Mon poeme.fr
Recueil de poésie et de citations ainsi que des proverbes.

Les citations sur avertir.

1 — Notre citation favorite sur avertir :

La citation favorite Un homme averti s'épargne le déplaisir de la surprise, disait Victor Cherbuliez. Un écrivain, médecin et homme politique français, Alexis Chavanne, a écrit : Vous êtes clairvoyant ; vous avertissez un ami des extrémités fâcheuses où l'entraîne sa mauvaise conduite ; ces extrémités atteintes, il ne vous pardonne pas de les avoir prévues. Tels sont certains hommes !
Thèmes en rapport : #épargne #ami #mauvaise #conduite #pardonne

2 — Les 23 citations et pensées sur le thème : Avertir.

Qui dit averti, dit muni.

Pierre-Claude-Victor Boiste - Le dictionnaire universel (1843)

Un enfant sage vaut mieux qu'un homme insensé qui ne sait ce que c'est que d'être averti.

La Bible - L'Ecclésiaste - IIIe s. av. J.-C.

Le chant du coq nous avertit qu'il est l'heure de se lever, même si vous avez oublié de vous coucher.

Victor Cherbuliez - Jacquine Vanesse (1898)

Quand une chose pénible vous est arrivée, prenez pour l'avenir des précautions contre la cause dont l'effet a été défavorable. Pour la plupart des gens, un retour à la prospérité leur fait oublier l'infortune, et leur raison devient sourde aux avertissements que le ciel leur donne.

Adolphe de Chesnel - La sagesse populaire (1856)

Quand un ami fait fausse route il est de notre devoir de l'avertir.

Victor Cherbuliez - L'idée de Jean Têterol (1878)

Quand un homme est près de commettre une grave imprudence, le meilleur de ses amis sera celui qui l'avertira du danger avec le plus de franchise.

Victor Cherbuliez - Jacquine Vanesse (1898)

Tout ce qui passe autour de nous nous avertit de la fragilité humaine.

Pierre-Claude-Victor Boiste - Le dictionnaire universel (1843)

Ne répétez pas les médisances, mais tenez-vous pour averti.

Pierre-Claude-Victor Boiste - Le dictionnaire universel (1843)

Une femme avertie en vaut deux.

Maurice Donnay - Georgette Lemeunier (1898)

Les égards des autres nous avertissent quelquefois que nous sommes vieux, avant d'y avoir songé nous-mêmes. Tout à coup on nous cède le pas, on nous offre le bras pour descendre... bref, l'âge est là.

Anne Barratin - De vous à moi (1892)

La nature m'avertit rudement que ma vie actuelle est absurde ; que j'ai besoin d'action et de mouvement, qu'il me faut être un homme et chercher les hommes ; que le renouvellement des sensations est nécessaire pour conserver l'entrain et l'appétit.

Henri-Frédéric Amiel - Journal intime, le 30 juillet 1880.

Un homme qui peut passer une soirée à deux pas de la personne qu'il doit épouser sans que rien l'avertisse qu'elle est là est un déplorable fiancé.

Victor Cherbuliez - Le fiancé de Mademoiselle Saint-Maur (1876)

L'histoire est un imbroglio où tout ne tient qu'à un fil, et ce fil casse à tout instant sans avertir.

Victor Cherbuliez - Le grand œuvre (1867)

Un des principaux devoirs de l'amitié, un des plus grands services que l'on puisse rendre, c'est d'avertir son ami des fautes qu'il a commises, afin qu'il évite d'y retomber ; c'est de l'éclairer sur ses défauts qu'il ignore, ou qu'il prend pour des vertus par une illusion assez ordinaire à l'amour-propre. Mais la sincérité, qui doit être l'âme de l'amitié, est souvent ce qui la fait périr. La plupart des amis ne veulent pas être repris ; ou s'ils permettent quelquefois qu'on le fasse, ils exigent tant de ménagements, d'égards, de circonspection, il est si difficile de ne pas leur faire quelque peine, ils reçoivent si froidement le second ou le troisième avis, qu'on prend plutôt le parti de se taire, de dissimuler, de flatter.

Jean Baptiste Blanchard - Les maximes de l'honnête homme (1772)

Toujours les dieux nous avertissent de leur colère par des signes certains.

Sénèque - Œdipe - env. 60 ap. J.-C.

La conscience nous avertit en ami avant que de nous punir en juge.

Stanislas Leszczynski - Le philosophe bienfaisant (1764)

Avertissez avec douceur votre ami qui s'égare ; remettez-le dans la bonne route dont il s'est écarté, mais si vos soins sont inutiles, si lui-même s'obstine à sa perte, ne vous rendez pas ridicule par une vaine importunité.

Confucius - Les entretiens - VIe s. av. J.-C.

Préfère l'ami qui t'avertit de tes fautes à celui qui te loue.

Citation africaine - Les proverbes et pensées africaines (1989)

Qui me loue me montre le chemin que je dois suivre ; qui me blâme m'avertit des dangers que je cours.

Citation chinoise - Les sentences chinoises (1812)

Un ami qui nous avertit judicieusement de nos défauts est un bien inestimable.

Charles de Saint-Évremond - L'esprit de Saint-Évremond (1761)

Un homme averti en vaut deux.

Miguel de Cervantès - Don Quichotte, II, XXIII (1605)

La conscience est cette faculté par laquelle nous sommes sans cesse avertis de ce qui s'opère actuellement en nous ; nos plaisirs et nos peines, nos espérances et nos craintes, toutes nos sensations, tous nos actes, toutes nos pensées, en un mot, s'écoulent devant la conscience comme les eaux d'un fleuve sous l'œil du spectateur immobile, attaché au rivage. La conscience seule les observe et en rend compte à la réflexion, avec laquelle il ne faut pas la confondre.

Pierre-Paul Royer-Collard - Fragments (1828)

L'ennui est un avertissement qu'on n'écoute jamais trop.

Claude Roy - Les rencontres des jours (1992)

4 — Les rubriques de citations et synonymes en rapport :

Les citations prévenir » Aviser » Instruire » Apprendre » Eclairer » Réprimander » Précaution » Prévention »
Top