Les citations imprudent

Ce dictionnaire contient 25 citations et proverbes imprudent :

Il est certaines circonstances dans la vie où on peut avoir intérêt à être un imprudent ou un fou, jamais à être un sot.
Hyacinthe de Charencey ; Les pensées et maximes diverses (1888)
Le progrès a deux ennemis redoutables : les innovations imprudentes et la routine.
Louis-Napoléon Bonaparte ; Les œuvres de Napoléon III (1854-1869)
Sur l'arbre de la science la main imprudente du vulgaire ne cueille que des fleurs, mais la main du sage se porte sur les fruits.
Félix Bogaerts ; Les maximes, pensées et réflexions (1837)
L'imprudent, qui ravit l'honneur d'un citoyen, en expiation y laisse aussi le sien.
Publilius Syrus ; Les sentences et adages - Ier s. av. J.-C.
Au-delà du possible imprudent qui s'engage, mieux vaut promettre moins et tenir davantage.
Publilius Syrus ; Les sentences et adages - Ier s. av. J.-C.
Il y a des imprudents qui, pour ne pas avoir peur de leur imprudence, préfèrent en tirer un certain orgueil.
Tristan Bernard ; L'enfant prodigue du Vésinet (1921)
Imprudent est celui qui provoque le sort.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime (1870)
La loi voit l'imprudent que la colère entraîne, mais l'imprudent ne voit ni la loi, ni la peine.
Publilius Syrus ; Les sentences et adages - Ier s. av. J.-C.
Il n'y a qu'un imprudent qui risque d'avoir de l'esprit devant les gens qu'il ne connaît pas.
Claude-Adrien Helvétius ; Les pensées et réflexions (1765)
La supposition imprudente des intentions cause souvent l'affligeante animosité de l'esprit de parti.
Louis-Philippe de Ségur ; La vérité (1816)
La vérité, sur les ailes du temps, marche, s'avance ; et son flambeau, qui chasse les ombres de l'erreur, brûle tous les imprudents qui repoussent la lumière, et qui osent s'en approcher pour l'éteindre.
Louis-Philippe de Ségur ; La vérité (1816)
Les ingrats sont à leurs bienfaiteurs ce qu'un imprudent fait à un arbre dont il coupe toutes les branches qui mettaient sa maison à l'abri de la tempête.
Alexander Pope ; Les maximes et réflexions morales (1739)
L'homme d'esprit ne fait point de faute en croyant peu ; l'imprudent en fait presque toujours en croyant trop ; Dieu seul est la vérité qu'on doit croire et il nous enseigne de ne point croire les hommes parce qu'ils sont menteurs.
Alexander Pope ; Les maximes et réflexions morales (1739)
Quel est l'imprudent qui a dit : « Cette planète est la vôtre. Faites comme chez vous » ? On voit le résultat.
Claude Roy ; L'étonnement du voyageur (1990)
L'imprudent qui ne fait qu'une faute mérite une excuse ; celui qui pèche pour la seconde fois doit souffrir double peine : l'une pour son crime et l'autre pour son indiscrétion.
Chevalier de Méré ; Les maximes et sentences (1687)
Au-dessus de la loi l'imprudent qui s'élève, hors de la loi lui-même à l'instant s'est placé.
Lucien Émile Arnault ; Guillaume de Nassau, IV, 1 (1825)
La jeunesse est, dit-on, quelquefois imprudente, orgueilleuse, légère, étourdie, inconstante.
Antoine Bret ; La double extravagance, II, 7, le 27 juillet 1750.
Quand l'esclave imprudent pour ses maîtres combat, tout son sang prodigué se répand sans éclat.
Casimir Delavigne ; Les vêpres siciliennes, I, 2, le 23 octobre 1819.
On n'accorde jamais assez à une espérance imprudente.
Publilius Syrus ; Les sentences et adages - Ier s. av. J.-C.
Que de temps pour garantir une pureté qu'un mot imprudent suffit à détruire !
Anne Barratin ; De toutes les paroisses (1913)
Imprudente est la voix dont les accents réveillent les maux qui sommeillent.
Publilius Syrus ; Les sentences et adages - Ier s. av. J.-C.
Il ne fut qu'imprudent celui qui put faillir, et qui sut de sa faute à temps se repentir.
Publilius Syrus ; Les sentences et adages - Ier s. av. J.-C.
En voulant commenter un imprudent propos, pour l'aggraver encore il n'est tel que les sots.
Publilius Syrus ; Les sentences et adages - Ier s. av. J.-C.
On se repent d'un mot qu'imprudemment on lance, mais on ne s'est jamais repenti du silence.
Publilius Syrus ; Les sentences et adages - Ier s. av. J.-C.
Une imprudente paix éternise la guerre.
Lucien Émile Arnault ; Régulus, II, 8 (1822)

Autres dictionnaires à consulter :