Mon Poeme.fr
Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Les citations sur voisin

Ce dictionnaire contient 51 citations et pensées d'auteurs célèbres français ou d'auteurs étrangers sur le mot voisin. Si vous recherchez un proverbe, consultez nos meilleurs proverbes sur voisin issus des quatre coins du monde :

À chaque instant vous voir est un plaisir pour moi, mon cher voisin, je le sens ; mais peut-être devez-vous regretter de ne pas mieux connaître tout le bonheur qu'on trouve à vivre un peu chez soi.
Étienne Vigée ; Sur les fréquentes visites de mon voisin (1813)
On voit les ridicules de son voisin et l'on ignore complétement les siens.
Auguste-Louis Petiet ; Les pensées, maximes et réflexions (1851)
La tranquillité d'un homme dépend en partie de son voisin.
Pierre-Marie Quitard ; Les études historiques sur les proverbes (1860)
Être vraiment libéral, c'est savoir souffrir que le voisin ne le soit pas.
Gustave Vapereau ; L'homme et la vie (1896)
N'ayez pas de voisins si vous voulez vivre en paix avec eux.
Alphonse Karr ; Un voyage autour de mon jardin (1845)
Quand vous achetez ou louez une maison, informez-vous surtout des voisins.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1843)
Un mauvais voisin est un malheur, un bon voisin est un bien inestimable.
Pierre-Marie Quitard ; Les études historiques sur les proverbes (1860)
Ne vous plaignez pas de vos contemporains, de vos compatriotes : les voisins et la postérité diront sur vous de tout autres fadaises.
Johann Wolfgang von Goethe ; Les maximes et réflexions (1749-1832)
Il est bien rare que l'homme soit content de la position où il se trouve ; il désire toujours celle de son voisin, qui, de son côté, n'aspire qu'à la quitter.
Johann Wolfgang von Goethe ; Les années d'apprentissage de Wilhelm Meister (1796)
Entre voisins qui ne s'aiment pas, tout est sujet à contestation.
Victor Cherbuliez ; Les pensées extraites de ses œuvres (1913)
Le bonheur ne réside pas dans la considération des voisins.
Raymond Radiguet ; Le diable au corps (1923)
Tu n'as qu'une vie, emploie-la à rendre légère celle de tes voisins.
Félix Leclerc ; Le théâtre de village (1951)
On serait bien heureux si, au lieu d'envier et de haïr ses voisins, on avait assez de bon sens et un assez bon cœur pour s'entendre avec eux.
Félicité de Genlis ; Les veillées de la chaumière (1823)
En jugeant le voisin, nous blâmons surtout le défaut qui nous gêne, nous vantons la qualité qui peut nous servir.
Eugène Marbeau ; Les remarques et pensées (1901)
La peine du voisin nous est douce. Elle nous distrait de la nôtre, et elle nous donne juste assez d'émotion pour nous persuader à nous même que nous avons du cœur.
Eugène Marbeau ; Les remarques et pensées (1901)
Le monde qualifie de maniaque ou de toqué l'homme qui poursuit son but ou qui suit ses goûts sans s'occuper de ce qu'en pense le voisin. Et chacun des snobs dont se compose le monde cache dans un coin de sa tête quelque idée singulière qui fait de lui, aux yeux de ses voisins, un maniaque ou un toqué.
Eugène Marbeau ; Les remarques et pensées (1901)
Que chacun balaye la neige qui est devant sa porte et ne s'embarrasse pas de la gelée blanche qu'il découvre sur le toit de son voisin.
Kao-Tong-Kia ; Les pensées choisies (XIIIe s.)
Je consens à devenir borgne, pourvu que mon voisin perde les deux yeux.
Alphonse Karr ; Promenade hors de mon jardin (1856)
Un bien qui répand de la sauce sur la robe de sa voisine vaut mieux qu'un mal qui répand la terreur dans le froc de son voisin.
Pierre Dac ; Les pensées (1972)
Un bon voisin vaut mieux qu'un parent très éloigné.
Simon de Bignicourt ; Les pensées et réflexions philosophiques (1755)
Ne traverse pas les terres de ton voisin pour nuire à ses biens, respecte son travail.
Phocylide de Milet ; Les sentences et adages - VIe s. av. J.-C.
Ma voisine de table, grasse dinde, courte et lourde, avec un sourire niais est un échantillon peu flatteur de l'espèce humaine. Impossible de rien tirer de cette glaise : cela n'a ni esprit naturel, ni curiosité, ni instruction, ni observation ; cela est borné, charnu et bête. Il faudrait chatouiller cette grosse fille pour qu'elle s'intéressât à quelque chose.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 18 novembre 1872.
Qui ne sait être ni mari, ni père, ni bon voisin, ni ami, ne saurait pas être citoyen.
Gabriel Bonnot de Mably ; Entretiens de Phocion (1763)
Un mauvais voisin est une calamité, un bon voisin un vrai trésor.
Hésiode ; Les travaux et les jours - VIIIe s. av. J.-C.
Qui se moque de la peine du voisin, son malheur arrive le lendemain matin.
Citation française ; La France en proverbes (1909)
Nous sommes plus habiles à discerner les malheurs du voisin que nos propres infortunes.
Euripide ; Les fragments - Ve s. av. J.-C.
Mieux vaut aimer son voisin, on peut un jour en avoir besoin.
Aldous Huxley ; Contrepoint (1926)
Pour se venger d'eux-mêmes, les mécontents ne manquent jamais d'attaquer le voisin.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)
Une femme hargneuse est un mauvais voisin.
Pierre Corneille ; La galerie du palais (1633)
Heureux l'homme sensible qui, dans les champs voisins de son séjour paisible, promenant tous les jours la vue autour de soi, se dit, je suis aimé de tout ce que je vois !
Charles-Albert Demoustier ; Le conciliateur, III, 6 (1791)