Recueil de poésie et de citations ainsi que des proverbes.

Les citations sur indolence.

Les 22 pensées et citations sur indolence :

Les sots se perdent dans les minuties, les indolents les négligent, l'homme fort voit les choses d'ensemble sans jamais mépriser les détails.

Victor Cherbuliez - L'idée de Jean Têterol (1878)

Rien ne conduit l'indolent dans la solitude, il y reste par l'effet de sa paresse flegmatique.

Johann Georg Zimmermann - Les réflexions sur la solitude (1756)

La douceur est aussi souvent l'effet de l'indolence que celui de la tendresse.

Philippe-Auguste de Sainte-Foy - Mes loisirs, ou pensées diverses (1755)

L'indolence est l'ennemi le plus redoutable de tout mérite, de toute fortune, de tout bonheur.

Cécile Fée - Les maximes et pensées (1832)

L'indolence est la sœur de la paresse.

Félicité Robert de Lamennais - Les pensées diverses (1854)

Les hommes indolents, ces pauvres malheureux, n'ont qu'un petit nombre d'idées et une impuissante résolution, et toujours ils sont prêts à courir au lieu où il y a une occasion de causer et d'entendre d'inutiles entretiens.

Johann Georg Zimmermann - Les réflexions sur la solitude (1756)

Les indolents gémissent de la brièveté du temps, ils soupirent jour et nuit, en songeant à la quantité de papiers qui s'amassent sur leur bureau et oublient que le travail seul pourrait alléger ce fardeau !

Johann Georg Zimmermann - Les réflexions sur la solitude (1756)

Les indolents s'effraient de voir venir la fin de l'année et se demandent chaque matin : Mais quand viendra donc le soir ? En été ils désirent être en hiver ; en hiver ils réclament l'été.

Johann Georg Zimmermann - Les réflexions sur la solitude (1756)

Les hommes indolents courent d'un air affairé et se retrouvent toujours au même point.

Johann Georg Zimmermann - Les réflexions sur la solitude (1756)

Les hommes indolents, quelque goût qu'ils aient pour la société, ne trouvent nulle part le plaisir qu'ils y cherchent. Toujours leur tête est vide et leur esprit embarrassé : ils s'ennuient sans cesse et répandent sans cesse l'ennui autour d'eux.

Johann Georg Zimmermann - Les réflexions sur la solitude (1756)

Les indolents paraissent toujours occupés et n'achèvent rien.

Johann Georg Zimmermann - Les réflexions sur la solitude (1756)

La débauche peut seule animer l'indolent Sibérien. Son intelligence est si pauvre, si lourde, que rien de noble ne la frappe.

Johann Georg Zimmermann - Les réflexions sur la solitude (1756)

Le secret pour n'être jamais surpris n'est pas de s'endormir dans la paresse et dans indolence, c'est d'être attentif à toutes choses.

Jean-Baptiste Massillon - Les maximes et pensées (1742)

La plupart des hommes restent en arrière, faute d'énergie pour se pousser. La volonté de parvenir ne manque à personne, mais la persévérance abandonne souvent, parce que bien des gens se laissent aller à une indolence naturelle.

Pierre-Jules Stahl - Les pensées et réflexions diverses (1841)

Quand on sait d'avance l'inutilité de ses efforts, on trouve plus simple de rester coi. Mon indolence est fille de mon doute. Le scepticisme conseille la paresse.

Henri-Frédéric Amiel - Journal intime, le 8 novembre 1872.

Je me complais dans l'indolence, et je me nourris de paresse.

Mary Sarah Newton - Les journaux et les souvenirs (1855)

Si vous êtes obligé de reprendre autrui, faites-le ; car il ne faut pas donner dans la molle indolence de certaines gens qui ne veulent faire de peine à personne de peur de se faire la moindre peine à eux-mêmes : mais reprenez toujours, autant qu'il vous sera possible, avec douceur et sans emportement.

Jean Baptiste Blanchard - Les maximes de l'honnête homme (1772)

Si l'indolente oisiveté n'engendre que la tristesse et l'ennui, le charme des doux loisirs est le fruit d'une vie laborieuse. On ne travaille que pour jouir ; cette alternative de peine et de jouissance est notre véritable vocation. Le repos qui sert de délassement aux travaux passés et d'encouragement à d'autres, n'est pas moins nécessaire à l'homme que le travail même.

Jean-Jacques Rousseau - Julie ou la nouvelle Héloïse (1761)

Les passions les plus dangereuses sont, pour la jeunesse, l'inflexibilité et l'indolence ; pour l'adolescent, l'amour et la vanité ; pour l'homme fait, l'ambition et la vengeance ; pour le vieillard, l'avarice et l'égoïsme. La plus noble, pour tous les âges, est la compassion, elle seule renferme presque toute la morale, et forme le trait le plus touchant de la perfection humaine.

François-Rodolphe Weiss - Les principes philosophiques et moraux (1785)

Je n'ai l'audace d'aucune responsabilité et d'aucune décision arbitraire. Trop craintif pour faire mon sort, trop fier pour songer à l'utile, trop indolent pour prévoir, je ne demande qu'à dormir la vie et à m'éteindre sans m'en apercevoir.

Henri-Frédéric Amiel - Journal intime, le 15 avril 1873.

L'Amour punit une froide indolence : Méritons ses faveurs par notre vigilance.

Jean-Baptiste Rousseau - Céphale, Cantate VIII (1729)

Le galop bleu des souvenances traverse les lilas des yeux, et les canons des indolences tirent mes songes vers les cieux.

Guillaume Apollinaire - Calligrammes, Reconnaissance (1918)

Les thèmes de citations et de synonymes en rapport :

Tous les thèmes »
Top