Mon Poeme.fr
Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Les citations sur filles

Ce dictionnaire contient 36 citations et proverbes filles :

J'ai connu bien des filles de joie qui avaient pour père un homme de peine.
Alphonse Allais ; Les aphorismes (1902)
Le visage de certaines filles est un grimoire, un livre écrit dans une langue étrangère qu'on ne parvient pas à apprendre.
Victor Cherbuliez ; La vocation du comte Ghislain (1888)
Il y a des baisers de jolies filles qui laissent sur la joue qui les a reçus d'ineffaçables traces et comme une démangeaison d'en recevoir d'autres.
Victor Cherbuliez ; La vocation du comte Ghislain (1888)
Les petites filles sont des animaux réfléchissants. Elles héritent rarement des vices dont elles ont souffert.
Victor Cherbuliez ; La ferme du Choquard (1883)
Les jeunes garçons vont aux jolies filles comme les mouches vont au miel.
Victor Cherbuliez ; La ferme du Choquard (1883)
Il y a un instant où les filles s'épanouissent en un clin d'œil et deviennent des roses tout à coup. Hier on les a laissées enfants, aujourd'hui on les retrouve inquiétantes.
Victor Hugo ; Les misérables (1862)
Je crois que deux filles dans une maison y feraient plus de ravages que n’en ferait la peste.
Honoré de Balzac ; Les mémoires de deux jeunes mariées (1841)
Les filles millionnaires sont un bon terrain pour le scepticisme, en elles la pauvreté se venge.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)
Je n'aime pas plus les roses déformées par la culture que je n'aime les jeunes filles émancipées par la société.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)
Il y a des filles coquettes qui lorsqu'elles ont des enfants deviennent d'honnêtes femmes.
Victor Cherbuliez ; La bête (1887)
Les filles, quand elles sont belles, attirent les galants comme le lait attire le chat.
Victor Cherbuliez ; La bête (1887)
Les jeunes filles étourdies et romanesques n'aiment pas seulement à côtoyer les précipices, elles se plaisent à s'imaginer qu'il n'est pas de malheurs irrémédiables, que, pourvu qu'on s'aide un peu, tout peut s'arranger, que les choses sont complaisantes, qu'elles se plient à nos absurdes désirs.
Victor Cherbuliez ; La vocation du comte Ghislain (1888)
Les jeunes filles commencent presque toutes par le roman de l'amitié, qui prépare celui de l'amour, et qui n'est pas toujours le moins romanesque des deux.
Victor Cherbuliez ; La vocation du comte Ghislain (1888)
Les bonnes filles qui croient qu'on retient un homme en étant gentille, en fermant les yeux sur ses frasques, en ayant toujours le sourire, sont plaquées au bout de six mois.
Jean Dutourd ; De la France considérée comme une maladie (1982)
Le socle commun de connaissances est le bagage à main d'universitaires ou bien les numéros de portable de filles à garçons.
Philippe Bouvard ; Mes dernières pensées sont pour vous (2017)
Filles de la terre et de l'air, ô fleurs ! princesses par votre père, plébéiennes par votre mère, vous charmez toutes les castes, vous réjouissez tous les yeux.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)
Pas besoin d'être artilleur pour savoir que les filles canon deviennent rapidement des boulets.
Grégoire Lacroix ; Les euphorismes de Grégoire (2006)
Les gonzesses, c'est comme les clébards, faudrait toujours les prendre jeunes.
Frédéric Dard ; Les cochons sont lâchés (1991)
Toutes les filles sont jolies quand on ne les voit pas de trop près.
Félix Lope De Vega ; La jolie fille de Séville (1625)
Comme il est des femmes gentilles, il est des calembours amers : Le phare illumine les mers, le fard enlumine les filles !
Alphonse Allais ; Le chat noir, le 25 Janvier 1890.
Courir, quand on n'est plus jeune, après les filles qui le sont encore, c'est, de gaieté de cœur, affronter le ridicule, et vouloir que nos vices impuissants soient punis par notre propre humiliation.
Adolphe Ricard ; L'amour, les femmes et le mariage (1857)
Les jeunes filles qui donnent leur cœur en échange d'une promesse de mariage, courent le risque d'attendre indéfiniment la réalisation de cette promesse. Lorsqu'ils ont tout obtenu, les hommes ne donnent plus rien, ils n'accordent quelque chose que quand on leur a tout refusé.
Adolphe Ricard ; L'amour, les femmes et le mariage (1857)
Les jeunes filles parlent généralement avec beaucoup de dédain des hommes embarrassés, mais secrètement elles les aiment bien.
Soren Kierkegaard ; Le journal du séducteur (1843)
Les filles, c'est pur comme l'enfant, ça vous tend leur front pour le baiser du soir avec des yeux bien clairs où on peut lire jusqu'au fond, une dernière fois un soir. Et puis crac ! le lendemain matin, on les a pourtant enfermées à clef, on ne sait pas ce qui s'est passé, on ne peut plus rien y lire du tout, dans leurs yeux, ils vous fuient et elles vous mentent ! C'est devenu le diable.
Jean Anouilh ; L'alouette (1953)
À certaines offres les filles, par modestie, disent un non qu'elles voudraient qu'on prît pour un oui.
William Shakespeare ; Les deux gentilhommes de Vérone (1590)
La langue des filles moqueuses est aussi affilée que le tranchant invisible du rasoir, qui divise un cheveu insaisissable au regard.
William Shakespeare ; Peines d'amour perdues (1596)
J'ai une tendresse particulière pour ces filles qui n'ont pas de manières. Les hospitalières, les dociles, vous les appelez les filles faciles.
Jean-Jacques Goldman ; Les filles faciles (1987)
Ne mets pas le doigt sur un scorpion si tu crains d'en être piqué, disait le poète persan Saadi. — Jeunes filles, ne jouez pas avec l'amour si vous ne voulez pas que l'amour vous blesse. Entre la bouche et le baiser, il y a toujours place pour un repentir ; et comme il n'y a point de belles roses sans épines, les plus doux plaisirs sont rarement exempts de regrets.
Adolphe Ricard ; L'amour, les femmes et le mariage (1857)
Les jeunes filles consentent volontiers à ce qu'on leur dise je t'aime, mais elles se refusent quelquefois à en acquérir la preuve. Les femmes bien plus âgées tiennent plus à la preuve qu'au serment.
Adolphe Ricard ; L'amour, les femmes et le mariage (1857)
J'aime les filles qui me chassent d'elles. Les sentiments n'adhèrent pas sur moi.
Alexandre Jardin ; Joyeux Noël (2012)
Le défaut des jeunes filles est de préférer ce qui est reluisant à ce qui est sincère.
Henry Becque ; Michel Pauper (1870)
Garçons et filles sont indociles ; on n'en peut rien faire.
Ralph Waldo Emerson ; La conduite de la vie (1860)
Oh ! nature merveilleuse, profonde et énigmatique, tu donnes la parole aux hommes, mais l'éloquence du baiser aux jeunes filles !
Soren Kierkegaard ; Le journal du séducteur (1843)
La concupiscence est plus rare que ne se l'imaginent les vieilles filles.
Jean Anouilh ; L'Hurluberlu ou le Réactionnaire amoureux (1957)
As-tu des filles, veille à leur pureté, et n'aie pas avec elles un visage jovial.
La Bible ; L'Ecclésiastique, VII, 24 - IIe s. av. J.-C.
Filles, voyez l'épi de blé : quand il est beau, il baisse le nez.
Michel de Montaigne ; Les essais (1580)

Thèmes de rubriques en rapport :