Les citations célèbres sur affliger (2)

Les citations, pensées et mots de célébrités :

Rien n'afflige tant un envieux que d'entendre bien parler.
Citation de Plutarque ; Comment écouter - Ier s. ap. J.-C.

Ne t'afflige pas de toutes choses, supporte bravement les changements de la fortune.
Citation de Jean Stobée ; Extraits, sentences et préceptes (Ve s. ap. J.-C.)

Pense aux maux de tous les autres, tu seras moins affligé des tiens.
Citation de Jean Stobée ; Extraits, sentences et préceptes (Ve s. ap. J.-C.)

La seule vue d'un être qui souffre me tourmente et m'afflige.
Citation de Jacques-Henri Meister ; De la morale naturelle (1788)

Il est bien rare qu'au regret d'avoir perdu un ami ne vienne se joindre le regret plus cruel encore de l'avoir quelquefois affligé.
Citation de Cécile Fée ; Les maximes et pensées (1832)

Qui s'afflige d'avance s'afflige deux fois.
Citation de Goswin de Stassart ; La corneille et le rossignol (1822)

Le grand nombre des malheurs affligeant les hommes vient de ce que, étant trop occupés du présent, ils oublient l'avenir.
Citation de Pierre-Jules Stahl ; Les pensées et réflexions diverses (1841)

L'histoire la plus affligeante, mais la plus instructive, serait celle de la crédulité de l'esprit humain.
Citation de Félix Bogaerts ; Les maximes, pensées et réflexions (1837)

Pour réussir à consoler un affligé, il faut l'avoir été soi-même.
Citation de Sénèque ; Les fragments - Ier siècle.

Vieillir est triste, mourir est affligeant.
Citation de Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 1er mai 1868.

Un mot, un geste, un regard, un rien fait couler des torrents de pleurs quand on est affligé.
Citation de Charles-Joseph de Ligne ; Les lettres, maximes et pensées (1809)

Les fautes de nos amis affligent autant notre amour-propre que notre cœur.
Citation de Louis Joseph Mabire ; Le dictionnaire de maximes (1830)

Rien n'afflige tant les hommes que l'ignorance de l'avenir.
Citation de Juvénal ; Satires - env. 120 ap. J.-C.

L'homme véritablement affligé pleure sans témoin.
Citation de Martial ; Les épigrammes - env. 90 ap. J.-C.

On peut s'affliger de l'envie ; mais comme elle est toujours en proportion de nos avantages, il y a une sorte d'injustice à s'en plaindre.
Citation de Jean-Jacques de Lingrée ; Les réflexions, pensées et maximes (1814)

La solitude n'afflige que ceux qui redoutent l'ennui, jamais ceux qui savent s'occuper.
Citation de Madeleine de Puisieux ; Les conseils à une amie (1751)

Qui se tourmente plus tôt qu'il ne doit s'afflige plus qu'il ne faut.
Citation de William de Britaine ; La prudence humaine (1689)

Quiconque n'est pas maître de soi nous importune et nous affligé.
Citation de Ralph Waldo Emerson ; Les lois de la vie (1864)

En amour qui fait la blessure la guérit, et qui afflige console.
Citation de Henri-Frédéric Amiel ; Les fragments d'un journal intime (1821-1881)

Passé la première jeunesse, l'adversité afflige plus qu'elle n'éclaire.
Citation de Pierre-Marie Quitard ; Le dictionnaire étymologique (1842)

L'homme supérieur ne s'afflige pas d'être ignoré et méconnu des hommes.
Citation de Confucius ; Les entretiens - VIe s. av. J.-C.

Il y a plus de noblesse d'âme à se réjouir de la gaieté d'autrui qu'à s'affliger de son malheur.
Citation de Pascal Bruckner ; L'euphorie perpétuelle (2000)

Lorsqu'un jaloux déplaît, c'est qu'on est sans tendresse ; mais un jaloux qu'on aime afflige rarement.
Citation de Barthélemy Imbert ; Le jaloux sans amour, II, 1 (1781)

Quand le cœur s'attendrit, il parait s'affliger.
Citation de Charles-Georges Fenouillot de Falbaire ; L'honnête criminel (1767)

Ne te détourne pas de ceux qui pleurent, afflige-toi avec les affligés.
Citation de La Bible ; L'Ecclésiastique, VII, 34 - IIe s. av. J.-C.

Autres dictionnaires des citations à consulter :