Les citations exiler

Ce dictionnaire contient 20 pensées et citations exiler :

Les grandes routes appartiennent à tout le monde, même aux malheureux qui sont exilés.
Victor Cherbuliez ; L'Allemagne politique depuis la paix de Prague (1870)
L'exilé n'est rien moins qu'un mort sans sépulture.
Victor Cherbuliez ; Les pensées extraites de ses œuvres (1913)
Je suis bien toujours le même, l'être errant sans nécessité, l'exilé volontaire, l'éternel voyageur, l'homme sans repos, qui, chassé par une voix intérieure, ne construit, n'achète et ne laboure nulle part, mais passe, regarde, campe et s'en va.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 21 juillet 1856.
Tes yeux sont des îles où mes rêves s'exilent.
Salvatore Adamo ; Tes yeux (1979)
Quand on est seul en pays étranger, sans liens, sans amis, l'exilé ne caresse qu'un rêve : revoir ses parents, ses compagnons d'autrefois, et finir ses jours adoré !
Francis Wey ; Christian (1859)
Il a bien le droit d'être content, celui-là, qui ouvre un colis avec une âme d'enfant exilé devant son cadeau de Noël.
Antoine de Saint-Exupéry ; Écrits de guerre (1939-1944)
Les exilés fiscaux prennent le contre-pied de Danton puisqu'ils emportent la patrie au talon de leur chéquier.
Philippe Bouvard ; Mes dernières pensées sont pour vous (2017)
Humilier le faible, écraser le pauvre, expulser l'exilé sans patrie, faire honte à l'homme sans défense, procure à l'auteur de ces actes une satisfaction qui sent la puanteur de la charogne qu'il héberge dans son âme.
Tahar Ben Jelloun ; Que la blessure se ferme (2011)
Sers de guide à l'aveugle, ouvre ta maison à l'exilé.
Phocylide de Milet ; Les sentences et adages - VIe s. av. J.-C.
Qui se refuse à la patrie se met dans le cas d'un exilé.
Publilius Syrus ; Les sentences et adages - Ier s. av. J.-C.
Le pire exil, c'est être exilé dans son pays natal.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)
Vivre sans exciter quelque affection et sans en éprouver soi-même ; être heureux sans rien ajouter au bonheur des autres, ou souffrir sans pouvoir goûter le baume de la pitié, c'est un état plus triste mille fois que la solitude ; ce n'est pas la vie d'un ermite, c'est celle d'un exilé.
Samuel Johnson ; L'histoire de Rasselas (1759)
Être un peu exilé de soi, de son pays, de sa vie : l'exil donne du recul, de la modestie.
Claude Roy ; Le verbe aimer (1969)
Exilé, malheureux, on regrette sa famille, et surtout la douceur de l'amour maternel.
André Maurois ; Lélia ou la vie de George Sand (1952)
La dureté de l'exil nous diminue les fautes de l'exilé.
Anne Barratin ; De toutes les paroisses (1913)
L'exilé qui n'a de domicile nulle part est comme un mort abandonné sans sépulture.
Publilius Syrus ; Les sentences et adages - Ier s. av. J.-C.
Qui refuse à servir son pays s'en exile.
Publilius Syrus ; Les sentences et adages - Ier s. av. J.-C.
En vain autour de toi tes amis sont réunis, mais tes pensées sont ailleurs, exilé, tu rêves à ton pays.
Publilius Syrus ; Les sentences et adages - Ier s. av. J.-C.
Le médisant, le calomniateur et le traître se proscrivent eux-mêmes, ils sont comme exilés au sein même de leur patrie.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1843)
La souffrance profonde de tous les prisonniers et de tous les exilés est de vivre avec une mémoire qui ne sert à rien.
Albert Camus ; La peste (1947)

Autres dictionnaires à consulter :