Mon Poeme.fr
Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Les citations sur qui définissent le coeur.

Les 58 pensées et citations sur le thème : Le coeur.

Le cœur d'un homme s'élève ou s'abaisse suivant la femme qu'il aime.
Benoît Champy - Œuvre : Les pensées et réflexions philosophiques (1872)

Le cœur loge cette antinomie étrange : soif du toujours, aversion du toujours. Il hait et il adore l'inconstance ; il maudit et il implore le changement. Il veut et il ne veut pas. Monstre incompréhensible !
Henri-Frédéric Amiel - Œuvre : Journal intime, le 20 septembre 1866.

Le cœur est un glouton insatiable, on le sait ; et d'ailleurs, qui ne soupire pas ? C'est notre destinée ici-bas. Seulement les uns se tourmentent pour se satisfaire sans y réussir ; les autres anticipent sur le résultat et se résignent en faisant l'économie d'efforts stériles et infructueux. Puisqu'on ne peut être heureux, pourquoi se donner tant de peine ? Il faut se borner au strict nécessaire, vivre de régime et d'abstinence, se contenter de peu et ne mettre de prix qu'à la paix de la conscience, au sentiment du devoir accompli.
Henri-Frédéric Amiel - Œuvre : Journal intime, le 29 janvier 1866.

Le cœur a la forme d'une urne ; c'est un vase sacré tout rempli de secrets.
Alfred de Vigny - Œuvre : Journal d'un poète (1835)

Le cœur est un levier puissant que doit mettre en œuvre la raison.
Louis Dumur - Œuvre : Les petits aphorismes sur la sensibilité (1892)

Le cœur est un muscle n'obéissant pas à la volonté. D'où le nombre d'égoïstes et d'avares.
Philippe Bouvard - Œuvre : Mes dernières pensées sont pour vous (2017)

Le cœur a ses arguments auxquels l'intelligence n'entend rien.
Ralph Waldo Emerson - Œuvre : Les lois de la vie (1864)

Le cœur, c'est la foudre ; on ne sait où elle tombe que quand elle est tombée.
Henri Lacordaire - Œuvre : Les pensées et réflexions choisies (1897)

Le cœur est humain dans la mesure où il se révolte.
Georges Bataille - Œuvre : L'impossible, L'orestie (1962)

Le cœur est le sens affectif par excellence. L'amour proprement dit lui appartient. C'est son élément. Il jouit, s'abreuve, se rassasie, existe en lui. Il souffre au contraire, se dessèche et meurt dans la haine. Oiseau des ardents climats, il périt au sein des hivers. Dans le cœur réside le pouvoir de transporter notre être en autrui. Il est le levier par lequel nous nous déplaçons nous-mêmes.
Charles Dollfus - Œuvre : Le calvaire (1855)

Le cœur de l'homme n'a pas plus de vigueur que les biens de la vie n'ont de durée.
George Sand - Œuvre : Leone Leoni (1835)

Le cœur, ingénieux à se leurrer lui-même, retourne invinciblement aux objets qui l'ont ému.
Rodolphe Töpffer - Œuvre : Le presbytère (1839)

Le cœur féminin veut tout ou rien, c'est sa loi.
Henri-Frédéric Amiel - Œuvre : Journal intime, le 10 mars 1872.

Le cœur ne vieillit pas, mais il est pénible de loger un dieu dans des ruines.
Voltaire - Œuvre : Lettre à M. De Cideville (1734)

Le cœur des jeunes gens connaît plutôt l'amour que la beauté.
Vauvenargues - Œuvre : Les réflexions et maximes posthumes (1823)

Le cœur a de sublimes entêtements.
Honoré de Balzac - Œuvre : Peines de cœur d'une chatte anglaise (1841)

Le cœur qui manque de quelque chose manque de tout.
Adolphe d'Houdetot - Œuvre : Dix épines pour une fleur (1853)

Le cœur a bien des places à offrir, mais il n'en a qu'une seule à donner.
Adolphe d'Houdetot - Œuvre : Dix épines pour une fleur (1853)

Le cœur ne veut qu'une chose, l'échange, la fusion, l'union des vies et des sentiments.
Henri-Frédéric Amiel - Œuvre : Journal intime, le 1 mars 1872.

Le cœur a ses absences bien plus fatales que celles de l'esprit.
Pierre-Claude-Victor Boiste - Œuvre : Le dictionnaire universel (1843)

Le cœur est fait pour aimer ainsi que l'eau pour couler ; un cœur peut bien avoir ses hivers, ses cristallisations, ses léthargies, mais il se dilate, se fond et se remet en mouvement aux premières chaudes brises du printemps, au premier rayon de soleil.
Auguste Guyard - Œuvre : Quintessences (1847)

Le cœur humain est une île escarpée où l'on aborde mais où l'on ne peut pénétrer ; c'est un livre mystérieux où il serait plus utile qu'agréable de savoir lire couramment.
Auguste Guyard - Œuvre : Quintessences (1847)

Le cœur est un enfant, il espère ce qu'il désire.
Citation turque - Œuvre : Les proverbes et dictons turcs (1882)

Le cœur de l'homme est une maison qui change de locataire à chaque saison : l'amour l'occupe au printemps ; les désirs en été ; les plaisirs en automne, et le repentir en hiver.
Sylvain Maréchal - Œuvre : Le dictionnaire d'amour (1788)

Le cœur peut très bien tenir lieu de l'esprit, mais l'esprit ne tient pas toujours lieu du cœur.
Sylvain Maréchal - Œuvre : Le dictionnaire d'amour (1788)

Le cœur des femmes est à la merci de leurs yeux et de leurs oreilles.
Sylvain Maréchal - Œuvre : Antiquités d'Herculanum (1780)

Le cœur féminin se rassasie de la douceur, de la bonté et de la confiance.
Henri-Frédéric Amiel - Œuvre : Journal intime, le 24 mars 1868.

Le cœur ne devient moralement coupable qu'en perdant l'innocence de l'intention.
Jean-Napoléon Vernier - Œuvre : Les fables, pensées et poésies (1865)

Le cœur est un capital qui ne devient productif qu'autant qu'il est bien placé.
Jean-Napoléon Vernier - Œuvre : Les fables, pensées et poésies (1865)

Le cœur ne veut qu'une chose, mais avec une ardeur indestructible, il veut se sentir aimé.
Henri-Frédéric Amiel - Œuvre : Journal intime, le 16 mars 1867.