Les proverbes de la Chine

Notre proverbe favori :

Le proverbe chinois favori

Un idiot est toujours joyeux d'avoir trouvé plus sot que lui.
Les aphorismes et proverbes chinois (1994)

Nos 90 meilleurs proverbes chinois :

La vraie modestie est naturelle, la vraie droiture est naïve.
Proverbe chinois ; La pensée et sagesse chinoise (1784)

Les plaisirs délicieux de l'innocence ne sont une chimère que pour les scélérats.
Proverbe chinois ; La pensée et sagesse chinoise (1784)

La simplicité et la candeur sont les véritables rayons de la sagesse.
Proverbe chinois ; La pensée et sagesse chinoise (1784)

Le sage se perd en combattant ses pensées, et l'insensé se perd en les suivant.
Proverbe chinois ; La pensée et sagesse chinoise (1784)

La décence est le teint de la vertu et le fond du vice.
Proverbe chinois ; La pensée et sagesse chinoise (1784)

On peut être décent sans être sage, mais on ne saurait être sage sans être décent.
Proverbe chinois ; La pensée et sagesse chinoise (1784)

La patience est la vraie pierre philosophale, qui l'a trouvée n'a plus à craindre que de la perdre.
Proverbe chinois ; La pensée et sagesse chinoise (1784)

Une chute dans le fossé est un gain pour la sagesse.
Proverbe chinois ; La pensée et sagesse chinoise (1784)

Qui bâtit loin du chemin en a pour trois étés.
Proverbe chinois ; La pensée et sagesse chinoise (1784)

Les malheurs viennent de la bouche.
Proverbe chinois ; La pensée et sagesse chinoise (1784)

Nul fils n'est jamais innocent quand sa mère le croit coupable.
Proverbe chinois ; La pensée et sagesse chinoise (1784)

Les jours de tristesse sont longs, les jours de joie sont bien courts.
Proverbe chinois ; La Chine en proverbes (1905)

Mieux vaut essuyer une larme d'un ami que d'obtenir cent sourires d'un hypocrite.
Proverbe chinois ; La pensée et sagesse chinoise (1784)

Par ce que disent les gens on juge du prix de leur silence.
Proverbe chinois ; La pensée et sagesse chinoise (1784)

Qui paye les dettes d'autrui noie son argent dans un fleuve.
Proverbe chinois ; La pensée et sagesse chinoise (1784)

Qui bâtit une relation amoureuse sur du sable doit se préparer à pleurer.
Proverbe chinois ; La pensée et sagesse chinoise (1784)

Un hypocrite a du miel sur les lèvres, mais son cœur cache un poignard.
Proverbe chinois ; La pensée et sagesse chinoise (1784)

Ce ne sont pas ceux qui parlent le plus qui ont les meilleures choses à dire.
Proverbe chinois ; La pensée et sagesse chinoise (1784)

Les paroles des cœurs unis sont odorantes comme des parfums.
Proverbe chinois ; La Chine en proverbes (1905)

Les grands bonheurs viennent du ciel, les petites joies viennent des hommes.
Proverbe chinois ; Proverbes et dictons chinois (1822)

Un grand parleur ne manque jamais d'ennemis.
Proverbe chinois ; La pensée et sagesse chinoise (1784)

Le respect et l'amour sont les deux ailes de la piété filiale.
Proverbe chinois ; La pensée et sagesse chinoise (1784)

Peu de femmes ne perdent pas en vertu ce qu'elles gagnent en réputation.
Proverbe chinois ; La pensée et sagesse chinoise (1784)

La langue des femmes croît de tout ce qu'elles ôtent à leurs pieds.
Proverbe chinois ; La pensée et sagesse chinoise (1784)

Les époux qui s'aiment véritablement, se disent mille choses sans se parler.
Proverbe chinois ; La pensée et sagesse chinoise (1784)

Plus une épouse aime son mari, plus elle corrige ses défauts ; plus un mari l'aime, plus il les augmente.
Proverbe chinois ; La pensée et sagesse chinoise (1784)

Les vaniteux sont trop occupés d'eux-mêmes pour qu'on puisse les aimer.
Proverbe chinois ; La pensée et sagesse chinoise (1784)

Une petite fente suffit pour faire périr un vaisseau ; le plus petit insecte peut causer la mort par sa morsure ; une seule étincelle peut occasionner un grand incendie ; et une taupe peut miner le plus fort rempart.
Proverbe chinois ; Proverbes et sentences chinoises (1822)

Plus une femme aime son mari, plus elle le corrige de ses défauts ; plus un mari aime sa femme, plus il augmente ses travers. Quand ils s'aiment tous deux : également, ils restent ce qu'ils sont.
Proverbe chinois ; Proverbes et sentences chinoises (1822)

Le marbre, pour être poli, n'en est ni moins froid, ni moins dur ; il est de même des courtisans.
Proverbe chinois ; Proverbes et sentences chinoises (1822)