Mon Poeme.fr
Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Les citations sur étonner

Ce dictionnaire contient 51 pensées et citations étonner :

Une belle femme, pour séduire et étonner, doit avoir les traits communs et fondamentaux de son sexe. Ce qu'elle a de particulier et de charmant, n'est charmant qu'à la condition d'apparaître sur ce fonds commun de nature féminine.
Ximénès Doudan ; Les pensées, essais et maximes (1880)
Ce n'est pas étonnant que l'esprit fasse chez les hommes de si grands progrès, c'est qu'il prend la sève de tout le reste.
Hypolite de Livry ; Les pensées et réflexions (1808)
Les gens timides étonnent quelquefois par un accès de courage, comme les bègues par l'oubli subit de leur infirmité. La timidité est le bégaiement du caractère.
Gustave Vapereau ; L'homme et la vie (1896)
Nous nous étonnons trop de l'ignorance des autres et pas assez de la nôtre.
Gustave Vapereau ; L'homme et la vie (1896)
Au lieu donc de nous étonner et de nous plaindre du malheur et de la brièveté de la vie, nous devons nous étonner et nous féliciter de notre bonheur et de sa durée.
Voltaire ; Les lettres philosophiques (1733)
Chacun de nous se trouvant une exception s'étonne d'être critique comme les autres.
Diane de Beausacq ; Les pensées et maximes de la vie (1883)
On est parfois tout étonné de trouver, chez les gens qu'on estime le plus, des côtés gredins.
Edmond Thiaudière ; La proie du néant (1886)
On s'étonne parfois que les gens qui n'écoutent jamais ce qu'on leur raconte puissent encore avoir des amis. C'est peut-être ce qui explique de leur part qu'ils en aient tant.
Paul Masson ; Les pensées d'un Yoghi (1896)
Je m'étonne de la quantité de choses auxquelles peut croire un homme qui dit ne croire à rien.
Lucien Arréat ; Les réflexions et maximes (1911)
Ceux qu'une constante oisiveté crétinise à fond s'étonnent toujours de ce que les autres peuvent faire avec de l'étude, du goût, de la réflexion et du travail.
Louis-Philippe Robidoux ; Les feuilles volantes (1949)
J'écris pour me surprendre, c'est-à-dire à la fois pour me découvrir et pour m'étonner.
Maurice Chapelan ; Lire et écrire (1960)
Ce qui étonne étonne une fois, mais ce qui est admirable est de plus en plus admiré.
Joseph Joubert ; Les carnets et textes recueillis (1938)
Il est étonné comme une mouche qui rencontre une vitre.
Victor Hugo ; Faits et croyances (1840)
Le monde m'est un miroir, et je suis étonné quand il me reflète mal.
André Gide ; Journal (1887-1950)
Ne nous étonnons de rien sous peine de nous étonner de tout.
Victor Cherbuliez ; Les hommes et les choses du temps présent (1883)
Être amoureux, c'est être étonné : Quand l'étonnement disparaît, c'est la fin.
Frédéric Beigbeder ; L'égoïste romantique (2005)
Le monde sera toujours étonné qu'on se passe de lui.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)
Un homme est aussi étonné de rencontrer une femme qui pense logiquement qu'une femme est étonnée de rencontrer un homme chaste.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)
Les jeunes aiment à étonner, les vieux à convaincre.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)
Réjouir vaut mieux qu'étonner.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)
On admet une chose, et l'on s'en étonne cependant.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)
Il y a des moments où l'on se sent tellement nul qu'on est étonné de faire encore de l'ombre au soleil.
Grégoire Lacroix ; Les euphorismes de Grégoire, Tome 3 (2017)
Pour un esprit supérieur, la vie est un accident qui l'étonne ; il a peine à se bien tirer de cette aventure : les aigles sont de mauvais marcheurs.
Victor Cherbuliez ; Le prince Vitale (1864)
La conscience, la religion ! Elles ont parfois d'effrayants silences qui étonnent.
Victor Cherbuliez ; Les pensées extraites de ses œuvres (1913)
Vivre un conte de fées n'étonne pas. Son souvenir seul nous en fait découvrir le merveilleux.
Raymond Radiguet ; Le bal du comte d'Orgel (1924)
Dans les concerts, ce qui me passionne, c'est d'étonner à chaque fois le public.
Henri Salvador ; La joie de vivre (2011)
Étonner les hommes, c'est les séduire, et qui veut bien prendre l'autorité de les commander, les dispose à obéir.
Manon Roland ; Ses mémoires (1793)
Le bonheur se compose de si peu de chose, que l'on devrait être étonné de le rencontrer si rarement, si l'on ne savait qu'il est de la nature humaine de ne jamais être satisfaite de rien.
Pierre-Jules Stahl ; Les pensées et réflexions diverses (1841)
Chacun étant naturellement porté à se flatter, il ne faut pas s'étonner s'il aime à être flatté par les autres.
Pierre-Jules Stahl ; Les pensées et réflexions diverses (1841)
Il y a dans nos actions plus de folie que de raison, surtout dans celles qui étonnent le plus.
Pierre-Jules Stahl ; Les pensées et réflexions diverses (1841)
Comme en toutes réunions d'hommes il y a plus de fous que de sages, et la plus grande partie surmontant toujours la plus saine, il ne faut pas s'étonner d'en voir sortir si peu de bonnes choses.
Pierre-Jules Stahl ; Les pensées et réflexions diverses (1841)
On s'étonnerait moins de voir se rapprocher les personnes qui semblaient devoir être brouillées pour toujours, si l'on réfléchissait un instant au grand lien de la société, l'intérêt.
Pierre-Jules Stahl ; Les pensées et réflexions diverses (1841)
Décalage étonnant entre les cultures : à Lyon on élève des vers à soie, à Marseille on élève des verres à soif.
Grégoire Lacroix ; Les euphorismes de Grégoire (2006)
On s'étonne trop de ce qu'on voit rarement et pas assez de ce qu'on voit tous les jours.
Félicité de Genlis ; Les maximes, pensées et textes recueillis (1830)
Les Gens de Lettres aiment ceux qu'ils amusent, comme les voyageurs aiment ceux qu'ils étonnent.
Sébastien Chamfort ; Les caractères et anecdotes (1795)
Le succès d'un ami nous flatte et nous blesse : notre amour-propre prend sa part d'une gloire née près de nous, et s'étonne qu'elle ne soit pas tombée sur nous.
Eugène Marbeau ; Les remarques et pensées (1901)
L'homme admire ce qui l'étonne, non ce qui le sert.
Eugène Marbeau ; Les remarques et pensées (1901)
Les bonnes actions sont choses fort naturelles, et portant elles étonnent toujours.
Adolphe d'Houdetot ; Dix épines pour une fleur (1853)
L'amour, un temps prisonnier sur parole, s'étonne, s'ennuie, puis s'envole.
Jean Anouilh ; Le deux pigeons (1962)
Certaines femmes, riches de tout ce qu'il faut pour plaire, et qui en ont conscience, s'étonnent que les hommages ne viennent pas en foule se précipiter à leurs pieds... elles oublient que pour qu'une lampe attire les papillons, il faut qu'elle soit allumée.
Louis Joseph Mabire ; Le dictionnaire de maximes (1830)
La femme qui a cessé d'aimer un homme et qui en aime un autre, oublie si bien son premier amour qu'elle est très étonnée que l'on se souvienne de ce qu'elle a oublié.
Louis Joseph Mabire ; Le dictionnaire de maximes (1830)
Rien n'étonne quand tout étonne, c'est l'état des enfants.
Antoine de Rivarol ; L'esprit de Rivarol (1808)
Nous ne sommes curieux de nous que dans l'espoir de nous étonner.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)
Rien n'étonne plus les hommes que le sens commun et les simples actions.
Ralph Waldo Emerson ; De l'art (1841)
Le stupide est celui qui s'étonne de tout, et s'émerveille de tout.
Bernard Werber ; Le père de nos pères (1998)
On cesse de s'étonner devant un miracle constant.
André Gide ; Les nouvelles nourritures (1935)
Quand on étonne les femmes, on les intéresse, et quand on les intéresse, on est bien près de leur plaire.
Charles Nodier ; Souvenirs de jeunesse, Séraphine (1832)
Le sage est celui qui s'étonne de tout.
André Gide ; Les nourritures terrestres (1897)
La chaîne de l'hymen m'étonne ; je crains les plus aimables nœuds. Ah ! qu'un cœur devient malheureux, quand la liberté l'abandonne.
Philippe Quinault ; Armide, I, 2 (1686)
Quand on compte sur peu, on est toujours étonné de ce qu'on trouve.
Gustave Flaubert ; Les lettres à Louise Colet, le 11 juin 1847.
Les gens sont étonnants, ils veulent qu'on s'intéresse à eux !
Jules Renard ; Journal du 12 janvier 1894.

Thèmes de rubriques en rapport :