Mon Poeme.fr
Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Les citations sur insupportable

Ce dictionnaire contient 70 citations et pensées d'auteurs célèbres français ou d'auteurs étrangers sur le mot insupportable :

Rien de tout ce qui doit finir n'est insupportable.
Axel Oxenstiern ; Les réflexions et pensées (1645)
Seule la monotonie d'un mal le rend vraiment insupportable.
Julien Green ; L'autre sommeil (1931)
Il est un emploi de nos qualités qui en fait d'insupportables défauts.
Gustave Vapereau ; L'homme et la vie (1896)
Les personnes âgées se rendent insupportables aux jeunes en voulant leur imposer leurs goûts et leurs idées, sous prétexte qu'elles ont raison. C'est bien possible, mais c'est fort ennuyeux.
Victor Cherbuliez ; Les pensées extraites de ses œuvres (1913)
En proie à des souffrances trop insupportables, un homme est excusable de mettre fin à une existence horrible.
Euripide ; Hécube - Ve s. av. J.-C.
Les pédants, enorgueillis des connaissances qu'ils possèdent, sont fatigants et insupportables.
Adolphe d'Houdetot ; Dix épines pour une fleur (1853)
Il n'y a pas de mot plus insupportable que le Moi, c'est le mot le plus usité par le pédantisme.
Louis-Philippe de Ségur ; Le pédantisme (1816)
Heureux mille fois les êtres qui sont pleins de suffisance ; ils sont insupportables aux autres, il est vrai, mais ils jouissent délicieusement d'eux-mêmes.
Alexis de Tocqueville ; La nouvelle correspondance inédite (1866)
Les gens qui sont insupportables en famille sont souvent ceux qui montrent le plus de bonne grâce à l'égard des étrangers. Ils sont un peu comme les criminels qui soignent leur alibi.
Albert Guinon ; Le Figaro, le 1 juin 1912.
Je suis insupportable parce que je suis incompréhensible, et incompréhensible parce que je ne me justifie pas à tout venant et n'accorde pas à la frivolité le droit de me juger, et dédaigne les méprises sur mon compte lorsqu'elles sont volontaires.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 28 juin 1853.
Ce sont toujours nos prétentions qui nous rendent insupportables celles des autres.
Goswin de Stassart ; Les pensées et maximes (1780-1854)
La meilleure façon de devenir indispensable, c'est d'être insupportable. Je remercie le Seigneur de m'avoir fait insupportable, et sans que ça me coûte rien, encore.
Jean Dutourd ; Le mauvais esprit (1985)
Pour certains hommes le contact de la femme est délicieux, et sa présence insupportable.
Albert Guinon ; Le Figaro, le 6 juin 1908.
Dépendre d’autrui est pour moi une idée insupportable, c'est l'enfer !
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 6 avril 1851.
Ce qui est plus insupportable que le despotisme des gouvernants, c'est la tyrannie des subalternes.
Victor Cherbuliez ; Les pensées extraites de ses œuvres (1913)
Enfants : Insupportables jusqu'à ce qu'ils deviennent difficiles. Hurlent pour que leurs grands-parents pensent qu'ils ne sont pas sourds. Se mettent souvent à pleurer quand un candidat à la présidence les embrasse.
Philippe Bouvard ; Bouvard de A à Z (2014)
Une vie désœuvrée et sans but devient à la longue insupportable.
Victor Cherbuliez ; Meta Holdenis (1873)
La lutte contre les petites taquineries du guignon m'est insupportable.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 16 novembre 1868.
Il n'est rien de plus insupportable que ces gens qui ont toujours à leur disposition une pacotille d'anecdotes qu'ils jettent sans choix à travers toutes les conversations.
Horace Raisson ; Le manuel de la politesse et des manières (1828)
Rien n'est plus insupportable que les peines d'une solitude forcée.
Roger de Bussy-Rabutin ; Ses mémoires (1693)
Sans toi, la vie me serait insupportable et quatre murailles me feraient plus plaisir que de demeurer dans le monde.
Paul Morand ; Ci-gît Sophie Dorothée de Celle (1968)
Je n'aime pas les gens lents, moi ; ah, Dieu ! c'est insupportable !
Paul de Kock ; Jean (1828)
L'ignorance est aussi impertinente que le savoir est modeste : les carlins sont insupportables par leurs aboiements ; les dogues sont paisibles.
Pierre-Jules Stahl ; Les pensées et réflexions diverses (1841)
Le sot qui se croit de l'esprit est surabondamment sot, et celui qui dit avoir de l'esprit est insupportablement sot.
Pierre-Jules Stahl ; Les pensées et réflexions diverses (1841)
Les plaisants de profession sont, de tous les êtres, les plus insupportables.
Marie-Geneviève-Charlotte Darlus ; Les pensées et réflexions morales (1760)
Rien n'est plus insupportable aux autres que nos gémissements si ce n'est nos murmures ou notre censure. Tâchons de ne pas juger et de ne pas nous plaindre.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 27 avril 1865.
Le pédantisme procède de la vanité et aboutit au ridicule ; il est la conséquence d'un jugement faussé par l'égoïsme, et peut métamorphoser un homme intelligent en un sot, insupportable par l'estime qu'il fait de lui-même et le dédain qu'il professe pour les autres.
Diane de Beausacq ; Les lettres d'une marraine à sa filleule (1863)
Certaines vertus sont, pour le voisin, plus insupportables que certains vices.
Eugène Marbeau ; Les remarques et pensées (1901)
La jeunesse est, de tous les âges, celui où l'on peut être le plus aimable, ou le plus complètement insupportable et ridicule.
Félicité de Genlis ; Le dictionnaire critique et raisonné (1818)
La mort, quelle trouvaille ! quoi qu'on en dise, c'est malgré tout la plus belle invention de la vie. S'il n'existait pas cette menace, nous serions doublement insupportables, des enfants super gâtés que rien n'arrêterait.
Claude Lelouch ; Le dictionnaire de ma vie (2016)