Les citations et pensées sur absenter

Ce dictionnaire contient 9 citations et proverbes absenter :

Lire, rêver, dormir : ces trois grandes jouissances de la vie consistent à s'absenter de la vie.
Citation de Marie Valyère ; Nuances morales (1901)

Je ne saurai jamais si tu m'aimes vraiment et ce que cachent tes sourires ; et s'il t'advient de t'absenter une heure un jour, un ver me rongera le cœur à jamais. Car tu mentiras toujours et tu seras pour moi un éternel mystère... C'est cela vivre ! C'est cela être femme et aimer !
Citation de Jean Anouilh ; Cécile ou l'école des pères (1954)

Par la lecture, on s'absente de soi-même et de sa propre vie.
Citation de Alphonse Karr ; Plus ça change (1875)

Ce qui montre le mieux combien l'homme est destiné, par sa nature même, à la vie extérieure, c'est qu'il a chez lui, quand il est forcé d'y demeurer seul, un sentiment d'abandon et d'isolement presque intolérable. La femme, au contraire, sent la maison remplie, animée de sa seule présence. C'est elle qui constitue, à proprement parler, la famille, le foyer. Contemplative, recueillie, sédentaire par nature, son âme est le sanctuaire du Dieu domestique. Elle absente, la maison n'est plus qu'un abri sans consécration, dont la grâce mystérieuse s'est évanouie.
Citation de Marie d'Agoult ; Les esquisses morales (1849)

La lecture est un voyage de l'esprit, une agréable absence de la vie et de soi-même. Le moment est favorable pour s'absenter, vivre avec les grands morts et relire les anciens.
Citation de Alphonse Karr ; Le règne des champignons (1885)

C'est celui qui s'absente qui peut le mieux parler des présences.
Citation de Christian Bobin ; La lumière du monde (2001)

S'il t'advient de t'absenter une heure un jour, un ver me rongera le cœur à jamais.
Citation de Jean Anouilh ; Cécile ou l'école des pères (1954)

La lecture est un moment favorable pour s'absenter, vivre avec les grands morts et relire les anciens.
Citation de Alphonse Karr ; Le règne des champignons (1885)

En amour, on ne s'absente de soi que pour être présent chez l'autre.
Citation de Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

Autres dictionnaires des citations à consulter :