Mon Poeme.fr
Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Les citations sur enfants

Notre citation favorite :

La citation favorite Que nos premiers soins se bornent à rendre heureux nos enfants pour qu'ils nous donnent toute leur affection. Quand leur raison se développera, forts de notre sagesse et de leur confiance, nous saurons par nos conseils, par les exemples que nous mettrons sous leurs yeux, élever leur âme, et l'affermir contre les peines inséparables de la vie. (Joseph Droz)

Ce dictionnaire contient 91 citations et pensées d'auteurs célèbres français ou d'auteurs étrangers sur le mot enfants. Si vous recherchez un proverbe, consultez nos meilleurs proverbes sur enfants issus des quatre coins du monde :

Notre tendresse pour nos enfants est indépendante de la réflexion ; nous les aimons parce qu'ils sont nos enfants. Leur existence fait partie de la nôtre, ou c'est plus que la nôtre. Le bonheur qu'on leur doit naît de tout ce qui leur est avantageux, de tout ce qui leur est agréable ; il naît de leur santé, de leur gaieté, de leurs amusements ; on leur sait gré de leurs plaisirs.
Joseph Droz ; L'essai sur l'art d'être heureux (1806)
Il y a des enfants, il faut se l'avouer, des enfants issus de l'amour qui n’ont inventé ni la poudre ni l'art de plaire.
Victor Cherbuliez ; Après fortune faite (1896)
Avec les enfants, perdre la moitié du temps est un moyen de mieux employer l'autre.
Gustave Vapereau ; L'homme et la vie (1896)
L'esprit des enfants est une sorte de vivant palimpseste où nous recouvrons de nos sottises pédantes les simples et naïves inscriptions de la nature.
Gustave Vapereau ; L'homme et la vie (1896)
Les enfants, comme les jeunes chats, vous font, en jouant, une foule de sottises dont on n'a pas le courage de se fâcher.
Gustave Vapereau ; L'homme et la vie (1896)
On dit qu'il y a beaucoup d'enfants mal élevés ; j'en connais qui ne sont pas élevés du tout.
Gustave Vapereau ; L'homme et la vie (1896)
Il faut avoir trop d'enfants pour en avoir assez.
Gustave Vapereau ; L'homme et la vie (1896)
Des doux objets de la tendresse, une épouse et des enfants couronnent la vieillesse.
Alphonse de Lamartine ; Méditations poétiques, La retraite (1820)
Les enfants d'aujourd'hui ne trouvent plus personne quand ils rentrent chez eux. Jadis, les parents étaient à leur poste, même les plus pauvres, même ceux dont la vie était difficile et encombrée de travail, pour embêter leurs rejetons, leur faire réciter les leçons, contrôler si les devoirs étaient écrits, pourchasser les fautes d'orthographe, examiner les problèmes, donner des idées les rédactions.
Jean Dutourd ; Le septennat des vaches maigres (1984)
Les enfants de l'amour ne sont ni plus audacieux ni mieux réussis que les autres.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)
Les enfants trop doux me font peur ; les couleurs trop tendres, je les admire en gémissant.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)
Avoir des enfants, c'est accepter de sacrifier ses aises ou sa tranquillité à l'amour.
Jean Dutourd ; Le septennat des vaches maigres (1984)
Les bons parents font les bons enfants.
Jeanne-Marie Leprince de Beaumont ; Le trésor des familles chrétiennes (1753)
Si vos enfants vous surprennent à mentir, il est sûr et certain qu'ils mentiront.
Jeanne-Marie Leprince de Beaumont ; Le trésor des familles chrétiennes (1753)
On devrait permettre aux enfants de choisir leurs parents.
Victor Cherbuliez ; Samuel Brohl et compagnie (1877)
Les enfants, dans leurs jeux, savent faire toute chose de tout : Un bâton devient un fusil, un morceau de bois une épée, tout chiffon une marionnette, et tout recoin une cabane.
Johann Wolfgang von Goethe ; Les années d'apprentissage de Wilhelm Meister (1796)
Le métier des enfants ingrats c'est de dépouiller les pères.
Victor Cherbuliez ; Le roman d'une honnête femme (1865)
Notes : Contrairement à l'avis exprimé par certains pédagogues, il faut continuer à traumatiser les enfants avec des notes. Afin de les préparer aux incessants classements qu'ils subiront à l'âge adulte.
Philippe Bouvard ; Bouvard de A à Z (2014)
Il y a des enfants gâtés qui ont perdu leur conscience dans le grand jeu de la vie.
Victor Cherbuliez ; Les pensées extraites de ses œuvres (1913)
Il suffit de savoir s'y prendre pour faire avaler aux enfants une pilule dans une dragée.
Victor Cherbuliez ; Les pensées extraites de ses œuvres (1913)
Dieu vous a donné des enfants pour vous réconforter dans la dureté de votre sort et comme gage de ses propres souffrances et de son amour, car c'est dans l'amour que vous les avez conçus et les avez portés.
William Faulkner ; Tandis que j'agonise (1930)
Maman, dit le petit étourdi, comment se font les enfants ? Mon fils, répond la mère sans hésiter, les femmes les pissent avec des douleurs qui leur coûtent quelquefois la vie.
Jean-Jacques Rousseau ; Émile, ou De l'éducation (1762)
Les enfants ne songent jamais qu'au présent.
Jean-Jacques Rousseau ; Émile, ou De l'éducation (1762)
Il n'y a pas de solitude, au moins par la pensée, quand on a des enfants.
Théodore Leclercq ; Mademoiselle de Palézan (1826)
De bons enfants sont bons ; ils sont encore meilleurs, quand on n'a pas besoin de recourir à eux.
Romain Rolland ; Colas Breugnon (1919)
Tous les enfants sont de petits prodiges d'intelligence avant de devenir les sots qui peuplent le monde.
Remy de Gourmont ; Des pas sur le sable (1914)
La souffrance des petits enfants me déchire le cœur.
Paul Claudel ; Journal, Tome I (1904-1932)
Lorsque je regarde autour de moi, lorsque je me retourne vers le passé de mon existence, qui, cependant, fut heureuse, et que je vois des enfants, je suis pris de tristesse en me demandant ce que la destinée leur réserve. L'insouciance, la joie, la santé, l'imprévoyance d'un lendemain auquel on ne saurait songer, les dorloteries maternelles, tout cela s'en ira, pour faire place à l'angoisse, au chagrin, à la maladie, à l'inquiétude, au regret de ceux que l'on aime et qui meurent, à la lutte quotidienne, aux déceptions, à la ruine et peut-être à l'infortune. C'est pourquoi je suis de ceux qui gâtent les enfants et qui, en prévision de l'avenir, cherchent à leur faire quelques années heureuses au début de la vie.
Maxime Du Camp ; Une histoire d'amour (1889)
Si tu aimes les enfants des autres, tu aimeras encore mieux les tiens.
Citation africaine ; Les pensées et proverbes wolofs (1963)
Pour rendre vos enfants un peu plus parfaits, ne courez pas le risque d'attrister leur enfance.
Joseph de Maistre ; La lettre à la marquise de Costa (1794)
Un réveil d'enfants, c'est une ouverture de fleurs ; il semble qu'un parfum sorte de ces fraîches âmes. Un rayon du matin était sur son berceau ; il eût été difficile de dire quel était le plus rose, du pied de l'enfant ou de l'aurore.
Victor Hugo ; Quatre-vingt-treize (1874)
L'existence, c'est comme ça : tu fais des gosses et tu attends qu'ils s'en aillent. Et puis, quand ils sont partis, tu attends qu'ils reviennent.
Frédéric Dard ; Les pensées de San-Antonio (1996)
Les enfants, c'est le bonheur du foyer, la joie de la maison.
Jules Renard ; Un habit par la fenêtre, le 6 octobre 1885.
Les enfants sont des énigmes lumineuses.
Daniel Pennac ; Messieurs les enfants (1997)
Les enfants, ce n'est pas sorcier, ça pousse à travers nos erreurs.
Christian Bobin ; La plus que vive (1996)
Les enfants, plus on cherche à leur faire plaisir, plus ils deviennent capricieux.
Bernard Werber ; L'empire des anges (2000)
Avoir des enfants est la seule façon d'échapper à la mort.
Maurice Donnay ; Le torrent (1899)
L'homme a des vices, il en a de tous genres, il en montre d'atroces quelquefois à l'égard de ses semblables, mais il n'en a presque jamais à l'égard de ses enfants. C'est que, voulant assurer la conservation de l'espèce humaine, la nature prévoyante a profondément enfoncé dans son cœur l'amour paternel et a fait de ce sentiment non une vertu mais un instinct irrésistible.
Louis-Auguste Martin ; L'esprit moral du XIXe siècle (1855)
Les enfants assez dénaturés pour oublier ce qu'ils doivent à leurs parents sont des monstres d'ingratitude : mais souvent les pères et les mères ne peuvent l'imputer qu'à eux-mêmes. Si les enfants étaient mieux élevés, s'ils avaient reçu une éducation plus sage, ils seraient plus respectueux et plus tendres.
Jean Baptiste Blanchard ; Les maximes de l'honnête homme (1772)
Les enfants sont ce qu'on veut qu'ils soient.
Térence ; Les Adelphes - IIe s. av. J.-C.