Les citations célèbres sur courir (2)

Les citations, pensées et mots de célébrités :

Le bonheur est une boule après laquelle nous courons tant qu'elle roule, et que nous poussons du pied quand elle s'arrête.
Madeleine de Puisieux ; Les conseils à une amie (1751)
Le jeu de la vie est un jeu fascinant, mais il faut être costaud. Il faut se fabriquer des muscles, s'entraîner, souffrir. Pour courir le cent mètres en neuf secondes et quelques centièmes de bonheur, le sportif sacrifie dix ans, dix années de tortures physiques, psychologiques, de réparations. Ce n'est pourtant rien neuf secondes et quelques centièmes, ça va vite.
Claude Lelouch ; Le dictionnaire de ma vie (2016)
Rien ne sert de courir si on n'est pas pressé, et rien ne sert de marcher si on n'est pas foutu de se tenir debout.
Pierre Dac ; Les pensées (1972)
Rien ne sert de courir si l'on n'est pas pressé.
Pierre Dac ; Y'a du mou dans la corde à noeuds - Ed. Julliard (1995)
Les femmes se sauvent de nous pour que l'envie nous prenne de courir après elles. Si elles venaient à nous, nous nous sauverions d'elles.
Auguste Guyard ; Quintessences (1847)
Le plaisir est un oiseau, chacun court après, un grain de sel dans la main, mais on ne l'a pas encore attrapé, qu'il s'envole.
Pierre-Jules Stahl ; L'esprit des femmes et les femmes d'esprit (1855)
On court très souvent après tout ce que l'on rencontre, mais déjà après l'inaccessible.
Jacques Salomé ; J'ai encore quelques certitudes (2015)
Il est des bruits qui courent si vite qu'on se demande comment ils peuvent s'arrêter dans les oreilles.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)
On avance mieux d'un pas égal et soutenu qu'à courir à perte d'haleine.
Francis Bacon ; Les essais (1625)
L'homme court après la félicité comme un chien court après sa queue, sans s'apercevoir qu'elle lui est inhérente et qu'elle s'éloigne de lui dans les proportions qu'il croit se rapprocher d'elle.
Jean-Napoléon Vernier ; Les fables, pensées et poésies (1865)
Ma pensée et ma plume courent malgré moi au contact de ton nom.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 16 janvier 1864.
Les femmes et les poules se perdent pour trop courir.
Adolphe Ricard ; L'amour, les femmes et le mariage (1857)
Croire à l'espace plus qu'à l'aile. Ainsi, sans courir après rien, on possède tout. Les choses fuient celui qui les cherche, elles viennent à celui qui ne bouge pas.
Gustave Thibon ; L'ignorance étoilée (1974)
Ne pas laisser courir sa plume plus vite que sa parole.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)
Le coureur n'a pas de conquêtes, il n'a que des haltes.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)
On a tort de courir après un passé enfui.
Claude Lelouch ; Itinéraire d'un enfant très gâté (2000)
Le timide est le seul qui n'ose courir les hasards.
Lucain ; La Pharsale, IV - env. 60 ap. J.-C.
Les amants courent toujours en avant de l'horloge.
William Shakespeare ; Le marchand de Venise (1595)
Il y a des maris qui sont des personnages tout à fait fantastiques : Ils ressemblent à ce troisième cheval que l'on paye toujours en courant la poste, et qu'on n'aperçoit jamais.
Honoré de Balzac ; Madame Firmiani (1832)
Il ne suffit pas pour s'instruire de courir les pays, il faut savoir voyager.
Jean-Jacques Rousseau ; Émile, ou De l'éducation (1762)
Si tu as de l'ardeur, cours les montagnes.
Citation turque ; Les proverbes et dictons turcs (1882)
Tel court un danger, qui n'oserait l'attendre.
Pierre-Marc-Gaston de Levis ; Les réflexions sur l'honneur (1808)
Parmi vos pareils hâtez-vous de courir.
Marie-Joseph Chénier ; Jean Calas, I, 1 (1791)
L'expérience et la sagesse sont boiteuses à courir après la folie et l'imprévoyance.
Alphonse Daudet ; Le roman du chaperon rouge (1862)
Quand on a des opinions courantes, on les laisse courir.
Jules Barbey d'Aurevilly ; Les pensées détachées (1889)

Autres dictionnaires à consulter :