ; c'est l'Automne ; mais si dans vos yeux, dans votre petit air, je vois de la froideur, je tremble ; c'est l'Hiver.

Charles-Albert Demoustier - Les lettres à Émilie (1786-1798)

Quelle douceur dans ses bras de prolonger le baiser du soir jusqu'au baiser du matin !

Marcel Prévost - Les lettres de femmes (1892)

Les blessures que fait celui qui aime, valent mieux que les baisers trompeurs de celui qui hait.

Salomon - La Bible, XXVII, 6 - Xe s. av. J.-C.

Le baiser, la plus sûre façon de se taire en disant tout.

Guy de Maupassant - Escales d'azur.

Chaque baiser appelle un autre baiser.

Marcel Proust - Un amour de Swann (1913)

Toi mon dernier, mon seul témoin, viens çà, chère, que je te baise, que je t'embrasse long et fort, mon coeur près de ton coeur bat d'aise.

Paul Verlaine - Compagne savoureuse et bonne (1891)

Garde-toi, dérobant le baiser sur sa bouche, que trop d'emportement parfois ne l'effarouche.

Ovide - L'art d'aimer - env. 2 ap. J.-C.

Ô tes baisers épatants ! sois-moi fidèle si possible et surtout si cela te plaît.

Paul Verlaine - Tu n'es pas du tout vertueuse (1891)

Tes baisers sont un philtre et ta bouche une amphore qui font le héros lâche et l'enfant courageux.

Charles Baudelaire - Les fleurs du mal, Hymne à la beauté (1857)

Un baiser inattendu peut devenir un vainqueur.

Anne Barratin - Les pensées in Œuvres posthumes (1920)

Un baiser, mignonne, un petit baiser.

Jean-Paul Sartre - La mort dans l'âme (1945)

Baiser ! Rose trémière au jardin des caresses !

Paul Verlaine - Il bacio, Poèmes saturniens (1866)

Quand on a reçu un baiser, on peut le rendre.

Blaise Pascal - Les provinciales (1656-1657)

Un baiser d'amant, de mari, de jaloux : Ah ! vous serez à lui, madame, y pensez-vous ?

Victor Hugo - Hernani, I, 2 (1830)
« Les citations précédentes

3 — Le dictionnaire des proverbes et adages :

De quelle origine est le proverbe Le baiser est un fruit à cueillir sur l'arbre ?

4 — Les rubriques de citations et synonymes en rapport :

L'amour pour toujours » Les citations tendresse » Le baiser amoureux » Embrasser » La bouche » Les lèvres » La langue »
Top