Les citations éducation

Ce dictionnaire contient 107 citations et pensées d'auteurs célèbres français ou d'auteurs étrangers sur le mot éducation. Si vous recherchez un proverbe, consultez nos meilleurs proverbes sur éducation issus des quatre coins du monde :

L'éducation chez les hommes ne sert qu'à éclaircir la glace qui reproduit leurs sottises et leurs folies.
Hypolite de Livry ; Les pensées et réflexions (1808)
Il y a des éducations maladroites qui révèlent le mal et poussent aux vices qu'elles veulent prévenir.
Gustave Vapereau ; L'homme et la vie (1896)
L'éducation commence avec la vie : au berceau même s'attache le premier anneau de la longue chaîne d'habitudes qui la composent.
Gustave Vapereau ; L'homme et la vie (1896)
C'est une manière ingénieuse de proclamer ses mérites que d'en faire honneur au genre d'éducation que l'on a reçu.
Gustave Vapereau ; L'homme et la vie (1896)
L'éducation est l'art de faire passer le conscient dans l'inconscient.
Gustave Le Bon ; Les aphorismes du temps présent (1913)
S'il est nécessaire que les occupations, les conditions et les fortunes soient diverses et inégales parmi des citoyens, il faut que l'éducation et l'instruction soient égales et uniformes parmi des hommes ; parce que l'homme est fait pour comprendre son semblable et pour en être compris ; parce qu'il est né pour le progrès et une perfection indéfinie qu'il ne peut atteindre que par le développement intégral de toutes les facultés de sa triple nature matérielle, intellectuelle et morale, c'est-à-dire par l'éducation et l'instruction les plus élevées.
Auguste Guyard ; La médecine jugée par les médecins (1841)
L'éducation, c'est de former le cœur.
Archevêché de Rennes ; Mélanges.
Le bonheur des peuples et la tranquillité des États dépendent de la bonne éducation de la jeunesse.
Louis Joseph Mabire ; Le dictionnaire de maximes (1830)
L’éducation demande le plus grand soin parce qu'elle influe sur toute la vie.
Sénèque ; Les pensées et morales - Ier s. ap. J.-C.
Le but de l'éducation est de donner à l'homme une manière d'être digne de la prééminence dont il doit jouir, d'étendre, d'agrandir et de perfectionner ses facultés physiques, intellectuelles et morales.
Michel de Montaigne ; Les pensées extraites de ses œuvres (1888)
Si elles continuent ainsi, les jeunes filles modernes, c'est elles qui feront l'éducation de leurs maris. O sainte modestie, que tu étais belle sous tes voiles de mousseline !
Anne Barratin ; De toutes les paroisses (1913)
Être prodigue de la politesse, c'est faire preuve de bon sens et d'une bonne éducation.
Arthur Schopenhauer ; Les aphorismes sur la sagesse dans la vie (1886)
Il est des susceptibilités que l'éducation nous enlève et d'autres qu'elle nous donne.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)
Il y a une éducation qui vient du mari, éducation délicate ou grossière dont la femme reste imprégnée toute sa vie.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)
On fait l'éducation de son enfant en lui faisant chérir toutes les vertus qu'il n'a pas.
Victor Cherbuliez ; Les pensées extraites de ses œuvres (1913)
Dans l'éducation paternelle trop de rigueur est moins nuisible que trop de faiblesse.
Antonin Rondelet ; Les mémoires d'un Homme du monde (1861)
La véritable éducation, c'est d'apprendre comment penser, et non pas quoi penser.
Jiddu Krishnamurti ; Le sens du bonheur (2006)
La légèreté de l'esprit et les grâces de la conversation sont un don de la nature ou le fruit d'une éducation commencée au berceau.
Honoré de Balzac ; La maison du chat-qui-pelote (1830)
L'éducation travaille sur nous comme sur une feuille blanche, tandis que nous venons au monde couverts de dessins ébauchés et confus.
Louis Joseph Mabire ; Le dictionnaire de maximes (1830)
L'éducation à pour but d'apporter à l'esprit la liberté totale, afin qu'il soit capable de mettre de l'ordre dans sa propre vie, mais aussi, par ce processus même, de faire émerger des structures sociales différentes.
Jiddu Krishnamurti ; Apprendre est l'essence de la vie (2009)
La meilleure éducation est celle qui est complétée par l'intervention d'une famille bien constituée, en état de donner à l'enfant des préceptes et des exemples.
Édouard Herriot ; Esquisses (1928)
Le ministre de l'Éducation nationale est devenu un personnage mythique qui, ayant attaché son nom à une loi et les cancres aux radiateurs, s'en va au bout de quelques mois après avoir vainement tenté de régenter des fonctionnaires dont la carrière est à l'abri des alternances politiques.
Philippe Bouvard ; Mes dernières pensées sont pour vous (2017)
L'éducation que mon père m'a donnée m'a endurci la fibre, et c'est le meilleur service qu'un père puisse rendre à son fils.
Victor Cherbuliez ; Le comte Kostia (1863)
Malheur à ceux qui ne se soucient d'honorer ni leur intelligence, ni leur cœur, ni leur fortune, ni le souvenir de leur éducation.
Henri Lacordaire ; Les pensées et réflexions choisies (1897)
Le jeu est l'occupation la plus sérieuse de l'enfant ; la plus frivole étant l'éducation.
Albert Brie ; Le mot du silencieux (1978)
Le principe vraiment libéral qui régit la question de l'éducation est, selon moi, le suivant : Développer et fortifier les facultés indépendamment de leur matière ; n'imposer que des connaissances qui s'acquièrent scientifiquement ; pour les autres, écouter le cœur de l'élève, surprendre les besoins naturels de la sensibilité morale et y satisfaire en leur donnant le seul aliment que les instincts désignent ; en un mot, enseigner ce qui est certain, rendre apte à la connaissance de l'incertain. On doit respecter le doute, car il n'est pas l'erreur. Il est comme le salut de l'intelligence dans l'océan des doctrines.
Sully Prudhomme ; Journal intime, le 9 novembre 1862.
Pères et mères sont les architectes de l'éducation.
Plaute ; Mostellaria - IIe s. av. J.-C.
Sans une bonne éducation un savant n'est qu'un pédant, et le philosophe un cynique.
Philip Dormer Stanhope ; Les lettres et pensées (1774)
Il nous faut refaire notre éducation au moyen de la réflexion, ou si l'on veut, ruminer dans l'âge mûr ce que nous avons brouté dans la jeunesse, afin de n'avoir pas une vieillesse inutile, ennuyée et ennuyeuse.
Pierre-Jules Stahl ; Les pensées et réflexions diverses (1841)
Il faut laisser un enfant errer et faillir, quand ses fautes, exemptes d'un danger grave, lui donneront une leçon frappante. Une mère éclairée et attentive, loin de déployer à chaque instant son autorité, doit s'appliquer à tenir sans cesse en éveil chez son enfant la réflexion, cette vie de l'âme, qu'il faut fortifier à l'égale de celle du corps. Le premier soin d'une mère ne sera pas d'obtenir forcément que ce qu'elle fait soit d'abord bien fait, mais de représenter les difficultés et les objections, de provoquer les scrupules, de diriger les recherches, et au besoin de suggérer les solutions ; ce qui revient à dire qu'il faut dans l'éducation de la liberté.
Claire Élisabeth de Vergennes ; L'essai sur l'éducation des femmes (1824)
Refaire de fond en comble une éducation est une entreprise chimérique.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 8 août 1869.
L'essentiel dans l'éducation ce n'est pas la doctrine enseignée, c'est l'éveil.
Ernest Renan ; Souvenirs d'enfance et de jeunesse (1883)
Trop de rigueur fait haïr l'éducation, et détester l'éducateur.
Diane de Beausacq ; La civilité non puérile, mais honnête (1863)
L'éducation des enfants pauvres est la pierre fondamentale de toute espèce de charité.
Laurence Sterne ; Les maximes, pensées et lettres (1768)
L'éducation est à l'esprit humain ce que la sculpture est à un bloc de marbre.
Joseph Addison ; Les réflexions et maximes (1719)
Les traits d'une éducation forte se reconnaissent à tout âge chez ceux qui en ont reçu le bienfait.
Rodolphe Töpffer ; La bibliothèque de mon oncle (1832)
L'éducation devrait être regardée partout comme une partie principale de la législation. Les peuples modernes s'occupent assez de l'instruction, qui ouvre l'esprit, et trop peu de l'éducation, qui forme le caractère. Les anciens y pensaient plus que nous ; aussi chaque peuple avait alors un caractère national qui nous manque. Nous livrons l'esprit à l'école, et le caractère au hasard.
Louis-Philippe de Ségur ; L'éducation (1816)
La négligence des parents dans l'éducation de leurs enfants est souvent pour eux la cause de bien des chagrins. La vigne qu'on ne cultive pas ne donne pas de fruits ; de même les enfants dégradés par le vice, ou par le défaut d'éducation, deviennent inutiles à la société.
la Grèce ; Les maximes de la Grèce antique (1855)
La première éducation apprend à soumettre l'instinct à la volonté, et cette espèce d'instruction est commune à l'homme et aux animaux ; mais le but de la seconde éducation est purement moral : celle-ci apprend à réprimer les passions ; elle doit commencer de bonne heure et se prolonger bien avant dans la vie. Ceux qui en ont profité sont les sages.
Pierre-Marc-Gaston de Levis ; Les maximes et réflexions (1808)
L'homme ne se rachète de la condition des bêtes que par l'éducation.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1843)