Les citations hésiter

Ce dictionnaire contient 34 pensées et citations hésiter :

Plus on hésite entre deux partis, plus on a de chances de prendre le pire.
Gustave Vapereau ; L'homme et la vie (1896)
Lorsqu'on hésite entre deux devoirs, il semble que le plus pénible soit le plus impérieux.
Diane de Beausacq ; Les pensées et maximes de la vie (1883)
Heureux ceux qui ne doutent pas d'eux et qui allongent au courant de leur plume tout ce qui leur sort du cerveau ; moi j'hésite, je me trompe, je me dépite, j'ai peur.
Gustave Flaubert ; Les lettres à Louise Colet (1847)
Il faut être bienveillant envers les hésitants et les faibles !
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur le caractère (1892)
Les hésitants encombrent le chemin.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)
La confusion, les hésitations, les tâtonnements, presque toujours laissent au fléau le temps de prendre des proportions qui le rendent invincible.
Alphonse Karr ; Les notes de voyage d'un casanier (1877)
On bavarde beaucoup sur une affaire, on délibère, on hésite longtemps, et une fâcheuse nécessité donne enfin à la chose une désagréable conclusion.
Johann Wolfgang von Goethe ; Les maximes et réflexions (1749-1832)
Un homme qui voudrait sortir d'un mauvais pas où l'a engagé son imprudence hésite toujours entre deux issues. Faut-il avancer ? Faut-il reculer ?
Victor Cherbuliez ; Le roman d'une honnête femme (1865)
Ne pas hésiter entre deux buts importants, et savoir saisir le plus important et y sacrifier l'autre, c'est une résolution simple et qui décèle non pas le grand capitaine, mais le grand homme. Ce n'est pas à la guerre seulement, c'est aussi en politique, et dans toutes les situations de la vie, qu'on trouve deux buts, qu'on veut les tenir l'un et l'autre, et qu'on les manque tous les deux.
Adolphe Thiers ; L'histoire de la Révolution Française (1841)
Un homme qui hésite, il avance, il tâtonne, il recule, s'emballe et se déballe cent fois dans la même journée.
Georges Clemenceau ; Justice militaire (1901)
Malheur aux hésitants, car tout leur tourne à perte.
Henri-Frédéric Amiel ; Les fragments d'un journal intime (1821-1881)
L'hésitation : une infirmité ! L'hésitant qui traverse une rue s'expose toujours à se faire écraser, et, chose plus grave, à faire écraser son voisin.
Charles Régismanset ; Les nouvelles contradictions (1939)
Entre les deux, mon cœur balance.
Charles-Guillaume Étienne ; Les maximes et réflexions (1845)
Tout chez moi est flottant, indécis, incertain, vague et mobile. Je crains de conclure, d'affirmer, de vouloir, et même de vivre. Je ne suis qu'hésitation, doute, appréhension, suspension.
Henri-Frédéric Amiel ; Les fragments d'un journal intime (1852)
Beaucoup perdu de temps par l'appesantissement craintif et l'hésitation tatillonne sur chaque phrase à écrire. Sans élan on ne peut marcher et sans confiance on n'a pas d'élan. C'est toujours l'assurance et la résolution, les qualités expéditives qui me manquent.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 28 janvier 1856.
Obéir à sa volonté comme à un arrêt du destin, qui ne souffre plus discussion, critique, réserve quand l'heure est passée, c'est se délivrer de l'éternelle angoisse de l'hésitation.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 23 novembre 1854.
Le doute est l'état d'une âme indécise qui s'arrête prudemment sur le bord d'une résolution, qui refuse ou évite d'embrasser une opinion ou de se déterminer pour un choix. C'est une attente de la lumière au milieu des ténèbres, ou une hésitation craintive en face de l'évidence, ou bien encore, une impassibilité qui défie le monde et ses déceptions, lorsque le cœur n'est plus qu'un cadavre.
Louis-Auguste Martin ; L'esprit moral du XIXe siècle (1855)
L'homme hésitant change d'opinion, même pendant son sommeil.
Adolphe d'Houdetot ; Dix épines pour une fleur (1853)
Agis quand tu dois agir, sans hésitation ni doute.
Henri-Frédéric Amiel ; Les fragments d'un journal intime (1821-1881)
La sottise et la vanité n'hésitent jamais, elles ne doutent de rien.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1843)
Le pire de tous les partis est de n'en prendre aucun ou d'hésiter dans l'exécution.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1843)
Le courage s'accroît par l'audace, la crainte par l'hésitation.
Publilius Syrus ; Les sentences et adages - Ier s. av. J.-C.
Je ne suis jamais prêt, je n'ai jamais fini : J'hésite, je flotte, je doute. Quand la chance dit Viens, je lui réponds Nenni ; c'est ainsi que l'on reste en route.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 28 avril 1873.
L'hésitation qui paraît d'abord une souffrance, finit par être un oreiller pour le vouloir, comme, selon Montaigne, le doute pour une tête bien faite.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 5 décembre 1872.
Le droit chemin est aisément reconnaissable, c'est celui qu'on hésite à emprunter.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)
Dans toute action facultative, je doute ; dans toute décision spéculative, j'hésite.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 18 novembre 1872.
L'homme incertain, hésitant, partagé, oublieux, flotte à tout vent.
Henri-Frédéric Amiel ; Les fragments d'un journal intime (1852)
La sentimentalité qui hésite affaiblit l'âme et paralyse l'action.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 6 décembre 1872.
Là où il y a intelligence, il y a hésitation et observation.
Jiddu Krishnamurti ; La nature de la pensée (2006)
J'étais entre la vie et la mort : J'ai longtemps hésité.
Raymond Devos ; Rêvons de mots (2007)
L'hésitation est le propre de l'intelligence.
Henry de Montherlant ; Le démon du bien (1937)
Le charme, c'est ce qui fait dire oui à qui hésite encore.
Bertrand Vac ; Mes pensées profondes (1967)
Un remords vaut mieux qu'une hésitation qui se prolonge.
Henry de Montherlant ; La reine morte, le 8 décembre 1942.
Il ne faut jamais hésiter dans la vie.
Alfred Capus ; La châtelaine (1902)

Autres dictionnaires à consulter :