Mon Poeme.fr
Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Les citations célèbres sur les études (2)

Notre citation favorite :

La citation favorite Il n'y a guère que du vide dans les choses de ce monde, mais il y en a moins dans l'étude qu'ailleurs ; L'étude est une grande ressource dans tous les temps, et elle nourrit l'âme jusqu'au dernier moment. (François-Marie Arouet, dit Voltaire)

Les citations, pensées et mots de célébrités :

Ce qui distingue l'autodidacte de celui qui a fait des études, ce n'est pas l'ampleur des connaissances, mais des degrés différents de vitalité et de confiance en soi.
Milan Kundera ; L'insoutenable légèreté de l'être (1984)
C'est un avantage inappréciable pour les étrangers que de commencer aujourd'hui seulement l'étude sérieuse de notre littérature ; car ils sautent par-dessus les crises du développement, dans lesquelles nous avons dû passer presque tout le siècle ; et cette étude, faite avec succès, ne peut que contribuer heureusement à leur culture.
Johann Wolfgang von Goethe ; Les maximes et réflexions (1749-1832)
Dans toutes tes études, tâche de réunir le discernement calme à la pénétration, la patience de l'analyse à la force de la synthèse, et avant tout, la volonté de ne pas te laisser abattre par les obstacles, à celle de ne pas tirer vanité de tes triomphes ; en un mot, aie la volonté de t'éclairer avec du courage, mais sans hauteur.
Silvio Pellico ; Des devoirs des hommes (1834)
L'étude féconde les talents donnés par la nature, mais c'est la conversation qui les met en œuvre, qui les polit, qui les épure.
Charles de Saint-Évremond ; Les pensées, sentiments et maximes (1740)
L'étude est la plus solide nourriture de l'esprit, c'est la source de ses plus belles lumières.
Charles de Saint-Évremond ; Les pensées, sentiments et maximes (1740)
L'art cache l'étude sous l'apparence du naturel.
Carlo Goldoni ; Mes mémoires pour servir à l'histoire (1787)
Le mouvement et l'action sont le partage du premier âge de l'homme : ce temps est pour lui la saison du travail et de l'étude.
David Augustin de Brueys ; Les amusements de la raison (1721)
Un esprit médiocre qui s'applique à l'étude va plus loin qu'un esprit sublime qui ne s'applique à rien.
Baltasar Gracian ; L'homme de cour (1646)
La plupart des plaisirs ne sont que des amusements frivoles : ils ont surtout un grand inconvénient, c'est qu'on ne peut les goûter seul. Le jeu le plus simple exige au moins deux personnes, mais l'étude procure des plaisirs, utiles dans la plus profonde solitude.
Citation chinoise ; Les sentences, adages et pensées chinoises (1782)
La volupté est un sujet d'étude qui brûle toujours ceux qui ne prétendent que l'observer.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 24 février 1870.
L'étude est l'ornement et le lustre d'un homme, elle donne un brillant merveilleux à ses qualités.
Axel Oxenstiern ; Les réflexions sur l'étude (1652)
L'étude ne saurait faire un habile homme d'un sot, elle suppose certaines dispositions naturelles, comme un fond sur lequel elle puisse travailler, sans quoi elle ne sert qu'à ajouter le ridicule à la sottise.
Axel Oxenstiern ; Les réflexions sur l'étude (1652)
Les études de la jeunesse font la jouissance de la vieillesse.
Jean Stobée ; Extraits, sentences et préceptes (Ve s. ap. J.-C.)
La vie est un rosaire de déceptions marmoté en jurant par le vulgaire, mais que le philosophe égrène en riant. Pour celui-ci, la déception même se change en plaisir par l'étude.
Auguste Guyard ; Quintessences (1847)
L'étude est à l'esprit ce que la gymnastique est au corps.
Cécile Fée ; Les maximes et pensées (1832)
Qui emploie à jouer le temps destiné à l'étude doit employer à l'étude le temps où il devait jouer.
Louise d'Épinay ; Les conversations d'Émilie (1773)
La bienfaisance remplit le cœur, comme l'étude occupe l'esprit.
Germaine de Staël ; L'influence des passions (1796)
L'étude est la seconde consolation, l'amitié est la première.
Voltaire ; Les pensées philosophiques (1862)
L'étude et le travail me consolent de beaucoup de privations.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 13 mai 1872.
L'étude réunit tous ces avantages qu'elle distrait des peines, adoucit les souffrances, diminue les besoins, console des pertes, en même temps qu'elle augmente les jouissances de l'amour-propre.
Pierre-Marc-Gaston de Levis ; Les maximes et préceptes (1808)
Une demi-heure d'application vigoureuse fait plus d'effet qu'une journée d'études languissantes.
Maria Edgeworth ; L'éducation pratique (1801)
La première étude de l'homme c'est l'homme même. À quoi lui servent les plus belles connaissances, s'il ne connaît ni lui ni ses semblables.
David Augustin de Brueys ; Les amusements de la raison (1721)
On cherche plus, dans ses études, à remplir sa tête pour discourir et pour paraître dans le monde, qu'à éclairer et cultiver son esprit pour bien juger des choses.
La Rochefoucauld ; Les réflexions ou sentences et maximes morales (1665)
Il n'y a que l'étude, les connaissances, les réflexions, qui élèvent les hommes.
Charles de Saint-Évremond ; L'esprit de Saint-Évremond (1761)
L'indépendance financière est un trésor, l'étude et le travail en sont la clé.
Marie du Deffand ; Les maximes et pensées (1780)
Si l'on faisait une étude sérieuse sur le caractère de la plupart des hommes et des femmes, on remarquerait aisément que les personnes qui s'admirent avec le plus de facilité, sont celles qui sont le moins affectées des sentiments qu'on leur suppose.
Jean-Jacques Rousseau ; Les pensées d'un esprit droit (1826)
Nous n'avons point d'étude plus essentielle et plus salutaire que celle de nous-mêmes ; c'est ce qui nous est personnellement propre, et non ce qui nous est étranger que nous devons nous appliquer à connaître ; il faut nous instruire de nos défauts pour les réformer, et des dons que la nature a mis en nous pour en régler l'usage, l'objet et la fin.
Jean-Jacques Rousseau ; Les pensées d'un esprit droit (1826)
Si l'étude te manque, apprends la patience ; renonce, attends, adore, obéis, soumets-toi : La patience, ami, dépasse la science ; ne pouvant plus offrir ton œuvre, offre ta foi.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 13 mai 1872.
Ne prenons pas l'étude pour un refuge quand il s'agit d'un tremplin.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)
Il y a dans l'ardeur de l'étude des joies idéales faites pour les nobles âmes.
Gustave Flaubert ; Lettre à Mlle Leroyer de Chantepie, le 18 mai 1857.
Il n'est pas de satiété dans l'étude.
Érasme ; Les colloques (1518)
Que chacun choisisse le genre d'étude qui convient le plus à son talent.
Jonathan Swift ; Les voyages de Gulliver (1726)
La philosophie est l'étude de la vertu.
Sénèque ; Les lettres à Lucilius, LXXXIX - env. 64 ap. J.-C.
Une étude approfondie de l'humanité la fait juger avec plus d'indulgence.
La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées, 150 (1861)
L'étude des hommes pousse au dégoût de la vie.
Madeleine de Puisieux ; Les conseils à une amie (1751)
La prudence, l'étude et les réflexions, élèvent un cœur noble aux grandes actions.
Destouches ; Les philosophes amoureux (1730)
Le but des études doit être de diriger l'esprit de manière à ce qu'il porte des jugements solides et vrais.
René Descartes ; Les règles pour la direction de l'esprit (1629)
Au moral comme au physique, la sagesse vient avec l'étude.
Honoré de Balzac ; Ursule Mirouët (1841)
L'étude refroidit l'imagination.
Alexandre de La Ville de Mirmont ; Le folliculaire (1820)
L'amour de la sincérité et de la fidélité, sans l'amour de l'étude, a pour défaut la duperie.
Confucius ; Les entretiens - VIe s. av. J.-C.
L'amour de l'humanité, sans l'amour de l'étude, a pour défaut l'ignorance ou la stupidité.
Confucius ; Les entretiens - VIe s. av. J.-C.
Qui se livre à l'étude de la sagesse a en vue les émoluments qu'il en peut retirer.
Confucius ; Le livre des sentences - VIe s. av. J.-C.
Les sciences sont des serrures dont la clé est l'étude.
Citation arabe ; Les proverbes du peuple arabe (1803)
La philosophie exige de la force dans le caractère, l'étude de la suite dans l'esprit.
Germaine de Staël ; L'influence des passions (1796)
L'étude est le garde-fou de la jeunesse.
La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées, 440 (1861)

Thèmes de rubriques en rapport :