Les citations et pensées sur apprendre

Ce dictionnaire contient 97 citations et proverbes apprendre :

Quand on veut apprendre trop de choses aux élèves, on ne leur apprend rien.
Citation de Jules Payot ; La faillite de l'enseignement (1937)

On n'apprend ce qu'on peut qu'en l'essayant.
Citation de Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 28 juillet 1852.

Apprendre une langue étrangère, c'est se donner une âme de plus.
Citation de Victor Cherbuliez ; Les hommes et les choses du temps présent (1883)

Quiconque veut tout apprendre doit s'attendre à ne rien savoir à fond. Une foule de connaissances entassées ne font pas plus un savant qu'un tas de pierres rassemblées au hasard ne font un bel édifice.
Citation de Stanislas Leszczynski ; Le philosophe bienfaisant (1764)

On n'apprend guère à gagner son pain sans faire quelque brioche.
Citation de Jean-Napoléon Vernier ; Les fables, pensées et poésies (1865)

Je suis toujours prêt à apprendre, mais je n'aime pas toujours qu'on m'apprenne.
Citation de Winston Churchill ; Les pensées (1874-1965)

Apprendre sans désir, c'est désapprendre à désirer.
Citation de Raoul Vaneigem ; L'avertissement aux écoliers et lycéens (1995)

La vie est un éternel apprentissage. On apprend chaque jour.
Citation de Henri-Frédéric Amiel ; Les fragments d'un journal intime (1852)

Écoute, apprends, tais-toi, et sois en paix avec toi-même.
Citation de l'Inde ; Les proverbes et maximes brahmanes (1788)

Il arrive un temps où l'on apprend plus avec ses propres réflexions qu'avec des livres.
Citation de Pierre-Jules Stahl ; Les pensées et réflexions diverses (1841)

Rien n'empêche tant d'apprendre davantage que l'orgueil que l'on tire d'avoir déjà appris quelque chose.
Citation de Louis-Philippe Robidoux ; Les feuilles volantes (1949)

Il faut tout apprendre sur cette planète : à mourir, à être cocu.
Citation de Frédéric Dard ; Les pensées de San-Antonio (1996)

L'homme doit se faire modeste et apprendre, s'il veut avoir une chance de trouver son chemin dans la furie du monde.
Citation de Erik Orsenna ; Salut au Grand Sud (2006)

L'amour, c'est d'apprendre par cœur le corps et l'âme de quelqu'un.
Citation de Marcel Jouhandeau ; Que l'amour est un (1967)

Apprends à porter ta pensée avec toi, au lieu de ne l'avoir que sur ton papier ou dans ta plume. Transforme ton écriture en parole, au lieu de convertir ta parole en écriture.
Citation de Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 25 février 1851.

La curiosité naturelle à l'homme lui inspire l'envie d'apprendre.
Citation de Jean-Jacques Rousseau ; Les confessions (1765-1770)

On a voulu inventer des méthodes faciles, mais ce sont de pures illusions. Il n'y a point de méthodes faciles pour apprendre les choses difficiles. L'unique méthode est de fermer sa porte, de faire dire qu'on n'y est pas, et de travailler.
Citation de Joseph de Maistre ; Les pensées diverses (1821)

Le Ciel donne la faculté d'apprendre ; l'étude et l'application donnent la science.
Citation de la Chine ; Les sentences, adages et pensées chinoises (1782)

Vouloir tout apprendre, vouloir paraître instruit de tout, c'est s'exposer à ne rien savoir, ou à ne paraître que très superficiel.
Citation de David Augustin de Brueys ; Les amusements de la raison (1721)

L'âge ni l'expérience ne rendent jamais l'homme si parfait qu'il ne lui reste plus rien à apprendre.
Citation de Axel Oxenstiern ; Les réflexions sur l'expérience (1652)

La nécessité apprend aux hommes à tirer le bien des maux même.
Citation de Sophocle ; Philoctète - Ve s. av. J.-C.

En matière de vraie science il y a autant à désapprendre qu'à apprendre.
Citation de Adolphe d'Houdetot ; Dix épines pour une fleur (1853)

Il est une foule de choses élémentaires qu'on apprend jamais, parce qu'on n'ose pas s'avouer qu'on les ignore.
Citation de Adolphe d'Houdetot ; Dix épines pour une fleur (1853)

On ne sait bien, excusez le paradoxe, que ce qu'on n'a jamais appris.
Citation de Adolphe d'Houdetot ; Dix épines pour une fleur (1853)

On ne sait rien sans l'avoir appris, ne rougis pas d'être apprenti avant d'être maître.
Citation de Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 15 novembre 1848.