Les citations sur avisé

Ce dictionnaire contient 35 pensées et citations avisé :

Les présages n'existent pas. Le destin ne nous envoie pas de messagers. Il est bien trop avisé ou cruel pour cela.
Oscar Wilde ; Les aphorismes et pensées (1854-1900)
Malavisé n'est sans peine, sa tête bien des maux amène.
Gabriel Meurier ; Le trésor des sentences (1568)
La vérité est toujours bonne à dire, et même à répéter. Les jeunes artistes ne le savent pas : c'est la première chose qu'un maître avisé devrait leur enseigner.
Jean Dutourd ; Les pensées et réflexions (1990)
Il est difficile qu’une jeune fille, quelque bon vouloir qu'elle mette d'ailleurs à s'aveugler, ne s'avise pas, à un moment donné, dans une circonstance quelconque, que le cœur de son amoureux n'est point, ne sera jamais à la hauteur du sien.
Victor Cherbuliez ; Le conclave de Léon XIII (1887)
L'homme avisé se préoccupe du lendemain et cherche à prévoir les difficultés que l'avenir lui réserve afin de les éviter ou de les résoudre à l'avance.
Jean-Baptiste Sébastien Krantz ; Les préceptes et proverbes (1895)
Dans la vie intime, certaines femmes avisées, délicates et douces sont à côté de nous comme des lampes.
Albert Guinon ; Le Figaro, le 6 janvier 1912.
Il est si facile d'être avisé pour le compte d'autrui !
Victor Cherbuliez ; Meta Holdenis (1873)
Bien souvent, les plus expérimentés et les plus avisés, ceux qui donnent les meilleurs conseils dans les affaires des autres, se conseillent souvent fort mal eux-mêmes.
Victor Cherbuliez ; Meta Holdenis (1873)
Un instituteur avisé ne considère pas un cerveau d'enfant comme un entonnoir où l'on peut tout verser pêle-mêle et sans choix. Il importe plus de forger les esprits que de les meubler.
Victor Cherbuliez ; Les hommes et les choses du temps présent (1883)
Empoté : Joli mot boycotté par les éducateurs modernes. On se sera avisé trop tard – c'est-à-dire alors que j'étais sorti depuis longtemps de l'âge ingrat – qu'il ne fallait pas traumatiser les enfants par un diagnostic trop précis.
Philippe Bouvard ; Bouvard de A à Z (2014)
Qui est avisé, circonspect, s'avance toujours bride en main et redoute les accidents.
Victor Cherbuliez ; Les hommes et les choses du temps présent (1883)
Pour la bien tenir en équilibre, les gens avisés règlent leur vie autant qu'il dépend d'eux, d'après une moyenne de sentiments et d'idées contradictoires.
Edmond Thiaudière ; La décevance du vrai (1892)
Mieux avisés encore que ceux qui prennent les devants sur leurs concurrents dans la lutte pour une vie sitôt passée, sont ceux qui les prennent dans le classement, même hypothétique, de l'éternité.
Edmond Thiaudière ; La soif du juste (1895)
Heureux celui qui a des amis avisés et secourables, éclairés et affectueux, qui l'aident selon sa nature et son espèce, et ne prétendent pas le faire cheminer à leur façon. Les subjectifs sont incapables de cette abnégation dans la clairvoyance ; ils sont persécutants à bonne intention.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 3 mars 1879.
Les esprits bien faits, vifs, lucides, avisés, éclairés, sont chose rare.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 1er mai 1877.
L'homme avisé cèle son savoir, le cœur des sots publie leur folie.
Salomon ; Le livre des proverbes - IVe s. av. J.-C.
Un verre de vin avise bien un homme.
Citation française ; Dictionnaire de l'Académie française (1835)
Un fou avise bien un sage.
Citation française ; Dictionnaire de l'Académie française (1835)
L'homme avisé fait tout avec intelligence, mais le fou répand partout sa folie.
Salomon ; Le livre des proverbes - IVe s. av. J.-C.
Un homme avisé ne donne son opinion que si on la lui demande.
Simon de Bignicourt ; Les pensées et réflexions philosophiques (1755)
Un méchant est bien plus rusé qu'un bonhomme n'est avisé.
Samuel Richardson ; Clarissa Harlowe (1748)
Si tu y réfléchis, j'en suis sûr, tu t'aviseras que, d'un fâcheux emportement, rien ne peut naître que de fâcheux.
Sophocle ; Œdipe à Colone - Ve s. av. J.-C.
Qui doit rendre compte au public ne saurait être trop avisé en ses affaires.
Jacques Amyot ; Le bréviaire (1580)
Chacun n'apprend que ce qu'il peut apprendre, mais celui qui sait profiter du moment, c'est là l'homme avisé.
Johann Wolfgang von Goethe ; Faust I (1808)
Aie la confiance avisée, mais qu'elle sache au besoin mettre des lunettes.
Anne Barratin ; De toutes les paroisses (1913)
Le gastronome avisé et circonspect qui s'y connaît en art culinaire est celui qui sait ce qu'il dit quand il parle de ce qu'il mange.
Pierre Dac ; Les pensées (1972)
Un chef avisé montre sa force et dissimule ses points faibles.
Sophocle ; Œdipe à Colone - Ve s. av. J.-C.
On ne s'avise pas de tendre des pièges à l'épervier ni au milan, oiseaux malfaisants, mais on en dresse à ceux qui ne font aucun mal.
Térence ; Le Phormion - IIe s. av. J.-C.
Si l'on s'avise de redemander l'argent qu'on a prêté, on se fait souvent un ennemi de l'ami qu'on a obligé.
Plaute ; Les trois écus - IIe s. av. J.-C.
Il convient qu'un homme sage et avisé change quelquefois de peau.
Plaute ; Le Trinum - IIe s. av. J.-C.
Un homme sage ne s'avise point de tenir sa femme emprisonnée dans sa maison ; celle qu'on tient enfermée en dépit d'elle-même s'échappe plus légère que l'oiseau ou plus prompte que la flèche.
Ménandre ; Les fragments - IVe s. av. J.-C.
Un homme avisé est éclairé, circonspect et prudent.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 24 mai 1869.
Un grand homme est bien mal avisé de monter sur des échasses.
Malesherbes ; Les pensées et maximes (1721-1794)
La douceur est la force de l'homme avisé ; la colère est la force de l'insensé.
Citation arabe ; Les proverbes et dictons maghrébins (1882)
Il faut bien aviser à ne pas se noyer en voulant secourir ceux qui se noient.
Baltasar Gracian ; L'homme de cour (1646)

Autres dictionnaires à consulter :