Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Les citations sur étonnement.

Les 32 pensées et citations sur étonnement :

L'étonnement est le premier mot de la science.
Victor Cherbuliez - Œuvre : Les hommes et les choses du temps présent (1883)

Qu'il est curieux de voir couler le fleuve de ses jours, et de constater sur les autres notre irrésistible déclin. Vieillir demeure l'éternel étonnement de l'homme. Et pourtant la vie n'est que l'apprentissage de la mort.
Henri-Frédéric Amiel - Œuvre : Journal intime, le 4 avril 1864.

J'ai quelque relâche, mon tortionnaire fait silence. Pour moi, c'est comme si une rage de dents s'arrêtait, comme si la colonne de grêle portait ailleurs ses ravages. Je respire avec étonnement. Hâtons-nous de vivre. La paix est si courte. Le recueillement est si difficile. On ne sait jamais si l'heure qui vient n'apportera pas le bouleversement, la souffrance ou la colère.
Henri-Frédéric Amiel - Œuvre : Journal intime, le 24 juin 1878.

Les rêveurs sont sujets à des étonnements naïfs ; mais du moins ils les gardent pour eux. Ils assistent à la vie plutôt qu'ils ne vivent, et ce qui les surprend le plus c'est eux-mêmes.
Henri-Frédéric Amiel - Œuvre : Journal intime, le 13 décembre 1877.

L'énergie, même dans les mauvaises passions, excite toujours en nous un étonnement et une espèce d'admiration involontaire.
Prosper Mérimée - Œuvre : La Vénus d'Ille (1837)

Rien ne sera jamais aussi vaste qu'un visage ouvert par l'étonnement d'aimer.
Christian Bobin - Œuvre : Prisonnier du berceau (2005)

L'étonnement, la révélation naissent pour moi de la rencontre de deux regards sur le même objet.
Gustave Thibon - Œuvre : Vous serez comme des dieux (1959)

Le bonheur étant dans l'étonnement, pourquoi faut-il que nous passions notre temps à faire comme s'il ne fallait s'étonner de rien ?
Serge Bouchard - Œuvre : La différence (2013)

Quoi ! tu n'inspires plus ni l'espoir ni la crainte, et l'on te voit surpris de tes délaissements ? Tu crus donc l'amitié réelle et non pas feinte : Le cœur est archi-bête en ses étonnements. Nuis ou sers, si tu veux de toi qu'on tienne compte ; qui ne lui fait plus ni mal ni bien, n'existe pas. Pour l'homme, qu'on le dise à sa gloire ou sa honte, l'intérêt pour chacun est l'éternel compas.
Henri-Frédéric Amiel - Œuvre : Journal intime, le 30 novembre 1877.

Ose être bon, affranchis ta conscience de la mauvaise honte qui est une servitude. Ne crains pas les regards ; brave l'étonnement aussi aisément que les soupçons, sois tout simplement ce que tu es, sans ostentation et sans timidité. Chacun doit rendre témoignage de soi-même et de l'esprit qui vit en lui. Que tes actes sortent de toi comme une conséquence sort d'un principe, comme les rayons sortent du soleil, naturellement, librement, nécessairement. Chaque être doit rayonner, projeter autour de soi son atmosphère.
Henri-Frédéric Amiel - Œuvre : Journal intime, le 26 décembre 1852.

Le bonheur pour certains est quelque chose de si naturel, je dirais volontiers de si inévitable, qu’ils ne s’y attachent pas avec cette ardeur qu'on éprouve pour un bien déjà perdu et qu'on peut perdre de nouveau. Ils ne sauraient comprendre à quel point l'étonnement d'être heureux peut ajouter à l'intensité du bonheur.
Mary Alsop King Waddington - Œuvre : Jeanne de Vaudreuil (1850)

On écoute avec une espèce d'étonnement lorsqu'on entend louer sa propre œuvre : on ne se sent plus ni créateur, ni responsable.
Élisabeth de Wied - Œuvre : Les pensées d'une reine (1882)

Dites à une femme qu'elle a les plus beaux yeux de la terre ; pour tout étonnement, elle vous répondra qu'elle a aussi de belles épaules.
Anne Barratin - Œuvre : De toutes les paroisses (1913)

La résistance des débonnaires est un grand sujet d'étonnement pour ceux qui ne savent pas que la vraie douceur est une force.
Victor Cherbuliez - Œuvre : Une gageure (1890)

La dernière passion que nous inspirons nous émeut d'une manière toute différente des autres : il y a de l'étonnement et de la reconnaissance dans ce que nous ressentons.
Anne Barratin - Œuvre : Chemin faisant (1894)

L'étonnement est une sorte de pudeur, une espèce d'innocence, un reste de jeunesse, que quelques âmes privilégiées conservent jusqu'à la fin.
Anne Barratin - Œuvre : Chemin faisant (1894)

La fidélité dure aussi longtemps que dure l'étonnement.
Pierre Drieu La Rochelle - Œuvre : Le journal d'un homme trompé (1934)

Être amoureux, c'est être étonné : Quand l'étonnement disparaît, c'est la fin.
Frédéric Beigbeder - Œuvre : L'égoïste romantique (2005)

Le bonheur est toujours à inventer avec les ressources du quotidien, avec les fleurs de l'imprévisible, avec les rires de l'inattendu et les plaisirs de l'étonnement.
Jacques Salomé - Œuvre : La ferveur de vivre (2012)

Les hommes sont si parfaitement ridicules, qu'il ne m'est jamais arrivé d'arrêter ma pensée sur un seul d'entre eux, sans pitié, sans dégoût, ou sans étonnement, et bien rarement sans toutes ces trois impressions réunies.
Hypolite de Livry - Œuvre : Les pensées et réflexions (1808)

L'étonnement perpétuel n'est pas un étonnement, mais une manie.
Robert Sabatier - Œuvre : Le livre de la déraison souriante (1991)

Le temps affaiblit l'admiration en lui ôtant ses aliments naturels : la surprise et l'étonnement.
Anatole France - Œuvre : Le jardin d'Épicure (1895)

En remplissant notre âme d'étonnement et de respect, le prestige paralyse nos facultés critiques et rend la suggestion facile.
Gustave Le Bon - Œuvre : Les aphorismes du temps présent (1913)

L'enfance naïve a ses étonnements.
Victor Hugo - Œuvre : Les feuilles d'automne, Souvenir d'enfance (1830)

L'homme doit toujours être en étonnement de l'homme, dans tout et pour tout.
Pierre-Jules Stahl - Œuvre : Les pensées et réflexions diverses (1841)

La surprise et l'étonnement agissent quelquefois si fort sur les plus grands esprits, qu'ils sont, dans certaines situations, bien au-dessous des hommes les plus ordinaires : peu maîtres d'eux-mêmes, ils se trouvent dans l'impuissance de répondre, de se défendre, ou de savoir prendre tout de suite un parti.
David Augustin de Brueys - Œuvre : Les amusements de la raison (1721)

Tu t'étonnes que les méchants disent du mal de toi ? Je comprendrais ton étonnement s'ils en disaient du bien.
Adolphe d'Houdetot - Œuvre : Dix épines pour une fleur (1853)

L'étonnement nous enseigne.
Robert Sabatier - Œuvre : Le livre de la déraison souriante (1991)

Il y a des femmes qui n'ont jamais connu l'amour, et qui, au grand étonnement des honnêtes femmes qui croient la volupté inséparable de l'amour, ont épuisé jusqu'à la dernière goutte ce que les poètes appellent la coupe de la volupté.
Pierre-Jules Stahl - Œuvre : L'esprit des femmes et les femmes d'esprit (1855)

La modestie fait si beau jeu à l'amour-propre qu'elle devrait lui inspirer autant de reconnaissance qu'elle doit lui inspirer d'étonnement.
Louis Joseph Mabire - Œuvre : Le dictionnaire de maximes (1830)

L'étonnement implique toujours l'ignorance.
Diane de Beausacq - Œuvre : La civilité non puérile, mais honnête (1863)

L'étonnement est une louange involontaire.
Honoré de Balzac - Œuvre : Les ressources de Quinola, I, 13 (1842)

Les thèmes de citations et de synonymes en rapport :