Mon Poeme.fr
Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Les citations sur salir

Ce dictionnaire contient 24 pensées et citations salir :

On ne se venge généralement qu'en se salissant.
Anne Barratin ; De toutes les paroisses (1913)
La conversation de certains hommes m'agace jusqu'au bout des ongles. Cet éternel dénigrement mêlé de grossières dénominations, à l'égard de tout le monde, même des dames absentes dont on parle, m'est antipathique. Ces hommes ravalent et salissent tout ce qu'ils touchent.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 2 mai 1878.
Les plus nobles idées se salissent en passant par les âmes grossières.
Henri-Frédéric Amiel ; Les fragments d'un journal intime (1821-1881)
Les vilains, ces porcs-épics, qui s'y frotte s'y pique, ou se salit.
Henri-Frédéric Amiel ; Les fragments d'un journal intime (1821-1881)
Les gens de mauvaise compagnie, quand on les touche on se salit les gants ou les mains.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 29 décembre 1879.
Dès que le fourbe peut salir les gens il profite de l'occasion avec délices.
Henri-Frédéric Amiel ; Les fragments d'un journal intime (1821-1881)
La manière grossière avec laquelle on salit les gens par le soupçon dégradant ou la basse moquerie me révolte.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 6 novembre 1855.
Le fiel méphistophélique salit et dessèche et corrode toute chose.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 29 décembre 1871.
Tu pourras me salir, mais m'avilir, jamais.
Anne Barratin ; De toutes les paroisses (1913)
Les crapauds humains salissent tout ce qu'ils veulent posséder sans partage.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 10 juillet 1876.
Le bourgeois salira ses mains plutôt que ses gants : le gentilhomme sacrifiera ses gants et préservera ses mains. L'éducation a habitué l'un à payer de sa personne pour conquérir l'argent, l'autre à se servir de l'argent pour épargner sa personne.
Eugène Marbeau ; Les remarques et pensées (1901)
Méprisez les injures des niais, la boue ne peut que salir.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1843)
Si, au lieu de blanchir son linge, on le faisait noircir, il ne se salirait plus.
Pierre Dac ; Les pensées (1972)
Il en est de quelques savants, comme de bons livres chargés de tant de poussière, que l'on craint de se salir les mains en y touchant.
Axel Oxenstiern ; Les réflexions sur le savoir (1652)
Le méchant se retranche derrière le scandale comme un animal vil se retranche derrière ses excréments où il sait que la crainte de se salir empêche de le suivre.
Jean-Napoléon Vernier ; Les fables, pensées et poésies (1865)
La vengeance est une bassesse par définition et vise à salir l'autre, même si c'est l'être le plus cher au monde.
Alice Parizeau ; Fuir (1963)
Les ronces boueuses, comme les mauvaises fréquentations, salissent et blessent.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 22 janvier 1880.
Tout ce qui craint de se salir les mains ou les yeux est plus ou moins esclave de la valetaille et des basses œuvres.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 22 novembre 1869.
Les amis d'un mauvais caractère ressemblent aux chiens qui salissent le plus ceux à qui ils veulent marquer le plus de tendresse.
Jonathan Swift ; Les pensées sur divers sujets moraux (1706)
On a le respect de l'ingénuité, comme on a la crainte de salir ce qui est blanc.
Anne Barratin ; De toutes les paroisses (1913)
Un lavage de cerveau le salit.
Albert Brie ; Le mot du silencieux (1978)
Si ton voisin se salit, tu ne peux pas te frotter à lui sans nécessairement te salir, quelque propre que tu sois toi-même.
Épictète ; Les sentences et adages - Ier s. ap. J.-C.
Le génie se salit aussi au contact des mœurs.
Anne Barratin ; Les pensées in Œuvres posthumes (1920)
Quand on n'a rien à se reprocher, on évite avec soin tout ce qui peut nous salir.
Hypolite de Livry ; Les pensées et réflexions (1808)

Thèmes de rubriques en rapport :