Recueil de poésie et de citations ainsi que des proverbes.

Les citations qui définissent le coeur.

1 — Notre citation favorite sur le cœur c'est quoi ?

La citation favorite Le cœur est un éternel enfant que le cerveau doit tenir en tutelle, disait Alexis Chavanne. Un écrivain et journaliste français, Auguste Guyard, a écrit : Le cœur est fait pour aimer ainsi que l'eau pour couler ; un cœur peut bien avoir ses hivers, ses cristallisations, ses léthargies, mais il se dilate, se fond et se remet en mouvement aux premières chaudes brises du printemps, au premier rayon de soleil.
Thèmes en rapport : #coeur #éternel #cerveau #aimer #couler #soleil

2 — Les 61 citations et pensées sur le thème : Le cœur c'est quoi ?

Le cœur peut se repaître d'illusions, mais l'esprit jamais.

Alexis Chavanne - Les pensées humaines (1897)

Le cœur est un éternel enfant que le cerveau doit tenir en tutelle.

Alexis Chavanne - Les pensées humaines (1897)

Le cœur d'un homme s'élève ou s'abaisse suivant la femme qu'il aime.

Benoît Champy - Les pensées et réflexions philosophiques (1872)

Le cœur loge cette antinomie étrange : soif du toujours, aversion du toujours. Il hait et il adore l'inconstance ; il maudit et il implore le changement. Il veut et il ne veut pas. Monstre incompréhensible !

Henri-Frédéric Amiel - Journal intime, le 20 septembre 1866.

Le cœur est un glouton insatiable, on le sait ; et d'ailleurs, qui ne soupire pas ? C'est notre destinée ici-bas. Seulement les uns se tourmentent pour se satisfaire sans y réussir ; les autres anticipent sur le résultat et se résignent en faisant l'économie d'efforts stériles et infructueux. Puisqu'on ne peut être heureux, pourquoi se donner tant de peine ? Il faut se borner au strict nécessaire, vivre de régime et d'abstinence, se contenter de peu et ne mettre de prix qu'à la paix de la conscience, au sentiment du devoir accompli.

Henri-Frédéric Amiel - Journal intime, le 29 janvier 1866.

Le cœur a la forme d'une urne ; c'est un vase sacré tout rempli de secrets.

Alfred de Vigny - Journal d'un poète (1835)

Le cœur est un levier puissant que doit mettre en œuvre la raison.

Louis Dumur - Les petits aphorismes sur la sensibilité (1892)

Le cœur est un muscle n'obéissant pas à la volonté. D'où le nombre d'égoïstes et d'avares.

Philippe Bouvard - Mes dernières pensées sont pour vous (2017)

Le cœur est incorruptible ; il est diamant et sensitive à la fois. Deux manières de jouir de l'amour : solliciter par une tendresse ingénieuse et pénétrante les touches les plus délicates de la volupté et de la passion, ou bien jeter à la porte la personne qu'on adore, et l'écouter qui pleure, sanglote et supplie, et rester muet, sans pitié... sans pitié ! oh ! non, mais ravi d'être aimé, brûlant de l'amour qu'on dissimule pour mieux le répandre tout à l'heure.

Sully Prudhomme - Journal intime, le 21 octobre 1862.

Le cœur a ses arguments auxquels l'intelligence n'entend rien.

Ralph Waldo Emerson - Les lois de la vie (1864)

Le cœur, c'est la foudre ; on ne sait où elle tombe que quand elle est tombée.

Henri Lacordaire - Les pensées et réflexions choisies (1897)

Le cœur est humain dans la mesure où il se révolte.

Georges Bataille - L'impossible, L'orestie (1962)

Le cœur est le sens affectif par excellence. L'amour proprement dit lui appartient. C'est son élément. Il jouit, s'abreuve, se rassasie, existe en lui. Il souffre au contraire, se dessèche et meurt dans la haine. Oiseau des ardents climats, il périt au sein des hivers. Dans le cœur réside le pouvoir de transporter notre être en autrui. Il est le levier par lequel nous nous déplaçons nous-mêmes.

Charles Dollfus - Le calvaire (1855)

Le cœur de l'homme n'a pas plus de vigueur que les biens de la vie n'ont de durée.

George Sand - Leone Leoni (1835)

Le cœur, ingénieux à se leurrer lui-même, retourne invinciblement aux objets qui l'ont ému.

Rodolphe Töpffer - Le presbytère (1839)

Le cœur féminin veut tout ou rien, c'est sa loi.

Henri-Frédéric Amiel - Journal intime, le 10 mars 1872.

Le cœur ne vieillit pas, mais il est pénible de loger un dieu dans des ruines.

Voltaire - Lettre à M. De Cideville (1734)

Le cœur des jeunes gens connaît plutôt l'amour que la beauté.

Vauvenargues - Les réflexions et maximes posthumes (1823)

Le cœur a de sublimes entêtements.

Honoré de Balzac - Peines de cœur d'une chatte anglaise (1841)

Le cœur qui manque de quelque chose manque de tout.

Adolphe d'Houdetot - Dix épines pour une fleur (1853)

Le cœur a bien des places à offrir, mais il n'en a qu'une seule à donner.

Adolphe d'Houdetot - Dix épines pour une fleur (1853)

Le cœur ne veut qu'une chose, l'échange, la fusion, l'union des vies et des sentiments.

Henri-Frédéric Amiel - Journal intime, le 1 mars 1872.

Le cœur a ses absences bien plus fatales que celles de l'esprit.

Pierre-Claude-Victor Boiste - Le dictionnaire universel (1843)

Le cœur est fait pour aimer ainsi que l'eau pour couler ; un cœur peut bien avoir ses hivers, ses cristallisations, ses léthargies, mais il se dilate, se fond et se remet en mouvement aux premières chaudes brises du printemps, au premier rayon de soleil.

Auguste Guyard - Quintessences (1847)

Le cœur humain est une île escarpée où l'on aborde mais où l'on ne peut pénétrer ; c'est un livre mystérieux où il serait plus utile qu'agréable de savoir lire couramment.

Auguste Guyard - Quintessences (1847)

Le cœur est un enfant, il espère ce qu'il désire.

Citation turque - Les proverbes et dictons turcs (1882)

Le cœur de l'homme est une maison qui change de locataire à chaque saison : l'amour l'occupe au printemps ; les désirs en été ; les plaisirs en automne, et le repentir en hiver.

Sylvain Maréchal - Le dictionnaire d'amour (1788)

Le cœur peut très bien tenir lieu de l'esprit, mais l'esprit ne tient pas toujours lieu du cœur.

Sylvain Maréchal - Le dictionnaire d'amour (1788)

Le cœur des femmes est à la merci de leurs yeux et de leurs oreilles.

Sylvain Maréchal - Antiquités d'Herculanum (1780)

Le cœur féminin se rassasie de la douceur, de la bonté et de la confiance.

Henri-Frédéric Amiel - Journal intime, le 24 mars 1868.

Le cœur ne devient moralement coupable qu'en perdant l'innocence de l'intention.

Jean-Napoléon Vernier - Les fables, pensées et poésies (1865)

Le cœur est un capital qui ne devient productif qu'autant qu'il est bien placé.

Jean-Napoléon Vernier - Les fables, pensées et poésies (1865)

Le cœur ne veut qu'une chose, mais avec une ardeur indestructible, il veut se sentir aimé.

Henri-Frédéric Amiel - Journal intime, le 16 mars 1867.

Le cœur humain est impénétrable.

Christine de Suède - Les maximes et pensées (1682)

Le cœur de la femme est le berceau où les petites choses deviennent des choses sublimes.

Henri-Frédéric Amiel - Journal intime, le 10 avril 1869.

Le cœur n'a point de rides, il est toujours jeune.

Madame de Sévigné - Correspondance et lettres (Sans date)

Le cœur a ses prisons que l'intelligence n'ouvre pas.

Marcel Jouhandeau - Eloge de la volupté (1951)

Le cœur de la femme est un creuset où tour à tour le plomb se change en or, et l'or en plomb.

Jules Sandeau - Marianna (1839)

Le cœur d'une femme aimante est un sanctuaire d'or où règne souvent une idole d'argile.

Paulin Limayrac - Le livre de l'amour (1858)

Le cœur d'une mère est le thermomètre des sentiments de ses enfants.

Lao She - Quatre générations sous un même toit (1996)

Le cœur est une énigme inexplicable : c'est un composé bizarre de tous les contraires, il est si plein de contradictions, qu'on est obligé de varier à l'infini la façon de l'attaquer.

Ninon de Lenclos - Lettre au marquis de Sévigné (date inconnue)

Le cœur de l'homme est fait pour la tranquillité comme un oiseau pour la cage.

George Sand - Tamaris (1862)

Le cœur danse sur des chansons que chante l'espérance.

Alphonse Karr - Sous les tilleuls (1832)

Le cœur suit aisément l'esprit.

Jean de La Fontaine - Le statuaire et la statue de Jupiter (1678)

Le cœur est un port où n'entre la tempête que par la vaine anxiété.

Pierre Corneille - L'imitation de Jésus-Christ (1651-1659)

Le cœur est un conseiller de charité et d'amour.

Anatole France - La vie littéraire (1888-1892)

Le cœur est souvent plus facile à contenter que l'esprit.

La Rochefoucauld-Doudeauville - Le livre des pensées, 44 (1861)

Le cœur des amants est en butte à mille artifices.

Ovide - Les remèdes à l'amour - env. 10 ap. J.-C.

Le cœur consumé d'une douce flamme, entretient toujours sa blessure secrète.

Virgile - L'Énéide - Ier s. av. J.-C.

Le cœur est souvent la dupe des yeux.

Chevalier de Méré - Les maximes et sentences (1687)

Le cœur est fait pour aimer aussi bien que les yeux pour voir et l'esprit pour comprendre.

Xavier de Montépin - Perdita (1859)

Le cœur est trop rarement de moitié avec l'esprit.

Louis-Philippe Robidoux - Les feuilles volantes (1949)

Le cœur a ses raisons que la raison ignore.

Blaise Pascal - Les pensées (1670)

Le cœur de l'homme est un livre que j'ai appris à estimer.

Lautréamont - Poésies II (1870)

Le cœur est le siège de tous les sentiments généreux, bons et nobles.

Eugène Chapus - Le manuel de l'homme et de la femme (1855)

Le cœur d'un galant homme est son plus sûr oracle.

Pierre-Claude Nivelle de La Chaussée - Mélanide (1741)

Le cœur est un volcan, dangereux quand il est en activité, laid quand il est éteint.

Louis Dumur - Les petits aphorismes sur la sensibilité (1892)

Le cœur fait tout, le reste est inutile.

Jean de La Fontaine - Belphégor (1693)

Le coeur d'un homme d'état doit être dans sa tête.

Napoléon Bonaparte - Les maximes et pensées (1769-1821)

Le cœur réclame une femme ; les sens plusieurs ; l'orgueil toutes.

Jean Rostand - Les pages d'un moraliste (1952)

Le coeur d'un homme, l'amour même, console les malheurs qu'il cause.

Voltaire - Le fanatisme ou Mahomet le prophète (1741)

3 — Le dictionnaire des proverbes et adages :

De quel pays provient le proverbe Le fiel est l'encre des mauvais cœurs ?

4 — Les rubriques de citations et synonymes en rapport :

Les citations coeurs » Coeurs brisés » Les coeurs amoureux » Donner son coeur » Solitude du coeur »
Top