Mon Poeme.fr
Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Les citations sur parents.

Les 64 pensées et citations sur parents. Si vous recherchez un proverbe, consultez nos meilleurs proverbes sur parents des quatre coins du monde :

Les parents d'autrefois étaient insupportables. Ils étaient d'une curiosité dévorante. Il fallait leur raconter par le menu tout ce qu'on avait fait, dit ou vu. Ils exigeaient des détails à n'en plus finir. Nos parents exigeaient des détails à n'en plus finir. Ils surveillaient nos « fréquentations » comme un biologiste surveille des bactéries au microscope. Quand on rapportait de mauvaises notes, c'était des drames épouvantables générateurs de privations exemplaires. Revenait-on avec dix minutes de retard du lycée, on était soumis à un interrogatoire en règle et scruté soupçonneusement pendant huit jours. Ces dix minutes de retard, c'était bien louche. Avec quelle néfaste créature ou quel mauvais génie les avait-on passées ?
Jean Dutourd - Œuvre : Cinq ans chez les sauvages (1977)

Le propre de l'homme est d'aimer ; mais l'amour pour ses parents est son premier devoir, et sert de règle pour aimer les autres.
Confucius - Œuvre : Les entretiens - VIe s. av. J.-C.

À Noël avec tes parents, à Pâques avec ton curé.
Citation de la Provence - Œuvre : Les proverbes et dictons provençaux (1882)

Dommage qu'on ne connaisse ses parents que lorsqu'ils commencent à vieillir, à perdre ce qui faisait d'eux des êtres humains.
Julien Green - Œuvre : L'autre sommeil (1931)

Il ne manque pas de parents et de maitres qui ne connaissent qu'un moyen de n'être jamais désobéis, c'est de ne rien commander.
Gustave Vapereau - Œuvre : L'homme et la vie (1896)

Parents : individus falots dont la fonction consiste à engendrer des étudiants.
Jean Dutourd - Œuvre : L'école des jocrisses (1970)

Parents, faites du bien à vos enfants, éduquez-les, punissez à regret. Commencez par être bons, ensuite soyez justes, c'est une des principales maximes de la vie de famille.
Citation chinoise - Œuvre : Les sentences et pensées morales chinoises (1832)

Dans la vieillesse de vos parents, souvenez-vous de votre enfance, et veillez sur eux.
Jean-François de Saint-Lambert - Œuvre : La catéchisme universel (1798)

Notre passage sur la terre est si court que nous devrions savoir vaincre notre susceptibilité, et nous montrer indulgents pour les autres. Quels remords nous déchirent, si nous n'avons pas fait tout ce que nous devions pour rendre heureux nos parents, nos enfants, tous les amis qui nous précèdent dans la tombe !
Auguste-Louis Petiet - Œuvre : Les pensées, maximes et réflexions (1851)

Des qualités identiques chez les parents peuvent se muer chez l'enfant en de sérieux défauts.
Augusta Amiel-Lapeyre - Œuvre : Les pensées sauvages (1909)

Les enfants d'aujourd'hui ne trouvent plus personne quand ils rentrent chez eux. Jadis, les parents étaient à leur poste, même les plus pauvres, même ceux dont la vie était difficile et encombrée de travail, pour embêter leurs rejetons, leur faire réciter les leçons, contrôler si les devoirs étaient écrits, pourchasser les fautes d'orthographe, examiner les problèmes, donner des idées les rédactions.
Jean Dutourd - Œuvre : Le septennat des vaches maigres (1984)

Les bons parents font les bons enfants.
Jeanne-Marie Leprince de Beaumont - Œuvre : Le trésor des familles chrétiennes (1753)

Comportez-vous envers vos parents comme vous voudriez que vos enfants se conduisent un jour envers vous-même.
Isocrate - Œuvre : Les conseils à Démonicos - IVe s. av. J.-C.

Pères et mères sont les architectes de l'éducation.
Plaute - Œuvre : Mostellaria - IIe s. av. J.-C.

Nos parents jugent plus sûrement que nous de notre propre intérêt, avec la lucidité du leur.
Pierre Baillargeon - Œuvre : Les pensées et réflexions morales (1959)

Toujours je regretterai, maman, papa, de vous avoir fait pleurer au temps où nos cœurs ne se comprenaient pas.
Georges Brassens - Œuvre : Maman, papa (1957)

On ne choisit pas ses parents, rarement sa religion, à peine ses amis et sa femme ; ainsi presque tout dont dépend ou le bonheur ou le malheur de l'homme échappe à sa judiciaire.
Maurice Chapelan - Œuvre : Main courante (1957)

Un conseil aux parents dont le gosse a avalé du sable et du ciment : ne lui faites rien boire !
Coluche - Œuvre : L'almanach (2015)

Eh oui, le problème des enfants, c'est toujours le même : ils ont toujours des parents beaucoup plus vieux qu'eux !
Coluche - Œuvre : L'almanach (2015)

Plaignons l'orphelin ou ces pauvres délaissés dont les lèvres n'ont connu qu'un sein étranger, un sein que ne soulevait aucun battement du cœur ; malheureux à qui un père et une mère n'ont jamais souri.
Louis-Auguste Martin - Œuvre : L'esprit moral du XIXe siècle (1855)

Si la natalité est en baisse, c'est la faute de nos grands-parents qui n'ont pas fait assez de parents.
Pierre Dac - Œuvre : Arrière-pensées - Ed. du Cherche Midi (1998)

Nous devons tenir pour parent celui qui nous secoure de ses biens dans la détresse, et non pas celui qui nous touche par le sang et qui nous abandonne.
Citation arabe - Œuvre : Les plus beaux proverbes arabes (1922)

De tous les devoirs des parents, le principal est la bonne éducation de leurs enfants.
Jean Baptiste Blanchard - Œuvre : Les maximes de l'honnête homme (1772)

Respecte ton père et ta mère, et tes proches parents.
Pythagore - Œuvre : Les vers d'or - VIe s. av. J.-C.

Les parents doivent seuls être témoins des maux d'un parent.
Sophocle - Œuvre : Œdipe roi - Ve s. av. J.-C.

On peut rester amis toute la vie, mais il est malheureusement prouvé qu'on est parent que jusqu'à un certain âge.
Adolphe d'Houdetot - Œuvre : Dix épines pour une fleur (1853)

Un parent pauvre est toujours un parent éloigné.
Adolphe d'Houdetot - Œuvre : Dix épines pour une fleur (1853)

Il dépend des parents de faire de leurs enfants ou des hommes ou des brutes.
Félicité Robert de Lamennais - Œuvre : Le livre du peuple (1838)

Le bonheur, c'est avoir une mère qui nous aime, un père pour nous conduire, avoir encore ses parents à l'âge d'homme pour les voir sourire à nos efforts, et voir nos parents applaudir à nos succès.
Henri-Frédéric Amiel - Œuvre : Journal intime, le 28 juin 1852.

On n'a pas de meilleurs amis que ses parents.
Marie-Geneviève-Charlotte Darlus - Œuvre : De l'amitié (1764)