Mon Poeme.fr
Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Les citations sur coeur brisé

Ce dictionnaire contient 37 pensées et citations : Le coeur brisé.

Il y a moins de rosée dans la fleur que de larmes dans mon cœur.
Rina Lasnier ; Les signes (1976)
Consoler ceux qui pleurent, relever les cœurs brisés, voilà la grandeur par excellence.
Edmond de Pressensé ; Les études évangéliques (1867)
L'amour non-dit vous étreint le coeur, qui vous fait tour à tour souffrir et espérer.
Francesco Alberoni ; L'érotisme (1986)
Aux cœurs blessés l'ombre et le silence !
Honoré de Balzac ; Le médecin de campagne (1833)
Les cœurs blessés portent le deuil éternel de leurs illusions perdues.
Robert Mauzi ; L'idée de bonheur dans la littérature française (1960)
J'en ai brisé des cœurs bien malgré moi, avec des fleurs et toujours de bonne foi.
Salvatore Adamo ; Méfie-toi, y'a pas plus gentil que moi (2018)
Il n'est point de cœur si magnanime qu'un amour malheureux n'entraîne dans le crime.
Prosper Jolyot de Crébillon ; Rhadamiste et Zénobie (1711)
Tout le monde a au fond de lui un chagrin d'amour qui sommeille. Tout cœur qui n'est pas brisé n'est pas un cœur.
Frédéric Beigbeder ; 99 francs (2000)
Un cœur déchiré ne respire que par le désespoir.
Françoise de Graffigny ; Les lettres d'une Péruvienne (1747)
Quel homme implacable en sa rage inhumaine, au défaut de l'amour veut mériter la haine, et s'assurer du moins cet horrible plaisir, de déchirer un cœur qu'il n'a pu conquérir ?
Jean-François de La Harpe ; Le comte de Warwick (1763)
Les habits de deuil ont beau s'user et blanchir : le cœur reste noir.
Victor Hugo ; Les misérables (1862)
Dans un cœur troublé par le souvenir, il n'y a pas de place pour l'espérance.
Alfred de Musset ; Frédéric et Bernerette, III (1838)
Bien des cœurs se brisent sans pouvoir verser aucune larme.
Sophie Cottin ; Mathilde (1805)
Les larmes sont au cœur ce que la trempe est au fer, elles le durcissent, mais font aussi qu'il se brise plus vite, lorsqu'on veut le plier.
Jean-Napoléon Vernier ; Les fables, pensées et poésies (1865)
Dans un amour vrai que l'on rompt, il y a toujours un cœur que l'on brise.
Jean-Napoléon Vernier ; Les fables, pensées et poésies (1865)
Le souvenir commence avec la cicatrice.
Émile-Auguste Chartier, dit Alain ; Les propos sur l'éducation (1932)
Un cœur accablé ne tolère pas une langue obséquieuse.
William Shakespeare ; Peines d'amour perdues (1596)
Dans ses grandes crises, le cœur se brise ou se bronze.
Honoré de Balzac ; La maison du chat-qui-pelote (1830)
L'amour a de la peine quand deux coeurs qui s'éprennent ne se comprennent.
Maxalexis ; Déception amoureuse (2005)
Il y a des blessés de guerre, ceux du travail ou de la vie, moi je suis une incurable blessée du cœur.
Jacques Salomé ; Je croyais qu'il suffisait de t'aimer (2003)
Le chagrin qui ne parle pas murmure en secret au cœur surchargé de se rompre.
William Shakespeare ; Macbeth (1605)
Il y a des situations où le cœur se brise ou se bronze.
Honoré de Balzac ; Les ressources de Quinola, VI, 6 (1842)
Remontez à ces heures passées ! vos tristes souvenirs m'aident à soupirer ! Allez où va mon âme ! allez, ô mes pensées, mon coeur est plein, je veux pleurer !
Alphonse de Lamartine ; Premier regret (1823)
Les cœurs sont trop précieux pour qu'on les brise.
Robert Baden-Powell ; La route du succès (1922)
Un rien froisse souvent les cœurs et les délie.
Charles-Augustin Sainte-Beuve ; Les consolations, Sonnet à Victor Hugo (1829)
Toutes les femmes sont belles et méchantes et cruelles : que Dieu leur pardonne d'avoir brisé des hommes.
Michel Sardou ; Dans la même année (1979)
Jeunesse ! sois humaine, sois généreuse. Si même nous nous trompons, sois avec nous, lorsque nous disons qu'un innocent subit une peine effroyable, et que notre cœur révolté s'en brise d'angoisse.
Émile Zola ; La vérité en marche, Lettre à la jeunesse (1901)
Il n'y a de consolation, pour les cœurs brisés, que dans les douces affections.
George Sand ; Le tiroir du diable (1853)
Les sanglots longs des violons de l'automne, blessent mon cœur d'une langueur monotone.
Paul Verlaine ; Poèmes saturniens, Chanson d'automne (1866)
Amour, il fallait bien en payer le prix, et mon chagrin vient de briser ma vie.
Charles Aznavour ; Il fallait bien (1966)
Il viendra ce jour où les cœurs brisés vont marcher au pas de leurs souvenirs ; il viendra avec toi qui reviendra dans mes bras pour ne plus repartir.
Charles Aznavour ; Il viendra ce jour (1966)
Ah ! jalouse entre les jalouses ! si belle avec ce cœur d'acier !
Victor Hugo ; Les Orientales, La sultane favorite (1829)
Il faut, au fond des coeurs, vous faire un héritage. Leur conquête n'est pas l'ouvrage d'un moment : On les gagne avec peine, on les perd aisément.
Pierre-Claude Nivelle de La Chaussée ; Mélanide (1741)
Le coeur n'a pas de maître, il n'est pas un esclave, et de toute contrainte il sait briser l'entrave.
Adam Mickiewicz ; Messire Thadée (1834)
J'ai l'amour à fleur de cœur qui me fait souffrir sans trêve lorsque tu rêves paisiblement, toi mon tourment, toi ma douleur.
Charles Aznavour ; L'amour à fleur de cœur (1946)
C'est bien la pire peine de ne savoir pourquoi, sans amour et sans haine, mon cœur a tant de peine !
Paul Verlaine ; Il pleure dans mon cœur (1874)
Le cœur a beau mentir, la blessure est au fond.
Alfred de Musset ; Les poésies nouvelles, La nuit d'août (1836)

Thèmes de rubriques en rapport :