Les citations les pleurs de l'amour

Ce dictionnaire contient 18 pensées et citations : Les pleurs de l'amour.

Celui-là t'aime bien qui te fait pleurer.
Miguel de Cervantès ; Don Quichotte, I, XX (1605)
L'amour d'une mère efface bien des pleurs.
Louis-Auguste Martin ; L'esprit moral du XIXe siècle (1855)
L'amour, c'est vivre à deux le meilleur comme le pire, c'est partager la jouissance et les pleurs.
Antoine Hamilton ; L'amour, les femmes et le mariage (1857)
S'il est permis de pleurer quand l'amour fuit, c'est une erreur que de s'indigner.
Henri-Frédéric Amiel ; Les fragments d'un journal intime (1821-1881)
L'amour, au bout de l'attente, il ne vous reste que les yeux pour pleurer.
Anne Hébert ; La cage (1990)
Permettez que dans tous mes malheurs, je puisse à votre amour ne coûter que des pleurs.
Jean Racine ; Mithridate, IV, II, le 13 janvier 1673.
En amour, selon les psychologues, si la femme rit, l'homme pleure.
Rémy de Gourmont ; Les lettres à l'Amazone (1914)
Adieu, toi que j'ai tant aimée, que j'aime tant encore, toi qui as rempli pour jamais ma vie d'amour et de douleur. Adieu, je pleure en écrivant ce mot. Adieu... adieu !...
Alphonse Karr ; Une heure trop tard (1833)
L'amour s'en vient, l'amour se meurt ; à peine un rire, et puis des pleurs.
Charles Aznavour ; Il fallait bien (1966)
Chaque pleur est une perle d'amour.
Xavier de Montépin ; Perdita (1859)
Vous ne connaissez pas les supplices affreux d'une épouse qui cache un amour malheureux ; qui, de ses pleurs, la nuit, baigne sa triste couche, et fait mentir, le jour, ses regards et sa voix ; qui toujours se condamne à porter à la fois le chagrin dans le cœur, et le rire à la bouche !
Barthélemy Imbert ; Le jaloux sans amour, II, 7 (1781)
De cieux lointains, de mers où s'égarent nos pas ; redemander cet âge où l'on ne dormait pas, se dire qu'on était bien malheureux, bien triste, bien fou, que maintenant on respire, on existe, et, plus vieux de dix ans, s'enfermer tout un jour pour relire avec pleurs quelques lettres d'amour.
Victor Hugo ; Les feuilles d'automne, Où donc est le bonheur, le 28 mai 1830.
L'amour pleure souvent ses propres sacrifices.
Germaine de Staël ; L'influence des passions (1796)
Si l'amour a des pleurs, la haine a des tourments.
Marceline Desbordes-Valmore ; Retour à Bordeaux (1825)
L'amour est une vie d'agonie qu'un souffle fait rire et pleurer.
William Shakespeare ; Les sonnets, LXIX (1609)
Quand on vit, qu'on s'aime, et que l'un a pleuré ; on pardonne, on oublie, et tout est réparé.
Charles-Augustin Sainte-Beuve ; Les consolations, À Madame Victor Hugo (1829)
Il est doux de pleurer quand on souffre et qu'on se quitte.
Pascal Quignard ; Requiem (2006)
L'amour le mieux vengé est souvent le premier à pleurer sa vengeance.
Prosper Jolyot de Crébillon ; Catilina, le 20 décembre 1748.

Autres dictionnaires à consulter :