Les citations sur émotion

Ce dictionnaire contient 48 pensées et citations émotion :

Le secret de la vie est de refuser toute émotion qui ne soit pas seyante.
Oscar Wilde ; Les aphorismes et pensées (1854-1900)
Il ne reste plus de véritables émotions, il n'y a plus que des adjectifs extraordinaires.
Oscar Wilde ; Les aphorismes et pensées (1854-1900)
Seules les personnes superficielles doivent travailler des années afin de se débarrasser d'une émotion. Un homme qui est maître de lui-même peut mettre fin à un chagrin aussi facilement qu'il peut s'inventer un plaisir.
Oscar Wilde ; Les aphorismes et pensées (1854-1900)
L'important, c'est être capable d'émotions ; mais n'éprouver que les siennes, c'est une triste limitation.
André Gide ; Journal (1887-1950)
Tout homme capable d'émotion est capable d'amour, et en même temps de cruauté.
Rémy de Gourmont ; Le chemin de velours (1902)
Qui a l'esprit trop bien armé ne sait plus admirer que là où l'émotion le désarme.
Jean Rostand ; Les pensées d'un biologiste (1954)
Il y a parfois des mots vrais qui renferment une émotion, des mots qui sont d'une éloquence infinie. Je n'oublierai jamais cette phrase simple, touchante, presque naïve d'un abbé bénissant deux jeunes mariés : Aimez-vous bien, mes enfants.
Victor Cherbuliez ; Les pensées extraites de ses œuvres (1913)
L'émotion fait que je pense ; mais elle trouble sans cesse ma pensée.
Lucien Arréat ; Les réflexions et maximes (1911)
Les grandes émotions creusent l'estomac.
Victor Cherbuliez ; La ferme du Choquard (1883)
L'optimisme aide à éviter la maladie et à reculer le moment de la mort. À l'inverse, les états émotionnels négatifs engendrant l'angoisse ou débouchant sur la colère mènent plus rapidement au cimetière que ce qu'il faut bien appeler l'aptitude au bonheur.
Philippe Bouvard ; La belle vie après 70 ans (2002)
Quelque timide qu'on soit devant son public, on ne peut cependant pas, quand on n'en vit pas, éprouver les émotions de la mariée devant l'autel.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)
Il y a dans le premier baiser reçu quelque chose de l'émotion que donne l'Océan quand nous le voyons pour la première fois.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)
Les gens qui se piquent d'être supérieurs aux émotions se fâchent tout rouge quand on leur en procure.
Victor Cherbuliez ; La bête (1887)
Pourquoi sommes-nous si avares de nos émotions dans la vie ordinaire ? Notre cœur craint-il de s'épuiser en s'épanchant trop souvent ?... Non, l'amour, la bonté, la sympathie, ont une source inépuisable, qui, loin de tarir, s'augmente par son épanchement.
Johann David Wyss ; Le Robinson suisse (1812)
En état convulsif, toutes les émotions se succèdent dans le cœur de l'homme.
Adolphe Thiers ; L'histoire de la Révolution Française (1841)
La source des émotions est en nous et non pas dans les événements qui les provoquent.
Henri Boucher ; Les pensées, maximes et réflexions (1866)
La civilisation s'empare de nous et nous enveloppe de façon que notre pauvre petit être ne peut résister à toutes les émotions qui l'assaillent sans cesse.
Pierre-Jules Stahl ; Les pensées et réflexions diverses (1841)
L'homme a besoin d'émotions, il cherche souvent l'occasion de verser des larmes.
Pierre-Jules Stahl ; Les pensées et réflexions diverses (1841)
Ceux qui prennent leurs émotions pour des sentiments ne sont pas loin de prendre un serment d'ivrogne pour un engagement formel.
Grégoire Lacroix ; Les euphorismes de Grégoire (2006)
Ce que l'émotion gagne en superficie, elle le perd en profondeur.
Louis-Philippe Robidoux ; Lueurs (1951)
Une émotion forte rend l'homme à la nature et efface la convention sociale. Dans une grande joie ou dans une grande douleur, le plus hautain écoute avec reconnaissance les félicitations ou les condoléances de son plus humble subalterne.
Eugène Marbeau ; Les remarques et pensées (1901)
Il est des émotions tellement délicates et des objets si ravissants qu'on ne saurait les exprimer qu'avec des couleurs ou des sons. On doit regarder les arts comme une sorte de langue à part, comme un moyen unique de communication entre les habitants d'une sphère supérieure et nous.
Joseph Joubert ; Les carnets et textes recueillis (1938)
L'homme qui a usé un peu ses émotions est plus pressé de plaire que d'aimer.
George Sand ; Indiana (1832)
Les lettres d'amour ne portent l'émotion que dans le cœur qui inspire et partage le feu qui les a dictées.
George Sand ; La comtesse de Rudolstadt (1843)
Il y a un degré de certitude dans l'amour où les émotions pénètrent bien deux êtres, que le bonheur a passé dans la vie, dans les regards, dans les paroles, et ne cause plus aucun choc. Cet amour est alors dans la vie comme le sentiment religieux est dans l'âme ; il l'anime, la soutient et l'éclaire.
Honoré de Balzac ; Les maximes et pensées (1856)
Les vives émotions ont un instinct qui nous servirait de thermomètre pour juger les gens qui nous aiment si nous le consultions plus souvent. Il est des amis que nous allons voir tout de suite quand il nous arrive quelque chose d'heureux ; notre bonheur n'est complet que lorsqu'ils le connaissent, ceux-là sont les vrais amis.
Madame de Girardin ; Les maximes et pensées (1855)
L'éloquence n'est jamais plus imposante que lorsqu'elle mêle les belles émotions de l'âme aux grandes pensées de l'ordre public.
Pierre Louis de Lacretelle ; Les pensées et réflexions (1817)
Lorsque le cœur est agité par une émotion profonde, il s'ouvre péniblement, malgré lui ; mais une vague pousse l'autre, et elles arrivent au rivage en paraissant reculer sans cesse.
Louis Joseph Mabire ; Le dictionnaire de maximes (1830)
Certes, le mot je t'aime reste un souvenir délicieux, mais je vous aime tient une tout autre place dans l'histoire de nos émotions.
Louis Joseph Mabire ; Le dictionnaire de maximes (1830)
Il y a des moments où l'on ne peut suffire à l'abondance et à la profondeur de ses émotions, combien on doit envier alors celui qui peut les décrire et les faire partager aux autres !
Cécile Fée ; Les maximes et pensées (1832)
Les gens blasés iront voir assommer un bœuf, pendre un homme et brûler une ville, pour se donner des émotions.
Jean-Napoléon Vernier ; Les fables, pensées et poésies (1865)
Les femmes aiment encore mieux subir les souffrances que de se passer des émotions.
Jean-Napoléon Vernier ; Les fables, pensées et poésies (1865)
Les mots manquent aux émotions.
Victor Hugo ; Le dernier jour d'un condamné (1829)
Quand l'émotion amoureuse augmente, tous les sens s'allument, et l'incendie devient général.
Marie-Geneviève-Charlotte Darlus ; Le traité des passions (1764)
Il y a une force plus belle que la pensée, ce sont toutes les pensées, toutes les forces, tout un avenir dans une émotion partagée.
Honoré de Balzac ; Le lys dans la vallée (1836)
L'amour, dans un caractère incertain et faible, trompe à demi ; la raison éclaire à demi, et c'est l'émotion présente qui décide laquelle des deux moitiés sera le tout.
Germaine de Staël ; Corinne ou l'Italie (1807)
La pudeur est la fidèle compagne des premières émotions de l'âme.
Sophie Cottin ; Malvina (1800)
Toutes les émotions sont contagieuses. L'orateur doit d'abord éprouver celles qu'il veut faire partager.
Gustave Le Bon ; Les aphorismes du temps présent (1913)
Il y a des émotions qu'on ne peut pas définir.
George Sand ; L'histoire de ma vie (1855)
Qui s'émeut de tout ignore les émotions.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur la sensibilité (1892)
L'admiration est une émotion autant qu'un jugement.
Lucien Arréat ; Les réflexions et maximes (1911)
N'éprouver que ses propres émotions, c'est une triste limitation.
André Gide ; Journal (1889-1939)
Les émotions sont faites pour être partagées.
Marc Lévy ; Et si c'était vrai (2000)
Qui ne sait pas partager est infirme de ses émotions.
Marc Lévy ; Et si c'était vrai (2000)
La véritable émotion est sans voix.
Anne Barratin ; Les pensées in Œuvres posthumes (1920)
Le nu éveille des émotions excessives ; la chasteté du vêtement les tempère.
André Maurois ; Les lettres à l'inconnue (1956)
C'est le mérite de la science, d'être exempte d'émotions.
Oscar Wilde ; Le portrait de Dorian Gray (1891)
Il y a des émotions que la fortune ne donne pas.
Alfred Capus ; L'adversaire, I, 1 (1903)

Autres dictionnaires à consulter :