Les citations célèbres sur l'espoir (2)

Les citations, pensées et mots de célébrités :

Dans les naufrages du cœur, comme dans les naufrages de l'océan, le moindre mot d'espoir devient une planche de salut à laquelle en cherche à se cramponner.
Jean-Napoléon Vernier ; Les fables, pensées et poésies (1865)
Tout rêve bercé d'espoir est du bonheur en perspective.
Jean-Napoléon Vernier ; Les fables, pensées et poésies (1865)
L'espoir fait vivre, dit-on, mais moins volontiers celui qui espère que celui qui donne à espérer.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)
Mieux vaut espérer dans le Seigneur et ne point mettre son espoir dans les hommes.
Jean Chrysostome ; Les homélies, discours et lettres choisies (1785)
Les souvenirs sans espoir ne sont que des regrets.
Antoine de Rivarol ; L'esprit de Rivarol (1808)
Ce qui tue, c'est l'espoir.
Sacha Guitry ; Toutes réflexions faites (1947)
Ne te livre trop avidement à l'espoir, mais ne désespère jamais de rien.
Mirabeau ; Lettre à Sophie Ruffei, le 9 mai 1779.
L'homme a les ailes de l'espoir, il y a en lui de quoi aller encore plus loin qu'un vol qui s'achève.
Louis Pauwels ; Blumroch l'admirable (1976)
La véritable générosité donne sans espoir de retour.
Simon de Bignicourt ; Les pensées et réflexions philosophiques (1755)
L'homme, éternel jouet d'un mirage trompeur, sans cesse est ballotté de l'espoir à la peur.
Publilius Syrus ; Les sentences et adages - Ier s. av. J.-C.
L'Espoir se nourrit d'ignorance ; la Foi au regard perçant est construite sur notre connaissance de la vie, de la tyrannie des circonstances et de la fragilité.
Robert Louis Stevenson ; Virginibus puerisque (1881)
Espoir, ressource, secours, tout me fuit et m'abandonne.
Plaute ; Les captifs - IIe s. av. J.-C.
L'espoir c'est l'aube incertaine, c'est la dorure lointaine d'un rayon mystérieux.
Victor Hugo ; Les rayons et les ombres, À cette terre où l'on ploie (1838)
L'amour ne s'éteint jamais quand il lui reste un rayon d'espoir.
François-Benoît Hoffmann ; Ariodant, le 11 octobre 1799.
Je cherche en vain l'oubli, l'espoir, l'inconscience, pour être délivrée enfin de ton absence !
Anna de Noailles ; L'honneur de souffrir (1927)
Mes espoirs ne sont que désespoir.
Romain Guilleaumes ; Les solitudes (2004)
Il est des espoirs au long cours qui ont besoin d'un grand rêve pour continuer à survive.
Jacques Salomé ; La vie à chaque instant (2012)
L'espoir et le rêve sont deux univers qui s'agrandissent en se partageant.
Jacques Salomé ; La vie à chaque instant (2012)
L'espoir trompé guérit rarement.
Samuel Johnson ; Le paresseux (1760)
Au royaume de l'espoir il n'y a pas d'hiver.
Citation russe ; La Russie en proverbes (1905)
Le gain est l'espoir de tous les hommes.
Alcuin ; Les maximes et pensées morales - IXe s. ap. J.-C.
Plus un espoir est vague, mieux et plus longtemps il soutient.
Louis Scutenaire ; Mes inscriptions (1943-1944)
Mon amour ne produit qu'espoir sans avenir.
Pétrarque ; Sonnet - XIVe siècle.
Vous êtes insensé si quelque espoir vous leurre.
Victor Hugo ; Hernani, II, 2 (1830)
L'espoir dans l'action est la charité, de même que la beauté en action est le bien.
Miguel de Unamuno ; Le sentiment tragique de la vie (1913)
L'espoir est une vertu d'esclaves.
Emil Michel Cioran ; Le précis de décomposition (1949)
Qui a souffert sait combien on aime faire saigner une blessure sans espoir de guérison.
Alphonse Karr ; Geneviève (1838)
Comme un orgueilleux a l'espoir facile !
Anne Barratin ; Les pensées in Œuvres posthumes (1920)
Même sans espoir, la lutte est encore un espoir.
Romain Rolland ; L'âme enchantée (1933)
C'est un sacrilège que de faire de l'amour une noire fatalité où s'engloutissent nos espoirs légitimes.
Marcelle Auclair ; La connaissance de l'amour (1960)
Faites-moi l'aumône d'un peu d'espoir !
Sacha Guitry ; Beaumarchais (1950)
L'espoir peut bien quelquefois suivre mon ardent désir et ne pas être trompeur, car si chacune de nos affections déplaisait au ciel, dans quel but Dieu aurait-il créé le monde ?
Michel-Ange ; Sonnet IX, À Vittoria Colonna (1540)
On doit craindre, si l'on est sage, d'exagérer son espoir et ses vœux.
Barthélemy Imbert ; Le jaloux sans amour, III, 3 (1781)
L'espoir est né de la crainte du lendemain.
Georges Braque ; Le jour et la nuit (1952)
Ayons confiance en Dieu, en lui est le suprême espoir.
Lautréamont ; Les chants de Maldoror (1869)
La vraie douleur est incompatible avec l'espoir.
Lautréamont ; Poésies I (1870)
Vivre toujours d'espoir, c'est vivre de chimère.
Étienne Vigée ; Les aveux difficiles, le 24 février 1783.
L'espoir le plus trompeur tient lieu de quelque bien, et le plus grand des maux est de n'espérer rien.
Philippe Quinault ; Bellérophon (1665)

Autres dictionnaires à consulter :