Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Les citations sur élève.

Les 32 pensées et citations sur élève :

Dieu sait si on nous bassine avec les « parents d'élèves ». C'est ceux-ci qu'il faudrait réformer. Leur expliquer, par exemple, qu'il conviendrait d'être un peu plus ferme sur le chapitre de l'éducation des enfants, et un peu moins sur celui de leurs études. En 1985, les enfants font tout ce qu'ils veulent, sauf la chose essentielle : choisir leur destin. Peut-être, s'ils le pouvaient, y aurait-il moins de chômeurs !
Jean Dutourd - Œuvre : Le spectre de la rose (1986)

Sur soixante millions de Français, on doit compter environ cinquante-neuf millions de cancres, cinq cent mille professeurs et cinq cent mille bons élèves, qui écoutent avidement des cours qui ne servent à rien.
Jean Dutourd - Œuvre : Les pensées et réflexions (1990)

Les mauvais écrivains sont de bons élèves s'évertuant à passer pour des cancres. Toutefois, il est de bons élèves qui recèlent en eux quelque cancritude, si je puis hasarder ce néologisme, c'est-à-dire un levain d'énergie grâce auquel ils se mettent dans les situations difficiles ordinairement réservées aux mauvais sujets authentiques.
Jean Dutourd - Œuvre : Loin d'Édimbourg (1990)

Qui dit école dit élèves. Qu'est-ce qu'un élève ? C'est un individu qui récite son cours et à qui l'on donne des bons points. La trouvaille du surréalisme ce fut d'être une école de cancres, où le prix d'excellence allait au plus chahuteur. Mais il y avait quand même un cours à apprendre, c'est-à-dire quelque chose bien souvent d'inutile !
Jean Dutourd - Œuvre : Le petit journal de 1965-1966 (1969)

On a tous rencontré ce que les élèves rencontrent lorsqu'ils vont à l'école : la vie véritable, c'est-à-dire des gens avec lesquels on est en compétition. Non pas en compétition pour avoir de bonnes notes, mais en compétition pour vivre.
Jean Dutourd - Œuvre : Les choses comme elles sont (1978)

Ne pourrait-on pas, au lieu de ces punitions ridicules qui consistent à faire copier aux élèves une centaine de vers pendant des heures, ne pourrait-on pas imaginer des punitions qui ne leur enlèveraient pas un exercice indispensable à leur santé. Les priver de récréation, c'est-à-dire de jeux actifs, violents, bruyants même, c'est aussi absurde que si on leur enlevait par punition une partie de leur nourriture.
Alphonse Karr - Œuvre : Sous les orangers (1848)

Résignez-vous donc au parti pris de bêtise qu'implique l'état grégaire, car je ne vois pour éduquer une classe de trente élèves que la férule ou la ruse.
Raoul Vaneigem - Œuvre : L'avertissement aux écoliers et lycéens (1995)

La première et unique vertu de l'élève, c'est l'obéissance : le reste est l'affaire de ceux qui le conduisent.
Gustave Vapereau - Œuvre : L'homme et la vie (1896)

Les écoliers ne disent jamais ce qu'ils pensent dans leurs dissertations françaises : ils cherchent à faire plaisir au professeur, pour obtenir une bonne note. De même la plupart des écrivains ; ils cherchent à plaire au lecteur pour avoir une bonne vente.
Jean Dutourd - Œuvre : Les pensées et réflexions (1990)

Quand on veut apprendre trop de choses aux élèves, on ne leur apprend rien.
Jules Payot - Œuvre : La faillite de l'enseignement (1937)

L'élève, comme la rivière, aimerait suivre son cours tout en restant dans son lit.
Albert Camus - Œuvre : Les pensées diverses (1913-1960)

Il n'y a pas de maître qui ne puisse être élève.
Baltasar Gracian - Œuvre : Le Criticon (1651-1657)

Le but de toute bonne éducation est celui de mettre des bornes à l'amour-propre de l'élève.
Giacomo Casanova - Œuvre : Soliloque d'un penseur (1786)

On n'a que peu de reconnaissance pour un maître quand on reste toujours élève.
Friedrich Nietzsche - Œuvre : Ainsi parlait Zarathoustra (1885)

L'école doit être utile aux élèves, et pas seulement aux professeurs qui savent déjà tout et qui ont une bonne situation.
Philippe Bouvard - Œuvre : Mille et une pensées (2005)

Bac : Diplôme accordé à 80 % des élèves ayant dépassé le niveau de l'analphabétisme.
Philippe Bouvard - Œuvre : La belle vie après 70 ans (2002)

Le menu unique à l'école ne laisse le choix à certains élèves qu'entre la mort par inanition et la damnation éternelle.
Philippe Bouvard - Œuvre : Mes dernières pensées sont pour vous (2017)

Il y a désormais deux sortes d'élèves : Les forts en thème qui s'instruisent en s'écoutant parler et les cancres qui s'en remettent entièrement à leur tablette.
Philippe Bouvard - Œuvre : Mes dernières pensées sont pour vous (2017)

Le bilinguisme est la possibilité de baragouiner simultanément deux idiomes accordés à des jeunes gens qui ne s'expriment pas encore couramment en français.
Philippe Bouvard - Œuvre : Mes dernières pensées sont pour vous (2017)

Faute d'orientation professionnelle, les ados préfèrent les sciences humaines à la filière plomberie.
Philippe Bouvard - Œuvre : Mes dernières pensées sont pour vous (2017)

Le bachotage demeure la révision intensive à laquelle en fin d'année s'astreignent les élèves qu'on a oublié d'informer de l'attribution automatique de la peau d'âne.
Philippe Bouvard - Œuvre : Mes dernières pensées sont pour vous (2017)

Qu'est-ce qu'un écolier ? Un enfant qui travaille à donner un passé à son esprit.
Victor Cherbuliez - Œuvre : Les études de littérature et d'art (1873)

Le secret de l'éducation réside dans le respect de l'élève.
Ralph Waldo Emerson - Œuvre : La conduite de la vie (1860)

Chaque fois que l'année scolaire se termine pour nous, une pensée de regret et d'inquiétude nous saisit à travers la joie de nos élèves, non que nous soyons assez injustes pour leur envier le temps de repos qui s'ouvre à leur empressement, mais parce que nous devons nous séparer de quelques-uns d'entre eux, et qu'à la douleur de les perdre se joint l'incertitude de leur destinée.
Henri Lacordaire - Œuvre : Le discours sur le droit et le devoir de la propriété (1858)

C'est toujours l'élève le plus crétin de la classe qui relève le lapsus du professeur.
Charles Régismanset - Œuvre : Les nouvelles contradictions (1939)

Il n'est d'éducation utile que celle cultivant les aptitudes spéciales de chaque être. On obtient alors tout ce que l'élève peut donner sans exiger un inutile travail.
Gustave Le Bon - Œuvre : Les incertitudes de l'heure présente (1924)

Sans la force d'âme, on n'est maître d'aucune vertu, on ne remplit aucun devoir élevé.
Silvio Pellico - Œuvre : Des devoirs des hommes (1834)

Les écoliers n'accordent plus d'autorité à la parole du maître.
Henri-Frédéric Amiel - Œuvre : Journal intime, le 27 mai 1878.

Quand l'écolier se déshabille de ses habits tombent des billes.
Claude Nougaro - Œuvre : Les billes (1985)

Rien ne reste dans l'esprit des élèves d'une leçon diserte. C'est que nul ne s'instruit en écoutant.
Jules Payot - Œuvre : La faillite de l'enseignement (1937)

Les enseignants doivent inspirer à leurs élèves le mépris du fainéant. Un fainéant devrait être déshonoré car tout fainéant, par le fait qu'il vit aux dépens de ceux qui travaillent, est une sorte d'escroc.
Jules Payot - Œuvre : La faillite de l'enseignement (1937)

En imposant à tous les élèves une instruction identique, on obtient un minimum de rendement avec un maximum d'efforts.
Gustave Le Bon - Œuvre : Les incertitudes de l'heure présente (1924)

Les thèmes de citations et de synonymes en rapport :