Mon Poeme.fr
Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Les citations sur Satan

Notre sentence favorite :

La citation favorite
Entre Satan et l'homme il existe une inimitié naturelle et instinctive : l'un a été créé de feu, l'autre de terre ; si le premier élément a le dessus, il réduira l'autre en cendres ; si c'est le second, il étouffera le feu. N'oublie pas l'inimitié de Satan contre Adam ; ne prends pas pour ami celui qui fut l'ennemi du premier homme créé par Dieu. (Sentence orientale)

Ce dictionnaire contient 23 pensées et citations Satan :

L'orgueil vient de Satan, le pédantisme de l'ignorant.
Citation orientale ; Les maximes et sentences orientales (1811)
Chose curieuse ! Satan a tout pris à Job, excepté sa femme !
Alexandre Weill ; Le petit trésor d'esprit (1874)
Lucifer passait tranquille, il a aperçu la femme : Il est devenu Satan.
Victor Hugo ; L'homme qui rit (1869)
L'être libre qui s'abandonne lui-même se cède du même coup à Satan ; dans le monde moral il n'y a point de sol sans maître, et les terres vagues appartiennent au Malin.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 27 mai 1860.
Satan redoute la solitude, car il est poltron ; et voilà pourquoi le plus souvent il réside dans la foule.
Adam Mickiewicz ; Les maximes et sentences (1798-1855)
Satan est poète, chaque tentation le prouve. De quelles fleurs enchantées ne pare-t-il pas le chemin de l'abîme ? Quelle puissance merveilleuse de prestige, d'illusion, d'idéalisation, ne déploie-t-il pas pour dissimuler, masquer et transformer le mal, et pour embellir de toutes les grâces du ciel les spectres grimaçants de l'enfer ? Comment s'expliquer autrement la prodigieuse différence d'aspect d'un même acte avant et après la faute ? Connaissance suprême des mystères de l'art, conception profonde, disposition savante, fécondité de ressources, verve inépuisable, magie du coloris, finesse, malice, rien ne manque à son incomparable talent. Reconnaissons-le, Satan est un grand poète ; il serait même le plus grand de tous, si l'amour n'existait pas.
Henri-Frédéric Amiel ; Les talents de Satan, Grains de mil (1854)
Satan est le premier dans l'art d'endormir le soupçon et d'éveiller la sympathie, de rassurer la timidité et de flatter l'orgueil, d'éblouir l'imagination par l'éclat, d'entraîner l'esprit par l'audace, d'enlacer le cœur par l'ivresse, d'étourdir la conscience par la subtilité, Satan est sans rival.
Henri-Frédéric Amiel ; Les talents de Satan, Grains de mil (1854)
Satan, changeant comme le caméléon, souple comme Protée, mobile comme Maïa, il sait revêtir toutes les formes, prendre tous les tons, jouer de tous les instruments et faire vibrer en chacun la corde secrète. Renard et lion, sphinx et serpent, aigle et colibri, il rôde, furette, explore, sait découvrir tous les passages, et, démon invisible, par la cheminée ou la fenêtre, par la porte ou la serrure, il s'insinue dans chaque citadelle. Coup d'œil et patience, hardiesse et ruse, il a tout pour lui. Stratège consommé, enjôleur irrésistible, charmeur maudit, magnétiseur damné, langue dorée, ange aux traits séduisants, armé de tous les avantages et de toute la science de l'attaque, enfin connaissant le cœur de l'homme aussi bien et presque mieux que Dieu (dont les yeux sont trop purs pour voir le mal), ce n'est pas sans titre qu'il a été appelé de ce nom terrible, hommage rendu à sa puissance : le Tentateur ! Il faut l'avouer, dans l'art de persuader, Satan tient le sceptre, il est le roi des orateurs.
Henri-Frédéric Amiel ; Les talents de Satan, Grains de mil (1854)
Satan est toujours là à l'heure de la tentation.
Rodolphe Töpffer ; Les deux prisonniers (1837)
Celui qui n'aime pas est dans les ténèbres, il est sectateur de Satan.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 29 juillet 1849.
Dieu est près de nous, mais Satan est en nous.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 11 février 1854.
Le mensonge est mon aversion indélébile. Satan a été appelé le père du mensonge.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 2 février 1853.
Périsse l'Univers, pourvu que je sauve mon âme ! Cette devise dévote est le sublime de l'égoïsme et ne serait point désavouée par Satan.
Auguste Guyard ; Quintessences (1847)
Satan possède, en versant goutte à goutte, aussi bien la langue qui médit, que l'oreille qui écoute.
Louis Belmontet ; Les pensées, maximes et proverbes poétiques (1861)
Il n'est pas mal d'être ridicule : on s'est moqué des rois, des sages, des guerriers, des poètes, des médecins, des prêtres ; on s'est moqué de tout excepté de Satan : et lui seul n'est point ridicule.
Adam Mickiewicz ; Les maximes et sentences (1798-1855)
Satan pêche dans les ténèbres, c'est un oiseau de nuit ; cache-toi dans la lumière, il ne pourra t'apercevoir.
Adam Mickiewicz ; Les maximes et sentences (1798-1855)
Le Seigneur regarde Satan avec miséricorde, mais Satan se détourne pour ne pas voir le Seigneur.
Adam Mickiewicz ; Les maximes et sentences (1798-1855)
Pourquoi le jugement dernier inspire-t-il à Satan de l'effroi ? Est-ce que la sentence divine lui est encore inconnue ? Regrette-t-il le monde qui doit périr ? Oui, il le regrette ; car il n'aura plus devant qui mentir.
Adam Mickiewicz ; Les maximes et sentences (1798-1855)
Qui peut résister à Dieu ne craint pas Satan.
Citation russe ; Les locutions et sentences russes (1872)
Dieu est l'auteur de la pièce ; Satan est le directeur du théâtre.
Victor Hugo ; Philosophie prose (1835-1840)
Mentir, c'est la face même du démon ; Satan a deux noms : Il s'appelle Satan et Mensonge.
Victor Hugo ; Les misérables (1862)
Dieu vaincu deviendra Satan, Satan vainqueur deviendra Dieu.
Anatole France ; La révolte des anges (1914)
Que le péché qui nous dévore laisse à la vie peu de substance !
Georges Bernanos ; Sous le soleil de Satan (1926)

Thèmes de rubriques en rapport :