Les citations sur commerce

Ce dictionnaire contient 32 pensées et citations commerce :

On est plus sociable et d'un meilleur commerce par le cœur que par l'esprit. Il faut donc s'accommoder à tous les esprits.
Réflexion populaire ; Les Échos de la pensée, 33 (1855)
Si la paix favorise le commerce, le commerce n'a jamais garanti la paix.
Pascal Bruckner ; La misère de la prospérité (2002)
L'homme-sandwich aura été le dernier voltigeur du commerce de détail.
Philippe Bouvard ; Mes dernières pensées sont pour vous (2017)
Commerce : Discuter pour savoir lequel est le plus noble, du commerce ou de l'industrie.
Gustave Flaubert ; Le dictionnaire des idées reçues (1913)
Le commerce réunit les nations, entretient l'industrie, et répand ses bienfaits sur tout l'univers.
Louis Joseph Mabire ; Le dictionnaire des proverbes chinois (1830)
La richesse d'un pays dépend de la prospérité de l'agriculture et de l'industrie, du développement du commerce intérieur et extérieur, de la juste et équitable répartition des revenus publics.
Louis-Napoléon Bonaparte ; Les œuvres de Napoléon III (1854-1869)
Nul genre de travail, de culture, de commerce, ne peut être interdit à l'industrie des citoyens.
Louis-Napoléon Bonaparte ; Les œuvres de Napoléon III (1854-1869)
Le droit, le commerce, la banque, la politique, l'économie sociale, l'ambition, bref toute la sphère de l'activité en société m'est étrangère. Je suis bête comme un philosophe de comédie italienne, naïf comme un puceau, niais comme un badaud de foire.
Henri-Frédéric Amiel ; Les fragments d'un journal intime (1852)
Nous vivons dans une sorte d'Arcadie malhonnête, où le vol se contente de s'exercer sous la forme prudente du commerce.
Alphonse Karr ; L'esprit d'Alphonse Karr (1888)
Le commerce est un exercice gymnique dont la culbute constitue la figure maîtresse selon une chorégraphie évoluant entre nécessité quotidienne, séduction à la hussarde et malhonnêteté légale.
Philippe Bouvard ; Mille et une pensées (2005)
Le commerce doit ses succès à la clientèle ; la politique, sa mauvaise réputation au clientélisme. Dans les deux cas, on est souvent trompé sur la marchandise.
Philippe Bouvard ; Mes dernières pensées sont pour vous (2017)
La chasteté est à l'amour ce que le blocus est au commerce.
Philippe Bouvard ; Mes dernières pensées sont pour vous (2017)
Le commerce sera malhonnête tant qu'il ne pratiquera pas le prix coûtant.
Philippe Bouvard ; Mes dernières pensées sont pour vous (2017)
Elle dépasse de beaucoup l'angoisse métaphysique, l'inquiétude du commerçant qui durant ses insomnies se demande s'il pourra revendre, et de préférence beaucoup plus cher, ce qu'il a acheté.
Philippe Bouvard ; Mes dernières pensées sont pour vous (2017)
Les commerçants devraient pouvoir porter le deuil de leurs clients puisque, à chaque décès, on enterre aussi un pouvoir d'achat.
Philippe Bouvard ; Mes dernières pensées sont pour vous (2017)
C'est la confiance qui hâte les travaux du commerce, qui fait arriver les denrées, et qui rend leur distribution égale et facile.
Adolphe Thiers ; L'histoire de la Révolution Française (1841)
La rareté est une valeur en soi. Elle est le principe de tout commerce. Marchander est une tentative d'arracher quelques grammes à ce qui est rare mais pas forcément précieux.
Tahar Ben Jelloun ; Que la blessure se ferme (2011)
Le commerce du monde tend sans cesse à corrompre les hommes en mesurant le degré d'estime qu'on leur accorde aux richesses qu'ils possèdent, au crédit dont ils jouissent.
Goswin de Stassart ; Les pensées et maximes (1780-1854)
Le vrai commerçant est celui qui sait sacrifier le bien-être présent aux prospérités et aux jouissances futures.
Pierre-Jules Stahl ; Les pensées et réflexions diverses (1841)
Les impôts sont nécessaires ; la meilleure manière de les lever est celle qui facilite davantage le travail et le commerce.
Voltaire ; Les dialogues et entretiens philosophiques (1763)
Le commerce est, comme les femmes galantes, bon et généreux tant que les acheteurs abondent ; cruel et perfide, quand le débit manque.
Pierre-Édouard Lémontey ; Les pensées et réflexions (1826)
Le commerce est une science qui demande, à la fois, la connaissance des hommes et des choses.
Guillaume-Thomas Raynal ; L'histoire philosophique et politique (1770)
C'est le commerce des peuples entre eux qui diminue leur férocité, comme c'est leur séparation qui la fait durer.
Guillaume-Thomas Raynal ; L'histoire philosophique et politique (1770)
Une bourse de commerce est un temple qui réunit toutes les sectes aux autels de la même divinité.
Goswin de Stassart ; Les pensées et maximes (1780-1854)
La vie est un fleuve qui sert à faire du commerce.
Honoré de Balzac ; La fille aux yeux d'or (1834)
La probité rend le commerce sûr ; l'intégrité le rend sain ; l'honnêteté le rend doux et salutaire.
Abbé Roubaud ; Les nouveaux synonymes français (1786)
Si le commerce était mieux fait, c'est le client qui devrait faire son prix.
Marcel Aymé ; Clérambard (1950)
Les raisons du commerce sont toujours les plus fortes.
Françoise Giroud ; Gais-z-et-contents (1997)
Les commerçants font leurs affaires avec ceux qui les paient et leur fortune avec ceux qui ne les paient pas.
Henry Becque ; Les pensées et notes d'album (1837-1899)
Le commerce rapproche les espaces, et le crédit rapproche les temps.
Antoine de Rivarol ; Les pensées inédites de Rivarol (1836)
Un marchand de tableaux est un voleur inscrit au registre du commerce.
Michel Audiard ; Le guignolo (1980)
Le commerce, c'est le prêté-rendu, c'est le prêt avec le sous-entendu : Rends-moi plus que je ne te donne.
Charles Baudelaire ; Mon cœur mis à nu, journal intime (1859)

Autres dictionnaires à consulter :