Recueil de poésie et de citations ainsi que des proverbes.

Les citations et pensées sur la maison.

Notre citation ou pensée favorite :

La citation préférée Le merveilleux d'une maison n'est point qu'elle vous abrite ou vous réchauffe, ni qu'on en possède les murs. Mais bien qu'elle ait lentement déposé en nous ces provisions de douceur. Qu'elle forme, dans le fond du cœur, ce massif obscur dont naissent, comme des eaux de source, les songes. (Antoine de Saint-Exupéry)

Les 37 citations et pensées sur maison. Si vous recherchez un proverbe, consultez nos meilleurs proverbes sur maison :

Fleurir sa maison, c'est fleurir son ceur.

Victor Cherbuliez - L'art et la nature (1892)

Une maison où rien ne manque, il n'y a pas un clou à y planter, dit-on.

Joséphin Soulary - La lune rousse (1879)

Une maison sans enfants est comme une cloche sans battant. Le son qui dort serait bien beau, s'il y avait quelque chose pour le réveiller !

Élisabeth de Wied - Les pensées d'une reine (1882)

Dans un pays que la guerre a ravagé, on rencontre des maisons qui n'ont plus d'occupants et dont le toit tombe en débris. Ceux qui ont habité longtemps dans ces demeures ont tous péri. Il n'y a plus personne pour les peupler de souvenirs, et pourtant elles racontaient à ses anciens hôtes toute l'histoire du passé. Nul n'est là pour entendre le doux et triste langage des temps évanouis.

Ximénès Doudan - Les pensées, essais et maximes (1880)

Le propriétaire a une maison, et le locataire en a mille.

Citation persane - Les contes, fables et sentences persanes (1788)

La maison, charme infini, qui contient la meilleure part de nos cœurs. La maison, c'est-à-dire les souvenirs, les habitudes, les occupations, les objets connus, les horizons aimés, les visages familiers. Il me semble surtout que c'est à la campagne qu'elle existe tout entière. C'est là qu'elle ne se déplace pas et ne change pour ainsi dire jamais de forme. C'est là qu'on l'a connue en naissant, qu'on l'a reçue de ses pères et qu'on la rendra un jour à ses enfants, doucement modifiée par chacun tour à tour, en vue de ceux qui suivront, imprégnée des uns après les autres, mais pourtant toujours la même. C'est là qu'on la retrouve avec un attendrissement joyeux au retour des voyages après les bruyants séjours - au sortir des affaires du monde, - aux premiers souffles du printemps ; quelle joie de la revoir, telle qu'on l'a souvent rêvée de loin, pleine de parfums et de fleurs, calme et sereine, toujours amie et toujours prête à vous recueillir ! Ma maison, quelle que vous soyez, grande ou petite, pauvre ou riche, soyez toujours bénie !

Victor Cherbuliez - Les pensées extraites de ses œuvres (1913)

L'ordre dans une maison doit être comme les machines de l'Opéra, dont le jeu produit un grand effet, mais dont il faut que les cordes soient cachées.

Germaine de Staël - Les maximes et pensées inédites (1817)

Chaque maison avec ses vieux meubles, ses papiers jaunis, est une arche du passé.

Augusta Amiel-Lapeyre - Les pensées sauvages (1909)

Alignées le long des rues, dans la petite ville, les maisons se connaissent et de leurs yeux vitrés s'entreregardent. Maisons de Paris, vous ignorez ces petites intimités et n'êtes que des isolées dans vos entassements.

Augusta Amiel-Lapeyre - Les pensées sauvages (1909)

Les hommes sont la sève des maisons ; une maison inhabitée meurt presque aussi vite qu'une fleur.

Jean Dutourd - Le fond et la forme (1965)

Le jour où les capitaux s'en vont d'une maison, les relations les suivent, ne cesse-t-on de dire aux gens riches, pour les prévenir ; mais que ferait-on des relations sans les capitaux ? je vous le demande. C'est fort heureux que le déménagement soit complet.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

Vieillis dans ton cadre, meurs dans ta vieille maison.

Anne Barratin - Chemin faisant (1894)

Quand vous achetez ou louez une maison, informez-vous surtout des voisins.

Pierre-Claude-Victor Boiste - Le dictionnaire universel (1843)

Un jour, j'achèterai une jolie maison, et j'y coulerai des jours heureux dans un agréable tête-à-tête. Trouver la maison n'était pas une affaire, les jolies villas ne sont pas rares. Mais le tête-à-tête agréable est plus délicat, on peut se tromper, et ces erreurs-là sont dangereuses. D’où le proverbe : Maison faite, et femme à faire.

Victor Cherbuliez - Le grand œuvre (1867)

Là-haut, dans l'air, j'ai une maison où je logerai bientôt. Elle est grande et belle, les murs en sont de verre ; elle pend au ciel, parmi les nuées et il n'est vent si fort qui la puisse secouer. Dans cette jolie maison est une chambre faite de cristal et d'ambre. Le soleil à son lever y répand d'étranges clartés.

Victor Cherbuliez - Le grand œuvre (1867)

Ma jolie maison, mon parc, mes arbres de haute futaie... Que l'amour vienne ici me chercher s'il lui plaît ! Je ne courrai pas après lui. J'ai pris racine ici, dans ma maison, et j'entends partager mon temps entre l'administration de mon domaine et le plaisir de raisonner.

Victor Cherbuliez - Le grand œuvre (1867)

Un temps, grand Dieu ! où tout semble calculé pour multiplier à l'infini les désirs, pour irriter les convoitises. Tout nous invite à jouir, et, qui mieux est, en jouissant nous acquérons des droits au respect ; toute autre distinction étant abolie, c'est sur le train de sa maison qu'on estime aujourd'hui la juste valeur d'un homme.

Victor Cherbuliez - Le grand œuvre (1867)

Dans cette maison, tout le monde est heureux, depuis les parents et les enfants jusqu'aux poules blanches qui picorent dans le jardin, jusqu'aux chiens et aux chats qui rôdent à l'entour des fourneaux, et, le museau en l'air, hument le parfum des fritures en se recommandant à la Providence.

Victor Cherbuliez - Les pensées extraites de ses œuvres (1913)

Une femme seule dans sa maison ou à la campagne est une pervenche au pied d'une haie, une rose des Alpes découverte sur un sommet glacé, la première primevère de l'année, au pied d'un chêne ; elle a à la fois les charmes du sexe et ceux de l'individu, elle est les femmes et une femme. Jamais une femme belle et intelligente n'est aussi à son avantage que dans sa maison.

Alphonse Karr - L'esprit d'Alphonse Karr (1888)

Vivre avec les fous ne vous sera nullement difficile : Ayez seulement autour de vous des petites-maisons.

Johann Wolfgang von Goethe - Les maximes et réflexions (1749-1832)

Séismes : Ce n'est pas la terre qui tue ni le grand Bâtisseur mais les maisons construites par de petits architectes toujours tenaillés par la mégalomanie babélienne.

Philippe Bouvard - La belle vie après 70 ans (2002)

J'aime les maisons où je puis me tirer d'affaire avec mon esprit de tous les jours.

Montesquieu - Les pensées et maximes diverses (1717-1755)

Je supporte plus facilement quelqu'un qu'une maison.

Frédéric Dard - Les pensées de San-Antonio (1996)

Le nom des maisons et des bateaux est très révélateur de la personnalité du propriétaire.

Frédéric Dard - Les pensées de San-Antonio (1996)

Moyen, ordre et raison régissent la maison.

Pierre-Marie Quitard - Les études historiques sur les proverbes (1860)

N'ouvrez pas un grand salon à vos amis, mais ayez une maison bien petite, bien simple ; et peu accourront, sans doute ; mais sur ceux-là, du moins, vous pourrez compter dans la bonne comme dans la mauvaise fortune. Car si l'utilité ne doit pas être la base de l'amitié, elle doit en découler clandestinement, sans se faire voir. Or, c'est dans les jours de détresse que l'amitié luit alors, comme un rayon vivifiant et réparateur.

Louis-Auguste Martin - L'esprit moral du XIXe siècle (1855)

Riches, las de vos plaisirs, et chagrins au milieu de vos superbes maisons, où les soucis et les peines habitent si souvent, et remplissent vos jours d'amertume, voulez-vous, au lieu de la langueur et de la mélancolie qui vous affligent, faire couler dans votre âme une joie constante ? Ne songez qu'à produire, par vos bienfaits, des sentiments d'amour et de reconnaissance : vous éprouverez que faire le bonheur des autres, c'est travailler à son propre bonheur.

Jean Baptiste Blanchard - Les maximes de l'honnête homme (1772)

Toute maison bien ordonnée est l'image de l'âme du maître.

Jean-Jacques Rousseau - Julie ou la nouvelle Héloïse (1761)

Le plus bel ornement d'une maison, c'est la vertu de son maître.

Gabriel Bonnot de Mably - Entretiens de Phocion (1763)

Quiconque est homme de bien dans sa maison, se montre également bon citoyen dans son pays.

Sophocle - Antigone - Ve s. av. J.-C.

L'humble maison de la cité a moins à craindre que le château fièrement assis au point culminant de la montagne.

Sénèque - Thyeste - Ier siècle.

Dans les maisons et dans les Etats, pour que tout soit dans l'ordre, il faut qu'un seul commande.

Euripide - Andromaque - Ve s. av. J.-C.

Les petites maisons où l'on entasse les fous seraient de bien grandes maisons pour les sages.

Adolphe d'Houdetot - Dix épines pour une fleur (1853)

L'occupation la plus utile et la plus honorable pour une femme est de gérer la maison.

Michel de Montaigne - Les essais (1580)

Un seul amour pour savoir où l'on vivra, plusieurs maisons pour ne pas savoir où l'on mourra.

Robert Mallet - Apostille ou l'amour et le futile (1972)

Qui habite partout, n'habite nulle part.

Martial - Les épigrammes - env. 90 ap. J.-C.

J'ai construit ma maison comme un jouet, et j'y joue du matin au soir.

Pablo Neruda - J'avoue que j'ai vécu (1987)

Les thèmes de citations et de synonymes en rapport :

Habiter » Le foyer » Le commerce » La porte » Entrer » Fermer »
Top