Mon Poeme.fr
Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Les citations sur implorer.

Les 28 pensées et citations sur implorer :

Le cœur loge cette antinomie étrange : soif du toujours, aversion du toujours. Il hait et il adore l'inconstance ; il maudit et il implore le changement. Il veut et il ne veut pas. Monstre incompréhensible !
Henri-Frédéric Amiel - Œuvre : Journal intime, le 20 septembre 1866.

Être malheureux, c'est se plaindre, tenter de faire pitié, implorer l'autre pour qu'il cesse de nous faire mal. Je n'étais donc pas malheureux, je vivais dans le mal-être, avec le sentiment diffus mais très puissant de ne pas être à ma place, de m'être trompé de vie.
Jacques Salomé - Œuvre : Je viens de toutes mes enfances (2009)

Soigne ton courage comme l'ami le plus cher ; maintiens-le ferme et haut devant les événements ; ne l'affaiblis par aucune louange intime ; parle-lui toujours, non de ce qu'il a fait, mais de ce qu'il pourrait avoir à faire ; rajeunis-le par les plus beaux exemples ; implore-le contre toi-même.
Anne Barratin - Œuvre : De vous à moi (1892)

Souffrance de ne plus entendre les cloches, si harmonieuses, si implorantes dans leur appel ; vide qui endeuille l'âme et le souvenir.
Anne Barratin - Œuvre : De toutes les paroisses (1913)

Si tu jouis de voir une créature humiliée implorant un secours, tu te sens bien fort d'être inexorable. Si la détresse que tu lis sur son visage t'inonde de la joie. Puisses-tu crever !
Jean Dutourd - Œuvre : Les œuvres romanesques (1979)

Il est des yeux mélancoliques qui semblent implorer la pitié du ciel.
Victor Cherbuliez - Œuvre : Après fortune faite (1896)

Autant la pitié est douce quand elle vient à nous, autant elle est amère, même dans ses secours, quand il faut l'implorer.
Pierre Louis de Lacretelle - Œuvre : Les pensées et réflexions (1817)

Qui maudit sa faute implore à genoux son pardon.
Victor Cherbuliez - Œuvre : Meta Holdenis (1873)

Qui ne reconnait pas humblement ses torts n'implore pas son pardon à deux genoux.
Victor Cherbuliez - Œuvre : Une gageure (1890)

Le coupable supplie, implore ; l'innocent se révolte, et jamais à prier ne descend.
Publilius Syrus - Œuvre : Les sentences et adages - Ier s. av. J.-C.

Il se peut que l'homme le plus grand soit réduit à implorer les secours du plus petit.
Pierre-Claude-Victor Boiste - Œuvre : Le dictionnaire universel (1843)

L'amour imploré est doux ; l'amour qui s'offre est plus doux encore.
William Shakespeare - Œuvre : La nuit des rois (1600)

Le barbare, aujourd'hui qui t'écrase du pied, implorera demain peut-être ta pitié.
Publilius Syrus - Œuvre : Les sentences et adages - Ier s. av. J.-C.

Ces beaux yeux que j'implore, quand tu les ouvres, c'est comme un ciel à l'aurore.
Albert Samain - Œuvre : Polyphème (1904)

Dieu éprouve ceux qu'il aime, et le secours est là pour ceux qui l'implorent.
Henri-Frédéric Amiel - Œuvre : Journal intime, le 20 février 1854.

Nous sommes portés à secourir des malheureux parce que la conscience nous dit qu'ils sont nos semblables, que nous sommes exposés aux mêmes misères, et qu'un jour peut-être nous implorerons, comme eux, la bienfaisance des âmes sensibles.
Samuel Johnson - Œuvre : Le paresseux (1760)

Pendant qu'il vibre encore, venez, venez bercer ce cœur qui vous implore.
Alphonse de Lamartine - Œuvre : Préludes (1823)

Une mère sait aimer, c'est toute sa science ; elle aime son enfant, même avant qu'il respire. Quand ce gage d'amour, si longtemps imploré, s'échappe avec effort de son flanc déchiré, dans quel enchantement son oreille ravie, reçoit le premier cri qui l'annonce à la vie ! Heureuse de souffrir, on la voit tour à tour, soupirer de douleur, et tressaillir d'amour.
Charles-Hubert Millevoye - Œuvre : L'amour, les femmes et le mariage (1857)

Qui a horreur de toute indignité ne saurait implorer personne, ni ruser avec personne.
Henri-Frédéric Amiel - Œuvre : Les fragments d'un journal intime (1821-1881)

L'amoureux implore d'abord la confiance, c'est le prélude.
Anne Barratin - Œuvre : De toutes les paroisses (1913)

Il faut des saintes lois implorer la puissance, punir, épouvanter la désobéissance.
Marie-Joseph Chénier - Œuvre : Charles IX (1789)

Écrire, c'est renoncer au monde en implorant le monde de ne pas renoncer à nous.
Georges Perros - Œuvre : Papiers collés (1960)

Bienvenue est la mort, quand elle visite les affligés qui l'implorent.
Fernando de Rojas - Œuvre : La Célestine - XVIe siècle.

Combien ceux qui peuvent supporter la critique, et qui l'implorent de vrai cœur, sont moralement supérieurs à ceux qui ne peuvent l'un et qui ne font pas l'autre !
Henri-Frédéric Amiel - Œuvre : Grains de mil (1854)

Celui qui implore un secours ne mérite pas toujours d'être secouru ; celui qui reçoit un secours ne sait pas toujours en profiter. Cependant c'est toujours un devoir de secourir.
Eugène Marbeau - Œuvre : Les remarques et pensées (1901)

Le superstitieux a peur des dieux, et c'est dans leur sein qu'il se réfugie : il les flatte et les outrage ; il les implore et les accuse.
Plutarque - Œuvre : Les œuvres morales - Ier s. ap. J.-C.

La vertu, sous le glaive, implore son auteur, et dans le Ciel au moins cherche un consolateur.
Marie-Joseph Chénier - Œuvre : Henri VIII, IV, 2 (1791)

La pitié d'un tyran à la fois déshonore, et celui qu'elle épargne, et celui qui l'implore.
Prosper Jolyot de Crébillon - Œuvre : Le Triumvirat, le 23 décembre 1754.

Les thèmes de citations et de synonymes en rapport :