Recueil de poésie et de citations ainsi que des proverbes.

Les citations sur pudique.

1 — Notre citation favorite sur être pudique :

La citation favorite Le sourire le plus pudique est celui qui cache les larmes, disait Henri Salvador. Un romancier, journaliste, auteur dramatique et critique littéraire français, Victor Cherbuliez, a écrit : Mon amour, tu es brune, mais belle comme la pudique violette, et je suis si épris de ton doux visage que je ne rougis pas d'être dans les fers d'une servante.
Thèmes en rapport : #sourire #cache #larmes #belle #visage

2 — Les 17 citations et pensées sur pudique :

Il n'y a rien de si pudique que le sentiment de l'amour.

George Sand - Simon (1836)

Un homme trop pudique pour bien comprendre sa pudeur lutte contre elle-même, et se fait presque un reproche de la délicatesse de son émotion.

George Sand - Consuelo (1843)

On devrait accorder plus d'importance aux boutades, tout au moins les prendre pour ce qu'elles sont : une manière pudique et ourlée de dire sa vérité.

Jean Dutourd - Les pensées et réflexions (1990)

Oui, je t'aime, et il en coûte beaucoup plus à ma fierté d'homme de faire cet aveu qu'il n'a jamais coûté à la timidité de la fille la plus pudique. Il n'est qu'une seule chose dont je te prierai : ne me laisse pas à la torture, dans l'attente. D'être mort, cela se supporte très bien ; mais de ne savoir pas si l'on est mort ou vivant, oh ! c'est affreux.

Victor Cherbuliez - Les hommes et les choses du temps présent (1883)

Mon corps n'a jamais eu de proportions athlétiques, il n'a jamais été dur, ni sculpté comme celui des boxeurs, mais il a été fin et frais, modelé par mes os ; ma peau a été ferme. Aujourd'hui mon corps est soufflé par la graisse, et flasque, et déjà disgracieux comme le corps d'un vieillard. Il ne dégage pas l'odeur aigre de la vieillesse, c'est la seule différence. Comment n'être pas pudique, quand on est bâti de la sorte ? J'ai tellement honte de mon anatomie que je mourrais plutôt que de m'exposer en caleçon de bain sur une plage. Quand on est laid comme je le suis (ou comme je crois l'être, car quelquefois les femmes me disent que je suis beau), la vie est semée de petites tragédies physiques qui ajoutent leur poids aux autres ennuis.

Jean Dutourd - Les œuvres romanesques (1979)

Un livre de maximes est une confession pudique.

Maurice Chapelan - Main courante (1957)

Je plains ceux qu'on nomme pudiquement les « demandeurs d'emploi non satisfaits ». Surtout les très jeunes, les très vieux et ces « fins de droit » ces chômeurs qu'on pousse peu à peu légalement vers le désespoir. Moi qui n'ai jamais milité pour une autre cause que la mienne, j'accepterais volontiers, si une association d'entraide se créait en vue de faciliter la rencontre entre employés sans emploi et employeurs sans employés, d'y consacrer plusieurs heures par semaine.

Philippe Bouvard - Quand j'ai commencé à broder... (2019)

L'amour d'une jeune fille est une piété. Il faut le regarder avec adoration pour n'être pas profane et avec poésie pour le comprendre. Si quelque chose donne l'impression suave et indicible de l'idéal, c'est cet amour pudique et frissonnant. Rien que de le voir éclore est une félicité pour le contemplateur, comme d'assister à l'apparition d'une merveille de Dieu.

Henri-Frédéric Amiel - Journal intime, le 21 septembre 1874.

La femme pudique et délicate évite les curiosités qui pourraient sottement troubler sa paix et répugne à ces inquisitions indiscrètes dans les tentations des jeunes gens.

Henri-Frédéric Amiel - Journal intime, le 2 mai 1872.

Tu as vécu en nonnain, sans pratiquer la chasse, le jeu, les armes, la bourse, les chevaux ni les femmes. Vie de bonze, de soufi, d'anachorète, d'eunuque, mais non pas d'homme. Tu as été pudibond plutôt que pudique et timoré plutôt que vertueux. Faire tort à autrui t'a toujours fait peur.

Henri-Frédéric Amiel - Journal intime, le 6 septembre 1872.

Je ne puis pas me gêner pour moi-même, et comme en changeant de linge, il faut bien se voir nu un moment, de même lorsqu'on tient le journal de ses impressions de toute sorte, le papier ne peut être ni plus prude, ni plus pudique qu'un miroir. La pudeur est d'ailleurs un sentiment relatif, et relatif à nos semblables, spécialement à ceux de l'autre sexe. Quelle est la vierge qui rougit de dépouiller tous ses voiles devant son colibri ou sa chatte ? Je ne pose pas devant mon journal, mais mon journal comme une lame daguerrienne prend de lui-même les images de ce qui passe devant lui.

Henri-Frédéric Amiel - Journal intime, le 14 septembre 1864.

Ils ne sont pas rares, les gens qui ne tentent rien, qui n'essaient rien, les personnes qui meurent pudiquement dans leurs belles intentions.

Anne Barratin - De vous à moi (1892)

Chez une âme délicate, toute révélation d'un sentiment tendre s'arrête, là où l'aveu commence : comme une ébauche faite par une main pudique, elle ne nous montre que ce qu'il faut pour deviner le reste.

Jean-Napoléon Vernier - Les fables, pensées et poésies (1865)

Plus un amour est grand, plus il est pudique, plus il respecte l'autre.

Rina Lasnier - Le rêve du quart jour (1973)

Vertueuse et pudique, le femme est tout avenir.

Honoré de Balzac - Les Marana (1834)

On a fait du cœur le synonyme de ce qu'on n'oserait nommer, et sous ce couvert, la plus pudique des femmes peut tout éprouver et tout dire. Puissance des mots !

Alfred Bougeard - Pailles et poutres (1877)

C'est une grâce qui passe toute grâce qu'une femme pudique.

La Bible - L'Ecclésiastique, XXVI, 15 - IIe s. av. J.-C.

3 — Les rubriques de citations et synonymes en rapport :

Les états d'âme » Pudeur » Chasteté » Réserve » Discrétion » Humilité » Modestie »
Top