Mon Poeme.fr
Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Les citations sur douleur plaisir

Ce dictionnaire contient 23 pensées et citations : Le plaisir douleur.

Or et argent, dont tous plaisirs procèdent, causent douleurs qui tous plaisirs excèdent.
Clément Marot ; Du riche infortuné (1527)
Les plaisirs de l'amant ne se prennent que sur les douleurs de l'amante.
La marquise de Lambert ; Les réflexions nouvelles sur les femmes (1727)
Le fruit de la faute est la douleur, et celui des bonnes actions le plaisir.
Chevalier de Méré ; Les maximes et sentences (1687)
Un charme est au fond des souffrances comme une douleur au fond des plaisirs : la nature de l'homme est la misère.
François-René de Chateaubriand ; Les pensées, réflexions et maximes (1848)
Il y a dans le cœur humain deux mesures : l'une pour le plaisir, l'autre pour la douleur, qui se vident et se remplissent alternativement.
Françoise d'Aubigné ; Les maximes et pensées (1719)
Pour une âme vulgaire l'amour est une joie, pour une âme d'élite c'est presque une douleur.
Adolphe d'Houdetot ; Dix épines pour une fleur (1853)
Le vulgaire appelle stupidement bonheur un état qui tue tous les petits chagrins qui donnent de l'assaisonnement et du piquant à l'existence. Le malheur n'a-t-il pas ce même cruel avantage ? Le bonheur, pour le philosophe, c'est l'alternance même et le contraste du plaisir et de la douleur.
Auguste Guyard ; Quintessences (1847)
Qui dira où finit le plaisir, où commence la douleur et quelle est leur différence absolue ? Le plaisir n'est peut-être que le premier degré de la douleur, qu'une douleur supportable ; la douleur, elle-même, n'est peut-être, aussi, que le plaisir à son maximum d'intensité, le plaisir extrême devenu insupportable ? Nous succombons au plaisir comme à la douleur, et ce que nous appelons nos bonheurs ne sont guère, hélas ! que les moindres de nos malheurs !
Auguste Guyard ; Quintessences (1847)
Plaisir, douleur, deux aspects inséparables et nécessaires de la sensibilité, sans lesquels la sensibilité n'existerait pas et que Dieu lui-même ne pourrait séparer. Non, Dieu ne saurait anéantir la douleur chez l'homme sans y anéantir en même temps le plaisir.
Auguste Guyard ; Quintessences (1847)
Le plaisir et la douleur enfants de la même mère, la sensibilité, sont frère et sœur et se ressemblent beaucoup. Un plaisir trop vif ou prolongé devient une douleur ; une douleur dont on prévoit la fin prochaine, certaines douleurs qu'on aime ne sont-elles pas de véritables plaisirs ?
Auguste Guyard ; Quintessences (1847)
Il est plus facile à l'imagination de se composer un enfer avec la douleur qu'un paradis avec le plaisir.
Antoine de Rivarol ; L'esprit de Rivarol (1808)
Le plaisir et la douleur sont les deux extrêmes de la sensibilité : son moyen terme est le calme vivant ; sa nullité, la mort.
Nicolas de Condorcet ; Les pensées et maximes (1794)
Notre âme a plus de capacité pour le plaisir que pour la douleur.
Maine de Biran ; Journal intime (1793)
Un charme est au fond des souffrances comme une douleur au fond des plaisirs.
François-René de Chateaubriand ; Les pensées, réflexions et maximes (1848)
L'homme ne possède que deux certitudes absolues : le plaisir et la douleur.
Gustave Le Bon ; Les aphorismes du temps présent (1913)
Que tes amusements ne soient pas dispendieux, de peur que tu ne paies un jour le plaisir par la douleur.
Citation hindoue ; Les maximes de la sagesse hindoue - IIe siècle.
Toujours le plaisir de douleur s'accompagne.
Pierre de Ronsard ; Les sonnets pour Hélène, II (1578)
Il n'y a point de plaisir qui n'ait sa douleur.
Jean-François Ducis ; Lettre à M. Odogharty de Latour, le 7 novembre 1806.
Le mariage occasionne de multiples douleurs, mais le célibat n'offre aucun plaisir.
Samuel Johnson ; L'histoire de Rasselas (1759)
Nul ne peut s'arracher au plaisir sans douleur.
Jean Frain du Tremblay ; Polichinelle (1703)
Il est peu de plaisirs sans douleur, et nos chagrins sont souvent sans mélange.
Voltaire ; Dimanche (1775)
Il est des douleurs plus attachantes que le plaisir même.
Jean-François Marmontel ; Les mémoires d'un père (1800)
Mieux vaut modérer ses joies que de réprimer ses douleurs.
Sénèque ; La vie heureuse - env. 58 ap. J.-C.

Thèmes de rubriques en rapport :