Mon Poeme.fr
Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Les citations sur dépit.

Les 31 pensées et citations sur dépit :

Le plus sanglant dépit que la fortune livre à ses désespérés, c'est les forcer de vivre.
Pierre-Claude-Victor Boiste - Œuvre : Le dictionnaire universel (1843)

Rien ne cause plus de dépit à un homme habile et instruit que la confiance effrontée d'un ignorant.
Louis Joseph Mabire - Œuvre : Le dictionnaire de maximes (1830)

La science, en dépit des caprices du sort, sans jamais nous trahir nous suit jusqu'à la mort.
Publilius Syrus - Œuvre : Les sentences et adages - Ier s. av. J.-C.

En dépit des méchants reste ferme au devoir : faire taire leur langue est hors de ton pouvoir.
Publilius Syrus - Œuvre : Les sentences et adages - Ier s. av. J.-C.

Les dépits amoureux, les brouilles, les querelles, resserrent les liens des amants et des belles.
Publilius Syrus - Œuvre : Les sentences et adages - Ier s. av. J.-C.

Rien ne fouette le sang comme le dépit d'avoir été dupe.
Victor Cherbuliez - Œuvre : Prosper Randoce (1867)

L'ironie pique au vif, le dépit mord au cœur.
Victor Cherbuliez - Œuvre : Paule Méré (1864)

La jalousie n'est qu'un affreux dépit de l'amour offensé ou qui croit l'être.
Henri-Frédéric Amiel - Œuvre : Journal intime, le 2 juin 1872.

Le dépit d'une femme est la moins dangereuse de ses colères et la plus courte, et pourtant je ne conseille à personne de le braver.
Pierre-Jules Stahl - Œuvre : L'esprit des femmes et les femmes d'esprit (1855)

Gare à la mauvaise humeur, le dépit l'arrose.
Henri-Frédéric Amiel - Œuvre : Journal intime, le 28 février 1865.

Nous éprouvons une sorte de dépit de ne pas voir se réaliser le malheur que nous avons prédit.
Eugène Marbeau - Œuvre : Les remarques et pensées (1901)

Un dépit vif ne fait que suspendre l'amour, mais un juste mépris le guérit sans retour.
Pierre-Claude-Victor Boiste - Œuvre : Le dictionnaire universel (1843)

Le dépit est mauvais conseiller et la jalousie plus encore, parce qu'elle n'est qu'un affreux dépit de l'amour offensé ou qui croit l'être. Le cœur qui ne se croit pas estimé à sa valeur et respecté dans son droit, s'indigne mais redoute l'inutilité et le ridicule de son courroux.
Henri-Frédéric Amiel - Œuvre : Journal intime, le 2 juin 1872.

Le dépit est une colère qui a peur de se montrer, c'est une fureur impuissante et qui sent son impuissance : aussi le dépit aime-t-il à se décharger sur les choses, à briser les éventails, les vitres, les meubles ou les écuelles.
Henri-Frédéric Amiel - Œuvre : Journal intime, le 2 juin 1872.

Rien ne fait plus de plaisir aux femmes que de leur dire qu'elles sont aimées. Si quelquefois elles en témoignent hautement du dépit, elles n'en sont pas moins contentes au fond du cœur.
Nicolas Machiavel - Œuvre : Le frère Albérigo (1513)

Le dépit contre un mari est le plus grand écueil d'une jeune femme.
Pierre-Claude-Victor Boiste - Œuvre : Le dictionnaire universel (1843)

Où parle la raison, le dépit doit se taire.
Pierre-Claude Nivelle de La Chaussée - Œuvre : La gouvernante (1747)

Le dépit prend toujours le parti le moins sage.
Pierre-Claude Nivelle de La Chaussée - Œuvre : La gouvernante (1747)

Quand la patience se lasse, le dépit est prêt à lui succéder.
Jean-Jacques Rousseau - Œuvre : Émile, ou De l'éducation (1762)

Impose-toi à ceux qui ne t'aiment pas, fais crever de dépit ceux qui te jalousent.
Henri-Frédéric Amiel - Œuvre : Journal intime, le 26 mars 1879.

Le dépit est un mauvais conseiller, c'est un agent provocateur qui travaille pour tes malveillants.
Henri-Frédéric Amiel - Œuvre : Journal intime, le 28 février 1851.

Le dépit est une colère qui a peur de se montrer, une fureur impuissante qui sent son impuissance.
Henri-Frédéric Amiel - Œuvre : Les fragments d'un journal intime (1852)

Il y a toujours du dépit dans la colère.
Cécile Fée - Œuvre : Les maximes et pensées (1832)

Le dépit est fils de l'orgueil et de l'impuissance.
Cécile Fée - Œuvre : Les maximes et pensées (1832)

Le dépit n'a jamais guéri une passion ; cette cure doit être l'ouvrage de la séparation et de l'absence : il n'y a point d'autre remède.
Jean-Jacques Rousseau - Œuvre : Les pensées d'un esprit droit (1826)

Le dépit ne s'avoue pas volontiers, parce qu'il n'est pas héroïque ; il se donne au moins comme fils du sentiment, afin de s'excuser. Ce qui dans le monde se dépite encore le plus, ce sont les jeunes filles, que toute contrariété de toilette, insuccès de soirée, rivalité de préférences, infériorité dans l'art de plaire mettent aux champs.
Henri-Frédéric Amiel - Œuvre : Journal intime, le 2 juin 1872.

Tout ce qui nous contrarie ou nous diminue excite en nous une sorte de dépit sourd, dont nous ne nous apercevons qu'à un peu de sécheresse. Mais la sécheresse efface momentanément la sympathie. Quand les lèvres se pincent, le cœur n'aime pas. Il se reprend, il se défend. Le désagrément rend froid et la froideur détache. Cet enchaînement d'effets n'a rien que de logique. Ce qui chiffonne, irrite ou vexe suspend la bienveillance et la bonne grâce. La douleur peut nous laisser bons, mais le dépit non pas, parce que le dépit n'est que de l'humiliation en miniature, et que l'humiliation regimbe.
Henri-Frédéric Amiel - Œuvre : Journal intime, le 2 juin 1872.

Le dépit enlaidit et fait multiplier les sottises.
Henri-Frédéric Amiel - Œuvre : Journal intime, le 2 juin 1872.

On croit mourir de dépit et de rage, et rien ne passe comme une insulte.
Henry de Montherlant - Œuvre : La reine morte, le 8 décembre 1942.

Le dépit est plus fort, moins il est apparent, et l'orage est à craindre où le calme est trop grand.
Philippe Quinault - Œuvre : Astrate, roi de Tyre, I, 5 (1663)

Que le ciel nous préserve du dépit, c'est le pire des conseillers et le plus dangereux.
Henri-Frédéric Amiel - Œuvre : Journal intime, le 2 juin 1872.

Les thèmes de citations et de synonymes en rapport :