Les citations célèbres sur les frères (2)

Les citations, pensées et mots de célébrités :

L'homme dont la société est aimable sera souvent plus aimé que ne l'est un frère.
Jean Baptiste Blanchard ; Les maximes de l'honnête homme (1772)
Le frère qui cherche ses commodités au préjudice de son frère, n'est ni frère ni parent.
Citation orientale ; Les apologues et contes orientaux (1784)
L'intérêt seul devrait suffire pour inspirer l'union fraternelle. Qu'un citoyen ait pour appui l'amitié de ses frères, on lui marque bien plus d'égards que s'il en était privé, et l'on ne se hasarde pas si légèrement à lui faire une injustice.
Citation grecque ; Le livre des sentences et sagesses grecques (1876)
Que les liens de l'affection vous attachent à vos frères, afin que la paix, qui produit tous les biens, se conserve dans la maison paternelle. Quand vous vous séparerez dans le monde, souvenez-vous que la parenté qui vous lie, exige de vous un amour et une union réciproques, et ne préférez pas un étranger à votre propre sang.
Citation hindoue ; Les maximes de la sagesse hindoue - IIe siècle.
Si ton frère est dans l'adversité, assiste-le ; si ta sœur a des soucis, ne l'abandonne pas.
Citation hindoue ; Les maximes de la sagesse hindoue - IIe siècle.
Entre pèlerins on s'entraide, entre frères on peut s'appuyer.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 9 mai 1854.
Tous les hommes naissent égaux et frères, un frère n'a rien à commander à son frère.
Félicité Robert de Lamennais ; Le livre du peuple (1838)
Un frère aîné absent depuis longtemps on est toujours très heureux de le retrouver.
Maxime Du Camp ; Les forces perdues (1867)
Trois frères attachés tendrement l'un à l'autre, cette amitié est une source d'émulation et de plaisir.
Maria Edgeworth ; Les deux familles (1814)
Jumeaux - Mon meilleur miroir est mon frère.
Maxalexis ; Mon dico poésie, 12 (2010)
Si vous ne pouvez supporter vos frères, comment vos frères vous supporteront-ils ?
Félicité Robert de Lamennais ; Les paroles d'un croyant (1833)
Celui qui verse le sang de son frère est maudit sur la terre et maudit au ciel.
Félicité Robert de Lamennais ; Le livre du peuple (1838)
L'amour fraternel c'est la première affection qui se produit sans vue d'intérêt ni de reconnaissance ; l'échange perpétuel de paroles, l'accord des sentiments, la communauté d'intérêts sont les causes, les mobiles et le but de l'amour fraternel.
Louis-Auguste Martin ; L'esprit moral du XIXe siècle (1855)
Le frère, le premier homme avec lequel on se bat. Plus tard, c'est avec son ami.
Eugène Marbeau ; Les remarques et pensées (1901)
Tendez une main secourable à vos frères cadets que le sort a déshérités.
Jonathan Swift ; Les instructions aux domestiques (1745)
Elles sont terribles, les discussions et les luttes entre frères, lorsqu'ils se prennent de querelle !
Euripide ; Iphigénie à Aulis - Ve s. av. J.-C.
Les jumeaux se fabriquent dans les lits du même nom.
Daniel Pennac ; Monsieur Malaussène (1995)
Frères humains et futurs cadavres, ayez pitié les uns des autres.
Albert Cohen ; Ô vous, frères humains (1972)
Nous sommes tous frères quand nous avons faim.
Marie-Claire Blais ; L'envahisseur (1972)
Je passe mon temps à rêver d'un univers où l'homme ne viendrait pas au monde parmi des étrangers mais parmi ses frères.
Milan Kundera ; La valse aux adieux (1976)
Ne mets pas le doigt entre frères.
Citation espagnole ; L'Espagne en proverbes (1909)
Plus nous sommes autonomes, plus nous devons assumer l'incertitude et l'inquiétude, plus nous avons besoin de reliance. Plus nous prenons conscience que nous sommes perdus dans l'univers et que nous sommes engagés dans une aventure inconnue, plus nous avons besoin d'être reliés à nos frères et sœurs en humanité.
Edgar Morin ; La méthode (2004)
Pourquoi voyez-vous une paille dans l'œil de votre frère, vous qui ne voyez pas une poutre dans votre œil ?
Saint Matthieu ; L'Évangile, VII, 3 - env. 65 ap. J.-C.
On est tous frères, c'est entendu. Mais on n'est pas jumeaux.
Louis Pauwels ; Blumroch l'admirable (1976)
C'est m'aimer deux fois que de chérir mon frère.
Louis-Claude Chéron de La Bruyère ; Le Tartuffe de mœurs (1789)
On s'imagine que deux frères s'aiment parce que précisément ils sont frères. Or c'est le contraire qui se produit. Le pire ennemi d'un homme, ce n'est pas l'inconnu qui vit à mille kilomètres de lui, mais son voisin, et plus encore l'homme qui est né de la même mère que lui, dont les intérêts menacent les siens, dont les passions empiètent sur les siennes.
Jean Dutourd ; De la France considérée comme une maladie (1982)

Autres dictionnaires à consulter :