Mon Poeme.fr
Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Les citations sur amour-propre

Ce dictionnaire contient 59 citations et pensées d'auteurs célèbres français ou d'auteurs étrangers sur le thème : L'amour-propre.

L'amour-propre enfante également des héros et des sots.
Adolphe de Chesnel ; La sagesse populaire (1856)
L'amour-propre est l'ennemi mortel de l'amour.
Gustave Vapereau ; L'homme et la vie (1896)
L'amour-propre toujours se montre téméraire, sans force et sans moyens il croit pouvoir tout faire.
Goswin de Stassart ; L'aigle et le papillon (1855)
L'amour-propre est une vipère endormie sur laquelle il n'est jamais prudent de marcher, à moins qu'on ne l'écrase d'un coup.
Alexandre Dumas ; Ange Pitou (1851)
L'amour-propre satisfait est toujours tendre, l'orgueil lui-même a ses tendresses.
Joseph Joubert ; Les pensées et maximes (1866)
L'amour-propre, c'est plus que l'amour de soi, c'est l'amour de tout ce qu'on fait.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)
Les susceptibilités sont les indiscrétions d'un amour-propre qui tourne à la vanité.
Louis Joseph Mabire ; Le dictionnaire de maximes (1830)
L'amour-propre est si naturel à l'homme qu'il n'y a pas d'imbécile qui ne puisse être modeste.
Louis Joseph Mabire ; Le dictionnaire de maximes (1830)
L'amour-propre n'est qu'un flatteur qui aime à s'admirer dans un miroir.
La marquise de Lambert ; L'avis d'une mère à sa fille (1728)
L'amour-propre entre dans la composition de tous nos sentiments. II est comme le feu qui vit partout, même dans les substances les plus froides.
Gabriel Sénac de Meilhan ; Les considérations sur l'esprit et les mœurs (1787)
L'amour-propre est un sot conseiller qui fait croire qu'on en sait plus que les autres.
Pierre-Jules Stahl ; Les pensées et réflexions diverses (1841)
L'amour-propre aime mieux les injures que l'oubli et le silence, il aime que l'on parle de lui.
François de Salignac de La Mothe-Fénelon ; Les réflexions et pensées (1720)
Il faut avoir de l'amour-propre, quiconque n'en a pas est un pied-plat.
Étienne Pivert de Senancour ; Oberman (1804)
L'amour-propre ne choisit pas entre l'orgueil et la vanité, il s'habille à sa taille.
Maurice Chapelan ; Main courante (1957)
L'amour-propre fait faire aux femmes plus de folies que l'amour même.
Adolphe Ricard ; L'amour, les femmes et le mariage (1857)
L'amour-propre est l'orgueil appliqué aux petites choses qui se voient.
Eugène Marbeau ; Les remarques et pensées (1901)
L'amour-propre est le premier des amours, et le seul qui ne fasse pas d'inconstants.
Adolphe Ricard ; L'amour, les femmes et le mariage (1857)
L'amour-propre est mille fois plus irritable et plus ardent à la vengeance que l'amour.
Eugène Sue ; Paula Monti (1842)
L'amour-propre et l'orgueil, carcans du cœur, ressorts et levain de l'esprit.
Pierre Reverdy ; Le livre de mon bord (1948)
L'amour-propre ne connaît que l'objet qu'il chérit, il méprise tous les autres, et il les sacrifierait tous pour lui seul : on pourrait l'appeler le vice des vices.
David Augustin de Brueys ; Les amusements de la raison (1721)
L'amour-propre est le microscope qui grossit à nos yeux nos propres vertus et les défauts d'autrui.
David Augustin de Brueys ; Les amusements de la raison (1721)
Si la conscience nous rappelle notre devoir, l'amour-propre nous parle surtout de notre mérite.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 10 août 1878.
L'amour-propre n'est souvent que l'antichambre de l'orgueil.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)
L'amour-propre est le plus terrible et dangereux de nos ennemis.
Axel Oxenstiern ; Les réflexions sur l'amour-propre (1652)
L'amour-propre est le point d'honneur du moi.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 31 août 1853.
L'amour-propre, si susceptible pour lui-même, ne devine presque jamais la susceptibilité des autres.
Germaine de Staël ; Corinne ou l'Italie (1807)
L'amour-propre, c'est l'aversion de tout échec, l'horreur de toute humiliation.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 29 octobre 1878.
L'amour-propre est la forme égratignante de l'égoïsme, il subordonne le monde à lui.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 17 février 1879.
L'amour-propre a trouvé dans la modestie, qui fuit la louange, le moyen le plus sûr de la provoquer.
Louis Joseph Mabire ; Le dictionnaire des proverbes espagnols (1830)
L'amour-propre est le seul flatteur qui reste aux ministres disgraciés.
Goswin de Stassart ; Les pensées et maximes (1780-1854)