Mon Poeme.fr
Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Les citations sur vanité

Ce dictionnaire contient 140 citations et pensées d'auteurs célèbres français ou d'auteurs étrangers sur le mot vanité. Si vous recherchez un proverbe, consultez nos meilleurs proverbes sur vanité issus des quatre coins du monde :

La vérité est quelque chose dont je me débarrasse dès que possible. Une très mauvaise habitude ; d'ailleurs, au club, on se fait très vite mal voir des membres plus âgés. Ils appellent ça de la vanité. Ils n'ont sans doute pas tort.
Oscar Wilde ; Les aphorismes et pensées (1854-1900)
À mesure que la science entre dans l'esprit, elle en fait sortir la vanité ; comme la liqueur, qui, entrant dans le vase, en fait sortir l'air !
Alexandre Weill ; Le petit trésor d'esprit (1874)
La vanité est, de nos péchés mignons, le plus difficile à cacher.
Gustave Vapereau ; L'homme et la vie (1896)
Je plains, plutôt que je ne blâme, ceux qui ne vivent que pour la vanité. C'est assez innocent, mais c'est très ennuyeux.
Victor Cherbuliez ; Les pensées extraites de ses œuvres (1913)
De toutes les choses trompeuses de ce monde, je n'en connais point qui trompe autant que la vanité.
Victor Cherbuliez ; Les pensées extraites de ses œuvres (1913)
De l'amour-propre à la vanité, il n'est qu'un pas : celui que la sottise permet de franchir.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)
La vanité accompagne toujours les paroles si les effets ne les suivent.
Sénèque ; Les fragments - Ier siècle.
La vanité nous prend au berceau, s'attache à nous pendant notre vie et suit encore notre cadavre au tombeau.
Auguste-Louis Petiet ; Les pensées, maximes et réflexions (1851)
Il est bon d'ouvrir la veine à la vanité de peur que l'homme ne la garde en soi trop entière, et n'en devienne surmené. Il lui faut des écoulements, pour ainsi dire journaliers.
Joseph Joubert ; Les pensées et maximes (1866)
La vanité qui consiste dans le désir de plaire ou de se rendre agréable aux autres est une demi-vertu, car c'est évidemment une demi-humilité et une demi-charité.
Joseph Joubert ; Les pensées et maximes (1866)
La différence entre la vanité et l'orgueil, c'est que l'orgueil est une conviction bien arrêtée de notre supériorité en toutes choses ; la vanité au contraire est le désir d'éveiller chez les autres cette persuasion avec une secrète espérance de se laisser à la longue convaincre soi-même.
Arthur Schopenhauer ; Les aphorismes sur la sagesse dans la vie (1886)
Au fond de tout, c'est le ver qui nous attend ; plus nous sommes truffés de vanités, plus il se régale.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)
Les fiertés ont de la race, les vanités n'en ont pas.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)
Il y a des gens qui semblent cirés de vanité.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)
La vanité est riche de tout ce qu'elle emprunte.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)
On garde ses lettres d'amour autant par vanité que par amour.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)
On rit de la vanité, on ne rit pas de l'orgueil.
Louis Joseph Mabire ; Le dictionnaire de maximes (1830)
La vanité s'étale, l'amour-propre se trahit, l'orgueil se laisse voir.
Louis Joseph Mabire ; Le dictionnaire de maximes (1830)
La vanité est pour les imbéciles une puissante source de satisfaction.
Gustave Le Bon ; Les aphorismes du temps présent (1913)
Quand la curiosité diminue, la vanité augmente.
Simon de Bignicourt ; Les pensées et réflexions philosophiques (1755)
La vanité nous porte à trouver des défauts partout, excepté dans nous-mêmes.
Samuel Johnson ; Le paresseux (1760)
La vanité ne rêve qu'envieux, et l'orgueil ne rêve qu'ennemis.
Jean-Jacques de Lingrée ; Les réflexions, pensées et maximes (1814)
Si vous aimez mieux une bonne action au grand jour qu'à l'ombre, c'est que vous avez plus de vanité que de générosité dans le cœur.
Félix Bogaerts ; Les maximes, pensées et réflexions (1837)
La vanité est au cœur de l'homme ce que les jointures sont à l'armure du combattant.
Félix Bogaerts ; Les maximes, pensées et réflexions (1837)
La vanité est une sotte de chercher à briller dans les choses les plus indifférentes, et le mérite réel est raisonnable de voir ce qu'il y a de plus important, avec indifférence.
Pierre-Jules Stahl ; Les pensées et réflexions diverses (1841)
La vanité est une orgueilleuse voulant briller à tout prix ; qui, presque toujours, réussit à décourager la vertu et à l'éloigner.
Pierre-Jules Stahl ; Les pensées et réflexions diverses (1841)
Quand la vanité parle, la raison se tait.
Pierre-Jules Stahl ; Les pensées et réflexions diverses (1841)
Bien des gens se ruinent par vanité, et il est curieux de voir où quelques-uns placent cette vanité.
Pierre-Jules Stahl ; Les pensées et réflexions diverses (1841)
Il y a peu d'âmes assez fortes pour s'élever jusqu'à l'orgueil, presque toutes croupissent dans la vanité.
Félicité Robert de Lamennais ; Les pensées diverses (1854)
Cacher soigneusement sa vanité par pudeur intellectuelle, mais laisser entrevoir comme par mégarde un petit coin de son orgueil.
Edmond Thiaudière ; La décevance du vrai (1892)
Nous ne serions pas assez sots pour nous rendre haïssables aux autres avec notre vanité si nous réfléchissons combien la leur nous les fait détester.
Edmond Thiaudière ; La soif du juste (1895)
Nous soupirons après la vanité jusqu'à notre dernier soupir, et si, par impossible il ne nous reste alors plus rien de la vanité terrestre, la céleste vanité nous attire encore et plus que jamais.
Edmond Thiaudière ; La décevance du vrai (1892)
Le meilleur parti que nous puissions tirer de notre vanité, c'est d'en faire litière à celle d'autrui.
Edmond Thiaudière ; La décevance du vrai (1892)
Tout ce qu'on retranche à sa vanité on l'ajoute à son mérite.
Edmond Thiaudière ; La soif du juste (1895)
La tombe seule étouffe notre vanité, à moins qu'elle ne la monumente.
Edmond Thiaudière ; La décevance du vrai (1892)
La vanité a placé sur son entendement un bandeau qui ne s'écarte jamais, et elle marche en aveugle, heurtant les convenances, blessant tous ceux qu'elle rencontre, et faisant le vide autour d'elle par son outrecuidance et son aplomb ; ce que le monde pardonne le moins, c'est en effet l'amour-propre, qui prétend morigéner, redresser, éclairer les autres, et n'a point d'autre origine que l'admiration que l'on professe pour soi-même.
Diane de Beausacq ; Les lettres d'une marraine à sa filleule (1863)
Le quant-à-soi est la vanité du silencieux.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)
La vanité naît soit de l'excès de l'orgueil, soit de son absence.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)
La vanité va jusqu'à dire des absurdités pour se faire remarquer.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1843)
Il entre toujours dans l'orgueil un peu de vanité.
Eugène Marbeau ; Les remarques et pensées (1901)