Les citations déclaration d'amour

Ce dictionnaire contient 34 pensées et citations : La déclaration d'amour.

Un chasseur ne compte pas la poudre qu'il perd, ni un amoureux les déclarations qu'il lance.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)
Une déclaration d'amour est une opinion du cœur.
Robert Brisebois ; L'amour c'est tout, le hasard c'est autre chose (1998)
Pour une femme délicate, la plus séduisante déclaration d'amour est l'embarras d'un homme d'esprit.
Adolphe Ricard ; L'amour, les femmes et le mariage (1857)
L'amour a besoin de tous les secours d'une longue familiarité pour se déclarer.
Honoré de Balzac ; Ferragus (1833)
En amour, de toutes les choses aisées, la déclaration est la chose la plus difficile.
Adolphe Ricard ; L'amour, les femmes et le mariage (1857)
Les mecs qui font de jolies déclarations d'amour, ce sont les plus dangereux.
Frédéric Beigbeder ; Au secours pardon (2007)
Pendant qu'il vibre encore, venez, venez bercer ce cœur qui vous implore.
Alphonse de Lamartine ; Préludes (1823)
Tes yeux sont des îles où mes rêves s'exilent.
Salvatore Adamo ; Tes yeux (1979)
J'ai refermé sur toi mes bras, et tant je t'aime que j'en tremble, aussi longtemps que tu voudras, nous dormirons ensemble.
Louis Aragon ; Nous dormirons ensemble (1963)
Tu es le soleil de mes jours, tu les éclaires, tu les prolonges, ils sont à toi.
Françoise de Graffigny ; Les lettres d'une Péruvienne (1747)
Ma vie à ta vie enchaînée, qui s'écoule comme un seul jour, est une coupe toujours pleine, où mes lèvres à longue haleine puisent l'amour.
Alphonse de Lamartine ; Chant d'amour, Méditation LIV (1822)
Vous me manquez, je suis absente de moi-même.
Victor Hugo ; Hernani, I, 2 (1830)
Les déclarations d'amour ne sont pas incompatibles avec les déclarations de revenus, bien que ce soit rarement avec amour qu'on rédige celle-ci, sauf quand on est vicieux.
Pierre Dac ; Les pensées (1972)
Femmes, retenez bien ceci : en général, toute déclaration verbale d'amour est un mensonge et un piège. Le véritable amour est muet, le véritable amour est modeste. Défiez-vous, Mesdames, des beaux parleurs, des menteurs et des hommes trop présomptueux.
Auguste Guyard ; Quintessences (1847)
La première déclaration d'amour en est tout au moins la seconde, les yeux ont toujours parlé avant le cœur.
Adolphe d'Houdetot ; Dix épines pour une fleur (1853)
Toute brusque déclaration d'amour n'est qu'une déclaration de passion ou de caprice, dont une honnête femme a le droit d'être blessée. Un véritable amour se laisse deviner. Il se révèle partout, par les gestes et les regards, excepté par la parole.
Auguste Guyard ; Quintessences (1847)
Il n'y a rien de meilleur que les louanges pour faire recevoir favorablement une déclaration d'amour.
Adolphe Ricard ; L'amour, les femmes et le mariage (1857)
Si mon coeur sur un coeur doit se reposer, mon coeur sur ton coeur veut se poser.
Maxalexis ; Coeur pour coeur (2013)
Tes yeux sont un océan, un seul regard de toi je m'y noie.
Maxalexis ; J'aime tes yeux si bleus (2013)
Chaque moment à vos côtés n'est que pur plaisir, je ne vous parle pas de vos yeux, si merveilleux, mais de votre doux sourire.
Maxalexis ; Les plaisirs d'aimer (1994)
La beauté n'est qu'une image, la tienne est un mirage, qui me fait perdre le nord ! j'en tremble de tout mon corps.
Maxalexis ; Et si nous nous aimions (1992)
De tes lèvres si ambrées, je t'offre tout mon univers pour un seul de tes baisers.
Maxalexis ; L'éternel baiser (2005)
J'ai rêvé d'un baiser tout plein de vous !
Maxalexis ; L'éternel baiser (2005)
Dès l'instant que je t'ai vu, un sentiment impérieux s'est emparé de moi : Ton visage, ton esprit, ton caractère, ton âme, tout m'a entraîné vers toi.
Benjamin Constant ; Lettre à Anna Lindsay, le 20 mai 1801.
Unique centre de tous mes espoirs, de toutes mes pensées et de toutes mes joies, je n'ai d'autres projets que passer mes jours sur tes lèvres, je ne vis que pour toi.
Benjamin Constant ; Lettre à Anna Lindsay, le 30 décembre 1800.
Mon enfant, songe à la douceur d'aller là-bas vivre ensemble ; aimer à loisir, aimer et mourir, au pays qui te ressemble !
Charles Baudelaire ; L'invitation au voyage (1857)
Aux rendez-vous d'amour, tout mon temps t'appartient et pour toujours.
Claude Nougaro ; Autour de minuit (1978)
J'aime toute chose en toi, et je t'aime en toute chose.
Gustave Thibon ; L'échelle de Jacob (1942)
Je brûle d'amour pour toi.
Carlo Goldoni ; Térence (1754)
Je t'aime sans passé, je t'aime sans avenir, mais je t'aime comme je respire.
Xavier de Montépin ; Perdita (1859)
Je ne respire que pour toi, tu es tout dans tout pour moi.
George Gordon Byron ; Heures de loisirs, Vers adressés à une jeune dame (1805)
Voilà longtemps que je vous aime : l'aveu remonte à dix-huit ans ! Vous êtes rose, je suis blême ; j'ai les hivers, vous les printemps.
Théophile Gautier ; Dernier vœu, Émaux et Camées (1852)
Je n'ai plus que toi de chemin, j'ai mis mon cœur entre tes mains.
Louis Aragon ; Vers à danser, Nous dormirons ensemble (1963)
Le temps des uns, le temps des autres, le tien le mien peut devenir notre.
Charles Aznavour ; Le temps (1964)

Autres dictionnaires à consulter :