Les citations moquerie

Ce dictionnaire contient 27 pensées et citations moquerie :

La moquerie est l'esprit des gens qui n'ont pas d'esprit.
Diane de Beausacq ; La civilité non puérile, mais honnête (1863)
Former des conjectures, c'est s'exposer aux moqueries de la fortune qui se joue d'elles.
Louis Joseph Mabire ; Le dictionnaire des proverbes chinois (1830)
Un niais inspire plutôt la moquerie que la compassion.
Jean Dutourd ; Le fond et la forme (1965)
Souvent, chez les natures simples, la moquerie n'est qu'une forme de la défiance.
Albert Guinon ; Le Figaro, le 31 mai 1913.
La moquerie a recroquevillé et refermé la première végétation de mon cœur, comme les gelées de Mai brûlent les premières pousses du printemps.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 22 septembre 1865.
La moquerie est pire que la dureté, et la dureté plus nuisible que la négligence.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 18 février 1851.
La moquerie, c'est le pire des genres d'esprit et le plus facile.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 7 septembre 1869.
La moquerie est une bassesse, c'est la revanche d'un esprit étroit.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 17 mai 1872.
La moquerie est foncièrement stérile et inféconde, elle détruit tout et ne crée rien.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 24 juillet 1876.
Froide ou sèche, acerbe ou pédante, la critique alors est sans fruit ; et le plus souvent elle nuit en se faisant décourageante. Moquerie est chose indigente : bien critiquer, n'est pas fronder, c'est éclairer et féconder.
Henri-Frédéric Amiel ; Il penseroso (1858)
Le cœur peut se flétrir s'il craint la moquerie ; contre ce froid reptile au souffle desséchant, à l'œil de basilic, fais toi l'âme aguerrie : Le cœur flétri devient dur et parfois méchant.
Henri-Frédéric Amiel ; Il penseroso (1858)
La moquerie me fait recoquiller tout entier, je n'ai point de force contre l'ironie et la froideur. Il me faut comme à un artiste, ou à une femme, de la prévenance et de la sympathie pour que ma psyché déploie ses ailes.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 24 novembre 1848.
Qui moquerie sème, moquerie recueille.
Jacques Amyot ; Le bréviaire (1580)
Ce qui encourage le moqueur, c'est qu'il commence par un succès : la punition vient plus tard.
Eugène Marbeau ; Les remarques et pensées (1901)
Le moqueur croit prouver à la fois qu'il a de l'esprit et qu'il n'a pas le défaut dont il rit.
Eugène Marbeau ; Les remarques et pensées (1901)
Rien ne révèle la débilité et ne l'entretient comme la moquerie.
Émile Faguet ; L'art de lire (1912)
La moquerie et la calomnie sont le résultat certain de la confidence.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 29 mars 1872.
La moquerie n'est qu'une fausse liberté, c'est la revanche d'un esclavage.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 16 mai 1872.
Quand on médit les uns des autres entre gens de la même classe, cela fait rire, on s'en amuse ; mais quand on se frotte à des gens au-dessus de soi, leur moquerie blesse, et cela n'amuse plus.
Paul de Kock ; Une soirée bourgeoise (1821)
La parole est trompeuse avec un air moqueur, la langue parfois est un faux témoin du cœur.
Louis Belmontet ; Les pensées, maximes et proverbes poétiques (1861)
Rien de plus opposé à l'esprit que la moquerie, puisque rien n'annonce plus l'ignorance de ce qu'on doit aux autres et à soi-même.
Jean-Jacques de Lingrée ; Les réflexions, pensées et maximes (1814)
Il faut s'aguerrir à la moquerie injuste, et plus encore à la moquerie juste.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 6 mars 1879.
Je ne puis supporter la moquerie, et le ridicule a sur moi une puissance déplorable. Il me fait renoncer à tout, crainte de me tromper et de prêter à rire. Je méprise les jugements du monde et je n'ose les braver. Quelle misère !
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 22 novembre 1854.
Comme je ne crois à rien, excepté en religion, je me défie de tout : la malveillance et le dénigrement sont les deux caractères de l'esprit humain ; la moquerie et la calomnie, le résultat certain d'une confidence.
François-René de Chateaubriand ; Les mémoires d'outre-tombe (1841)
La moquerie découvre le ridicule des individus et ne voit pas le ridicule de l'espèce.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur l'esprit (1892)
S'exercer à la moquerie, c'est avoir déjà et se conférer la volonté d'impuissance.
Émile Faguet ; L'art de lire (1912)
La moquerie est de toutes les injures celle qui se pardonne le moins.
Jean de La Bruyère ; Les Caractères, De l'homme (1668)

Autres dictionnaires à consulter :