Mon Poeme.fr
Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Les citations sur corps

Ce dictionnaire contient 91 citations et pensées d'auteurs célèbres français ou d'auteurs étrangers sur le mot corps. Si vous recherchez un proverbe, consultez nos meilleurs proverbes sur corps issus des quatre coins du monde :

Il ne fait rien à la femme que le thuriféraire soit vieux ou jeune, pourvu que l'encens soit frais et parfumé, à moins que le thuriféraire ne lui serve lui-même d'encens pour son corps.
Alexandre Weill ; Les glanes d'esprit (1874)
Qui ne quitte la terre que de corps mérite bien d'y retomber pour toujours.
Hypolite de Livry ; Les pensées et réflexions (1808)
Mon corps vaut ce qu'il vaut mais il demeure, jusqu'à la fin, ma propriété. Tantôt je le bichonne, tantôt je l'abandonne. Je lui demande de moins en moins alors qu'il exige de plus en plus. Fragile et robuste enveloppe au creux de laquelle je me serai fait longtemps si petit.
Philippe Bouvard ; Mille et une pensées (2005)
Un mot écrit sur la peau d'une belle femme nue n'est qu'un détail de ce beau corps.
Louis Scutenaire ; Mes inscriptions (1943-1944)
Je n'aime que toi, j'ai soif de ta beauté, j'ai faim de ton corps.
Oscar Wilde ; Salomé (1893)
Mon corps n'a jamais eu de proportions athlétiques, il n'a jamais été dur, ni sculpté comme celui des boxeurs, mais il a été fin et frais, modelé par mes os ; ma peau a été ferme. Aujourd'hui mon corps est soufflé par la graisse, et flasque, et déjà disgracieux comme le corps d'un vieillard. Il ne dégage pas l'odeur aigre de la vieillesse, c'est la seule différence. Comment n'être pas pudique, quand on est bâti de la sorte ? J'ai tellement honte de mon anatomie que je mourrais plutôt que de m'exposer en caleçon de bain sur une plage. Quand on est laid comme je le suis (ou comme je crois l'être, car quelquefois les femmes me disent que je suis beau), la vie est semée de petites tragédies physiques qui ajoutent leur poids aux autres ennuis.
Jean Dutourd ; Les œuvres romanesques (1979)
Le plus grand plaisir pour le corps consiste à ne pas souffrir, et pour l'âme, à être sans trouble.
Épicure ; Les lettres à Ménécée - IIIe s. av. J.-C.
Ce que le système nerveux est dans le corps humain, le peuple l'est dans le corps social.
Louis Joseph Mabire ; Le dictionnaire de maximes (1830)
Tout homme qui est esclave de son corps et de ses passions est un être malheureux.
Benjamin Delessert ; Le guide du bonheur (1839)
Le cœur est au corps humain ce que la machine est à l'homme.
Samuel Ferdinand-Lop ; Nouvelles, pensées et maximes (1969)
La paresse du corps est plus nuisible à la santé que l'exercice immodéré. La paresse d'esprit engendre l'ennui et conduit quelquefois au suicide.
Auguste-Louis Petiet ; Les pensées, maximes et réflexions (1851)
Il faut choisir entre être fier de l'extérieur de son corps ou de l'intérieur de sa tête.
Philippe Bouvard ; Mes dernières pensées sont pour vous (2017)
Il existe moins de prisons pour le corps que pour la conscience.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)
Il y a des débuts de matinée où le corps encore envoûté par la nuit n'avance dans la lumière que maladresse et désordre.
Pascal Quignard ; Les paradisiaques (2005)
Il faut être dans son corps comme devant toujours en sortir, et dans son âme comme devant toujours y rester.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)
Une belle âme loge souvent dans un vilain corps, elle échappe ainsi au vulgaire sous une espèce d'incognito.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)
On lutte avec son esprit en l'amusant, avec son cœur en le berçant, avec son corps en le domptant.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)
Il faut soigner son corps, sa santé, ses intérêts, non par égoïsme, mais par respect pour le prochain, qui ne peut ni se laver, ni se promener, ni se défendre à notre place.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 14 octobre 1872.
L'amour-propre nous cache les difformités de notre âme et de notre corps. La raison a beau chercher à nous les dévoiler, nous n'en convenons qu'au moment où ce même amour-propre les trouve contraires à ses intérêts.
Jeanne-Marie Leprince de Beaumont ; Désir et Mignone (1756)
On appelle dépouille le corps d'un défunt auquel ses héritiers ont tout pris.
Philippe Bouvard ; Mes dernières pensées sont pour vous (2017)
On ne fait rien dans ce monde sans avoir le diable au corps.
Victor Cherbuliez ; Olivier Maugant (1885)
Il est des mystiques qui attachent un prix particulier à la conquête des âmes logées dans de beaux corps.
Victor Cherbuliez ; Les pensées extraites de ses œuvres (1913)
Notre corps est l'ouvrier dont notre esprit n'est que le patron, le corps a droit à la nourriture, au sommeil, aux ménagements et aux délassements, aux soins continus pendant les belles années et même à la retraite quand il est devenu invalide.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 6 août 1875.
Le corps est le domicile de l'âme ; vous l'ornez magnifiquement et vous ne laissez à votre âme que des haillons, vous souffrez qu'elle soit nue et déchirée ; mais c'est le maître et non la maison qu'il faut parer. À la bonne heure, que le lin soit pour votre corps, que la pourpre et le diadème soient pour l'âme. Elle est la souveraine ; ne la faites pas déchoir de son trône.
Jean Chrysostome ; Les homélies, discours et lettres choisies (1785)
Ce matin l'idée m'est venue pour la première fois, que mon corps, ce fidèle compagnon, cet ami plus sûr, mieux connu de moi que mon âme, n'est qu'un monstre sournois qui finira par dévorer son maître.
Marguerite Yourcenar ; Les mémoires d'Hadrien (1951)
La nature garde au corps de la femme, quand elle est nue, une place d'ombre, afin de lui simuler, au moins là, une apparence de mystère.
Henri de Régnier ; L'égoïste est celui qui ne pense pas à moi (2015)
L'homme a l'art de faire servir toutes les productions de la nature à chatouiller et dorloter son pauvre corps.
Pierre-Jules Stahl ; Les pensées et réflexions diverses (1841)
Son corps, j'ai une façon très spéciale de le garder puisque j'en fais l'occupation.
Frédéric Dard ; La rate au court-bouillon (1978)
Le corps politique, ainsi que le corps humain, a ses charlatans.
Francis Bacon ; Les essais (1625)
Où les yeux nous découvrent un corps tendre à saisir, la science nous peint un brouillard d'atomes. L'univers immuable des amants vaut mieux que l'univers instable des savants.
Maurice Chapelan ; Main courante (1957)
Les précautions viennent toujours trop tard. Essayé du lever matinal, qu'est-ce que je trouve ? Un corps flasque et sans vigueur, un cerveau mou et des yeux sensitifs, malgré huit heures de repos et de sommeil. Intérieurement je me sens navré d'être aussi déchu.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 16 mai 1870.
Les parties laides de l'âme se cachent plus soigneusement que les parties honteuses du corps.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 17 janvier 1871.
Aimer une personne sans respect, c'est n'aimer que le corps.
Eugène Marbeau ; Les remarques et pensées (1901)
La fête des corps n'a pas d'âge pour ceux qui acceptent que les caresses et les abandons puissent s'offrir et se recevoir sans s'imposer, sans exigence, sans aucune censure.
Jacques Salomé ; J'ai encore quelques certitudes (2015)
La beauté physique toute seule ne produit qu'une statue immobile, c'est l'expression morale des traits, c'est l'attitude majestueuse du corps, c'est la sévérité harmonieuse de l'ensemble qui fera une Vénus de Milo ou une Vierge de Raphaël.
Louis-Auguste Martin ; L'esprit moral du XIXe siècle (1855)
La vis est le corps sans âme et le tournevis l'esprit.
Pierre Dac ; Y'a du mou dans la corde à noeuds - Ed. Julliard (1995)
Tout corps humain plongé brusquement et de force dans un fluide lacustre, fluvial ou marin, après avoir subi une violente poussée horizontale d'arrière en avant, qui ne refait pas surface à l'issue de trente jours d'immersion profonde peut être considéré comme étant irrémédiablement et définitivement perdu.
Pierre Dac ; Les pensées (1972)
Un esprit sain dans un corps débile.
Henri-Frédéric Amiel ; Les fragments d'un journal intime (1821-1881)
Que faut-il pour être heureux ? Un corps sain, une honnête aisance, un esprit éclairé.
Thalès de Milet ; Les sentences et adages et maximes - VIe s. av. J.-C.
À côté de son cher corps endormi, que d'heures des nuits j'ai veillé.
Arthur Rimbaud ; Vierge folle, Une saison en enfer (1873)