Mon Poeme.fr
Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Les citations sur coeurs

Ce dictionnaire contient 53 citations et pensées d'auteurs célèbres français ou d'auteurs étrangers sur le mot coeur. Si vous recherchez un proverbe, consultez nos meilleurs proverbes sur coeurs issus des quatre coins du monde :

Je m'étais bercée d'une fausse illusion ; je m'imaginais qu'il suffit de parler pour convaincre. Mon Dieu ! qu'est-ce qu'une parole ? qu'est-ce qu'un regard ? qu'est-ce qu'un sourire ? Tout se contrefait, et les cœurs demeurent invisibles.
Victor Cherbuliez ; Paule Méré (1864)
Les cœurs qui comprennent et pratiquent le mieux la générosité ne songent pourtant pas à donner aux autres le plus grand des bonheurs, le bonheur de donner ; ils ne permettent pas même, d'ordinaire, qu'on partage avec d'autres la jouissance de leur don.
Diane de Beausacq ; Les pensées et maximes de la vie (1883)
Les amours, dans des rangs différents, déplacent les cœurs sans rapprocher les conditions.
Pierre Louis de Lacretelle ; Les pensées et réflexions (1817)
Il est des cœurs qui semblent toujours avoir réception ouverte ; chacun entre et sort à son gré.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)
Il y a de ces maladies aiguës ou chroniques qui s'attaquent aux cœurs généreux, celles qu'on peut appeler des maladies nobles, et que ne comprendront jamais certaines natures.
Victor Cherbuliez ; La vocation du comte Ghislain (1888)
Il est des cœurs semblables à ces oiseaux qu'on ne tient jamais que par le bout de leur aile et qui s'envolent en ne vous laissant dans la main qu'une plume.
Victor Cherbuliez ; Une gageure (1890)
Il y a dans tous les grands cœurs un levain de secrète hérésie ; ils ont des fiertés que les hommes ne peuvent réduire, ils ne rendent leur épée qu'à Dieu.
Victor Cherbuliez ; Les hommes et les choses du temps présent (1883)
Les cœurs qui m'ont aimé ont obtenu de moi presque tout ce qu'ils ont voulu.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 25 mars 1870.
Les cœurs purs vont au bien comme les eaux des fleuves à la mer.
Victor Cherbuliez ; Le roman d'une honnête femme (1865)
Il arrive parfois que les grands succès au lieu d'épanouir les cœurs, les resserrent et les racornissent.
Victor Cherbuliez ; Les pensées extraites de ses œuvres (1913)
Il est quelque fois des cœurs comme des fleuves, qui se réunissent sans confondre leurs eaux.
Adolphe Thiers ; L'histoire de la Révolution Française (1841)
La bonne humeur est une clef qui ouvre tous les cœurs.
Philippe-Auguste de Sainte-Foy ; Mes loisirs, ou pensées diverses (1755)
Tu trouveras toujours sous notre toit de bons cœurs qui t'aiment et te désirent.
Maxime Du Camp ; Les forces perdues (1867)
Les bons cœurs sont en général bien-pensants et bien-disants de tout le monde ; on les dupe longtemps et souvent ; et à cet égard ils ne se corrigent jamais bien. Un de leur défauts est d'être trop faciles à apaiser comme à irriter ; ils ont plutôt des emportements que de la sévérité contre les malhonnêtes gens.
Pierre Louis de Lacretelle ; Les pensées et réflexions (1817)
Les bons cœurs s'ils voient quelqu'un souffrir, ils se mettent à sa place, et ils volent à son secours, comme s'il s'agissait d'eux-mêmes. S'ils ont de quoi donner, ils en éprouvent le besoin, et ils s'y livrent. Si on les a outragés, on les ramène aisément ; et il semble qu'ils se soulagent, en pardonnant ; s'ils ont eux-mêmes offensé quelqu'un, cette pensée les trouble, les importune ; et il n'y a ni dépit, ni mauvaise honte qui tiennent ; il faut qu'ils avouent leur faute et qu'ils la réparent.
Pierre Louis de Lacretelle ; Les pensées et réflexions (1817)
Un cœur n'est juste que s'il bat au rythme des autres cœurs.
Paul Éluard ; Ce que l'Amérique doit entendre (1949)
Deux cœurs sensibles s'entendent bien vite.
Paul de Kock ; Gustave ou Le mauvais sujet (1821)
Dieu seul sait ce qui existe au fond des coeurs.
Victor Hugo ; Han d'Islande (1823)
Le temps étouffe la timidité dans les cœurs.
Eschyle ; Les fragments - Ve s. av. J.-C.
Deux cœurs aliénés se réunissent par l'intérêt.
Chevalier de Méré ; Les maximes et sentences (1687)
Ah ! Que le temps vienne où les coeurs s'éprennent.
Arthur Rimbaud ; Chanson de la plus haute tour, Derniers vers (1872)
Les cœurs les plus troublés s'expriment souvent par les yeux.
Alfred Capus ; La traversée (1920)
Il y a des cœurs si aigris, si envenimés les uns contre les autres, qu'il est quelquefois bien difficile de les réunir.
Jean Baptiste Blanchard ; Les maximes de l'honnête homme (1772)
L'impatience aigrit et aliène les cœurs, la douceur les ramène.
Jean Baptiste Blanchard ; Les maximes de l'honnête homme (1772)
On voit souvent de grands cœurs en de petits corps.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1843)
Il n'y a que les grands cœurs qui sachent combien il y a de gloire à être bon.
Sophocle ; Philoctète - Ve s. av. J.-C.
À peindre l'amour, comme les cœurs constants le traitent, on en ferait un homme. À le peindre suivant l'idée qu'en donnent les cœurs volages, on en ferait un enfant, et voilà justement comme on l'a compris de tout temps. Il faut cependant convenir qu'il est mieux rendu et plus joli en enfant qu'il ne le serait en homme.
Marivaux ; Les pensées diverses (1763)
Les bons cœurs font les bons bras.
Gustave Nadaud ; La ferme (1870)
La pauvreté nous fait penser à Dieu et élève nos cœurs vers lui.
Saint Vincent de Paul ; Les maximes spirituelles (posthume, 1576)
La consonance de deux cœurs est douce et rare.
Sylvain Maréchal ; Le dictionnaire d'amour (1788)