Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Les citations sur intolérance.

Les 59 pensées et citations sur intolérance :

Confondre des pédants, démasquer des intrigants et des hypocrites, porter des coups mortels à la sottise méchante, à la superstition, à l'intolérance, il faut savourer cette volupté !
Victor Cherbuliez - Œuvre : Les études de littérature et d'art (1873)

Intolérance pour tout acte de violence perpétré à l'encontre d'un enfant, d'une femme, d'un homme.
Raoul Vaneigem - Œuvre : Pour l'abolition de la société marchande (2002)

De nos jours, on allie volontiers au minimum de conviction le maximum d'intolérance.
Gustave Vapereau - Œuvre : L'homme et la vie (1896)

La différence des opinions divise plus encore que celle des goûts, car rien n'est plus intolérant que l'esprit.
Victor Cherbuliez - Œuvre : Les pensées extraites de ses œuvres (1913)

L'intolérance indique un esprit étroit où il manque une place pour les idées des autres.
Victor Cherbuliez - Œuvre : Les pensées extraites de ses œuvres (1913)

Ne soyons pas intolérants. Tâchons de nous intéresser aux joies et aux sentiments des autres, lors même que nous ne les comprenons pas.
Victor Cherbuliez - Œuvre : Les pensées extraites de ses œuvres (1913)

L'intolérant doit être regardé dans tous les lieux du monde comme un homme qui sacrifie l'esprit et les préceptes de sa religion à son orgueil ; c'est le téméraire qui croit que l'arche doit être soutenue par ses mains ; c'est presque toujours un homme sans religion, et à qui il est plus facile d'avoir du zèle que des mœurs. La religion sert de prétexte à cette injuste tyrannie, dont l'effet est de ne pouvoir souffrir une façon de penser différente de la sienne ; tandis que sa véritable source vient de l'aveuglement, de la présomption, et de la méchanceté du cœur humain.
Louis de Jaucourt - Œuvre : Les maximes et pensées (1780)

L'intolérance religieuse consiste à regarder comme fausse toute autre religion que celle que l'on professe, et à le démontrer sur les toits, sans être arrêté par aucune terreur, par aucun respect humain.
Louis de Jaucourt - Œuvre : Les maximes et pensées (1780)

L'intolérant est celui qui oublie qu'un homme est son semblable, et qui le traite comme une bête cruelle, parce qu'il a une opinion différente de la sienne.
Louis de Jaucourt - Œuvre : Les maximes et pensées (1780)

Il faut être tolérant pour les intolérants mêmes, et ne haïr que les persécuteurs.
Jean-Baptiste de Belloy - Œuvre : Les pensées inédites (1810)

L'intolérance est une faiblesse d'esprit.
Vauvenargues - Œuvre : Les réflexions et maximes (1746)

Il faut être bien fort, ou bien fou, pour oser être intolérant.
Voltaire - Œuvre : Les pensées et remarques de Voltaire (1834)

Que j'en ai vu tomber de ces beaux orgueils, fiers, revêches, intolérants, tomber bien bas ; et, quand on les secourait, c'était sans pitié.
Anne Barratin - Œuvre : De toutes les paroisses (1913)

La pauvre humanité est à la fois si vaine et si intolérante que nous ne pouvons plus prendre sur nous, ni de reconnaître, ni de supporter dans un autre les mérites et les qualités de son cœur et de sa raison.
Antonin Rondelet - Œuvre : Les réflexions de littérature et de philosophie (1881)

La science a remplacé le chauvinisme. L'enthousiasme, le fanatisme, l'intolérance sont les mêmes et ce sont les mêmes gens.
Jean Dutourd - Œuvre : Les pensées et réflexions (1990)

Les hommes les plus intolérants admettent la liberté d'opinions pour ceux qui se convertissent à la leur.
Pierre-Claude-Victor Boiste - Œuvre : Le dictionnaire universel (1843)

Les rassasiés sont toujours les plus intolérants.
Anne Barratin - Œuvre : Chemin faisant (1894)

L'intolérance qui prend sa source dans l'intérêt personnel est beaucoup plus âpre que celle qui découle de la conviction.
Hyacinthe de Charencey - Œuvre : Les pensées et maximes diverses (1888)

Rien n'est plus intolérable qu'une canaille qui a bon cœur.
Albert Guinon - Œuvre : Le Figaro, le 6 juin 1908.

L'intolérance de certains auditoires a pour cause, beaucoup moins le parti pris de ne rien écouter, que l'impuissance réelle de se contenir.
Antonin Rondelet - Œuvre : Les réflexions de littérature et de philosophie (1881)

La pauvreté est un mal intolérable ; l'or est le bien le plus précieux que puissent posséder les hommes.
Victor Cherbuliez - Œuvre : Prosper Randoce (1867)

L'homme qui s'est mesuré, ne fût-ce qu'un jour, avec les difficultés de la vie, est moins intolérant que le doux rêveur qui regarde tout du haut de son étoile.
Victor Cherbuliez - Œuvre : Prosper Randoce (1867)

Il est beau de tolérer ; il y a tant d'intolérants, tant de sots, tant de niais, qui trouvent leur tête si bien taillée qu'ils voudraient que toutes les autres têtes fussent faites sur ce patron !
Victor Cherbuliez - Œuvre : Les pensées extraites de ses œuvres (1913)

Autant que l'intolérance religieuse, détestons l'intolérance politique et morale.
Anatole France - Œuvre : Le discours aux étudiants, le 28 mai 1910.

L'intolérance offre son aide, mais c'est le pouvoir qu'elle désire ; brutale, elle écarte de son chemin les dissidents, les mécontents, mais elle accorde ses grâces à ceux qui, l'adorant, reçoivent d'elle, avec soumission, la lumière de leurs propres yeux.
Virginia Woolf - Œuvre : Mrs. Dalloway (1925)

Il faut combattre l'intolérance, de quelque côté qu'elle se produise.
Maxime Du Camp - Œuvre : La charité privée à Paris (1885)

L'ignorance et la peur sont ce qui suscite, provoque, fonde le racisme et l'intolérance.
Tahar Ben Jelloun - Œuvre : Un pays sur les nerfs (2017)

L'intolérance des opinions est plus forte que la tolérance parce que la première est d'origine affective et la seconde d'origine rationnelle.
Gustave Le Bon - Œuvre : Les aphorismes du temps présent (1913)

L'école doit intégrer dans ses programmes la lutte contre le racisme, qui est la base de l'intolérance et du fanatisme, l'un et l'autre se traduisant par l'exercice du mal absolu.
Tahar Ben Jelloun - Œuvre : Le terrorisme expliqué à nos enfants (2016)

L'intolérance des tolérants existe, de même que la rage des modérés.
Victor Hugo - Œuvre : Les travailleurs de la mer (1866)