Les citations célèbres sur les baisers (2)

Les citations, pensées et mots de célébrités :

Pour une femme qu'on aime passionnément, la baiser peut apparaître profanation.
Citation de Louis Scutenaire ; Mes inscriptions (1943-1944)
Quel est le mari qui oserait prendre avec sa femme les libertés délicieuses que pratiquent aussitôt les amants ? Et c'est là le plus grand prix de l'amour : l'audace des baisers. En amour, il faut oser, oser sans cesse. Nous aurions bien peu de maîtresses agréables si nous n'étions pas plus audacieux que les maris, dans nos caresses, si nous nous contentions de la plate, monotone et vulgaire habitude des nuits conjugales.
Citation de Guy de Maupassant ; Préface de Celles qui osent (1883)
Dans un baiser on peut voler une âme.
Citation de Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 29 juillet 1852.
Je garde un charmant souvenir, celui d'une émotion électrique et d'un baiser bien tendre, et bien naïf. Il n'avait point l'ardeur de la fièvre mais le parfum de la rose. Innocent, amoureux, et vif, je ne me le reproche point, et je l'embaumerai dans ma mémoire, comme ces raretés que le pèlerin, au retour de ses voyages, range parmi ses objets précieux.
Citation de Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 29 juillet 1852.
Un baiser, c'est quelque chose de plus que le premier contact charnel de deux corps : C'est l'exhalation de deux âmes, c'est le fruit défendu, c'est un tison ardent qui enflamme.
Citation de Oscar Wilde ; Teleny, ou Le revers de la médaille (1893)
La saveur du premier baiser m'a déçu comme un fruit que l'on goûte pour la première fois.
Citation de Raymond Radiguet ; Le diable au corps (1923)
Le seul vrai langage au monde est un baiser.
Citation de Alfred de Musset ; Les poésies nouvelles, Idylle (1839)
Douce tentation de tes lèvres si roses, baisers mouillés j'y dépose.
Citation de Maxalexis ; L'amour à deux (2007)
S'instruire par les baisers, c'est marier l'étude et la joie.
Citation de Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 28 février 1886.
Un Dieu créa dans nos misères les baisers des enfants pour les larmes des mères.
Citation de Ernest Legouvé ; Médée (1855)
En amour rien ne sèche plus vite une larme qu'un baiser.
Citation de Adolphe Ricard ; L'amour, les femmes et le mariage (1857)
Ce qui fait que Judas est demeuré le type du traître entre tous les traîtres, en horreur aux femmes comme aux hommes, c'est qu'il osa trahir par un baiser. Combien de baisers de femmes et d'hommes, cependant, sont baisers de Judas !
Citation de Pierre-Jules Stahl ; L'esprit des femmes et les femmes d'esprit (1855)
Hélas ! que de haine dans certains baisers !
Citation de Pierre-Jules Stahl ; L'esprit des femmes et les femmes d'esprit (1855)
Le baiser n'est qu'une préface, mais une préface charmante.
Citation de Guy de Maupassant ; Le baiser, le 14 novembre 1882.
Sur tes seins si roses, baisers coquins j'y dépose.
Citation de Maxalexis ; Premier baiser (2002)
Partons, dans un baiser, pour un monde inconnu.
Citation de Alfred de Musset ; Les poésies nouvelles, La nuit de mai (1835)
Le premier baiser, c'est le lien entre le silence des sentiments et leur mélodie.
Citation de Khalil Gibran ; L'œil du prophète (1991)
Le second baiser, mieux savouré, est comme la relecture d'un livre aimé.
Citation de Alfred Jarry ; Le Surmâle (1901, publié en 1902)
Qu'un baiser de vos lèvres de roses me soit octroyé, et je prendrai la chose en douceur.
Citation de George Sand ; Cadio, I, 8 (1868)
Le premier baiser, c'est le lien qui relie l'obscurité du passé à l'éclat du futur.
Citation de Khalil Gibran ; L'œil du prophète (1991)
Le baiser sur la bouche est l'hymen poétique.
Citation de Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 6 août 1861.
Chaque baiser est une fleur, dont la racine est ton cœur.
Citation de Maxalexis ; Le baiser immortel (1999)
Le premier baiser, c'est la première goutte bue dans la coupe remplie du nectar de la vie.
Citation de Khalil Gibran ; L'œil du prophète (1991)
Un baiser est toujours le prix de la tendresse.
Citation de Voltaire ; Poésies mêlées, XXI, À mademoiselle ** (1728)
Un baiser apaise la faim, la soif : On y dort, on y habite, on y oublie.
Citation de Jacques Audiberti ; La poupée (1956)
Des larmes au baiser il n'y a qu'un frisson !
Citation de Edmond Rostand ; Cyrano de Bergerac, III, 10 (1897)
Une larme d'attendrissement contient plus de baisers qu'on puisse nous en donner.
Citation de Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 25 juin 1865.
Vite un baiser, ma douce belle ; jeunesse passe à tire-d'aile.
Citation de William Shakespeare ; La nuit des rois (1600)
J'ai souvent besoin d'un baiser, quand je me souviens, de ceux que j'ai attendus en vain.
Citation de Jacques Salomé ; Bonjour tendresse (1992)
Vos lèvres sont exquises, permettez-moi d'un baiser si douces convoitises.
Citation de Maxalexis ; L'éternel baiser (2005)
Je te promets le sel au baiser de ma bouche, je te promets le miel à ma main qui te touche.
Citation de Jean-Jacques Goldman ; Je te promets (1986)
À quoi bon tant de paroles quand deux amants sont ensemble, le plus beau des discours est un baiser.
Citation de Mirabeau ; Les pensées et maximes (1749-1791)
Les baisers sont comme une escale dans un pays différent où l'on découvre toujours une chose meilleure.
Citation de Alfred Jarry ; Le Surmâle (1901, publié en 1902)
Le premier baiser, c'est le premier verset du champ de la vie.
Citation de Khalil Gibran ; L'œil du prophète (1991)
Du premier baiser naît la vibration magique qui portera les amants du monde dans le monde des rêves.
Citation de Khalil Gibran ; L'œil du prophète (1991)
Un baiser peut avoir plus de signification que dix.
Citation de Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)
Baiser m'empêche de dormir toute la nuit.
Citation de Raymond Devos ; Le baiser (1973)
Qu'est-ce que ton baiser ? Un lèchement de flamme.
Citation de Victor Hugo ; La légende des siècles, L'épopée du ver (1877)
Il est des connivences qui en disent plus long qu'un baiser.
Citation de Alexandre Jardin ; Bille en tête (1986)
Si les baisers s'envoyaient par écrit, Madame, vous liriez ma lettre avec les lèvres !
Citation de Edmond Rostand ; Cyrano de Bergerac, III, 1 (1897)