Les citations sur timide

Ce dictionnaire contient 51 citations et pensées d'auteurs célèbres français ou d'auteurs étrangers sur le mot timide. Si vous recherchez un proverbe, consultez nos meilleurs proverbes sur timide issus des quatre coins du monde :

La femme la plus timide a du courage quand elle tremble pour ce qu'elle aime.
Gustave Vapereau ; L'homme et la vie (1896)
Les gens timides étonnent quelquefois par un accès de courage, comme les bègues par l'oubli subit de leur infirmité. La timidité est le bégaiement du caractère.
Gustave Vapereau ; L'homme et la vie (1896)
La banalité, c'est le vêtement de sortie des timides.
Augusta Amiel-Lapeyre ; Les pensées sauvages (1909)
L'angoissé timide constelle les parois de son cœur de points d'interrogation. Et nul ne le voit, nul ne lui répond.
Augusta Amiel-Lapeyre ; Les pensées sauvages (1909)
Quelque timide qu'on soit devant son public, on ne peut cependant pas, quand on n'en vit pas, éprouver les émotions de la mariée devant l'autel.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)
Un homme timide qui recule sans cesse devant l'action trop forte que sa conscience lui impose et qui cherche des prétextes à ses délais, des excuses à sa faiblesse, nous découvre dans ses incertitudes, dans ses défaillances, le fond de son âme.
Victor Cherbuliez ; L'art et la nature (1892)
L'orgueil est la force des timides, et plutôt que de demander ils se raidissent jusqu'à la mort.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 22 septembre 1865.
Timide : Sinistré de l'audace.
Philippe Bouvard ; Bouvard de A à Z (2014)
Les timides qui paient d'audace ne respectent que les insolents.
Victor Cherbuliez ; Les pensées extraites de ses œuvres (1913)
Il y a bien loin de la timidité à la modestie. C'est l'orgueil qui rend timide ; c'est l'amour-propre qui rend modeste.
Philippe-Auguste de Sainte-Foy ; Mes loisirs, ou pensées diverses (1755)
J'aime bien ce genre de femme, timide, comme ça, ça donne envie de faire le hussard.
Virginie Despentes ; Vernon Subutex 2 (2015)
L'infortune est souvent timide et fière, elle cherche à se dérober aux regards de la bienfaisance. Pour pénétrer jusqu'à elle il faut parfois user de ruse et de mystère.
Eugène Sue ; Les maximes et pensées diverses (1857)
Les timides ont des audaces dont les autres êtres humains sont incapables.
Erik Orsenna ; La révolte des accents (2007)
On naît timide, on devient arrogant.
Diane de Beausacq ; La civilité non puérile, mais honnête (1863)
L'amour rend modeste ; à peine sous sa loi, on devient plus timide et l'on doute de soi.
Madame de Girardin ; Napoline (1833)
Le timide, comme le fat, se figure que tout le monde le regarde. Celui-ci croit qu'on l'admire, et il fait la roue ; celui-là tremble qu'on ne le critique, et il se terre.
Eugène Marbeau ; Les remarques et pensées (1901)
Le timide oublie sa timidité, le vaniteux son orgueil, le misérable sa misère, dès qu'il est assez occupé d'un autre pour s'oublier soi-même.
Eugène Marbeau ; Les remarques et pensées (1901)
La femme est un délicieux instrument de plaisir, mais il faut en connaître les frémissantes cordes, en étudier la pose, le clavier timide, le doigté changeant et capricieux.
Honoré de Balzac ; La physiologie du mariage (1829)
La crainte s'attaque aux esprits timides ou superstitieux qui en créent eux-mêmes ou en grossissent les fantômes ; elle est la continuelle et dévorante sollicitude de l'avare pour ses richesses ; elle est l'image de la mort se dressant livide et menaçante devant le lâche.
Louis-Auguste Martin ; L'esprit moral du XIXe siècle (1855)
L'homme timide dit qu'il est prudent, et l'avare qu'il est économe.
Publilius Syrus ; Les sentences et adages - Ier s. av. J.-C.
On verrait moins de gens timides si on trouvait plus de gens modestes.
Louis Joseph Mabire ; Le dictionnaire de maximes (1830)
Timide comme l'est tout jeune homme fier et bien élevé, on prend son embarras dans un salon pour un philosophique éloignement du monde, sa gaucherie auprès des femmes pour un sage mépris de leur frivolité, sa maladresse à la danse pour une juste horreur d'un amusement ridicule et insignifiant.
Alphonse Karr ; Une vérité par semaine (1852)
La louange, pour les âmes timides, est la brise qui enfle doucement leurs voiles et les pousse sur l'océan du bien.
Auguste Guyard ; Quintessences (1847)
Le timide est ce voyageur qui ne cesse de rebrousser chemin.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)
Les timides qui se décident à oser, osent tout.
Victor Cherbuliez ; La ferme du Choquard (1883)
Les timides ont beaucoup de petites perceptions.
Victor Cherbuliez ; Olivier Maugant (1885)
La bouderie est l'arme offensive et défensive des âmes faibles et timides.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1843)
Le pessimiste timide, quand il faut agir, il ne voit partout que pièges et embûches, causes d'erreur et de repentir, menaces cachées et chagrins masqués, et naturellement il n'ose bouger.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 22 jullet 1855.
L'homme aimant et timide est deux fois malheureux, rien ne réussit aux peureux.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 26 août 1872.
Le pauvre est timide en tout ce qu'il entreprend, il se croit toujours en butte au mépris.
Ménandre ; Les fragments - IVe s. av. J.-C.